triton95

un regard sur le monde

Archive for décembre 2011

Photo de famille muette

with 4 comments


J’ai souvent remarqué que dans les familles, l’on gardait les photos mais l’on brûlait les lettres. La photo de famille présente l’avantage d’être muette, alors que la lettre parle, et peut conserver une parole posthume et indésirable. La photo de famille laisse le dernier mot à celui qui survit, le mot de la fin en quelque sorte. Elle garantit à la fois le souvenir, mais muet, et la généalogie.  Pourtant, pour un amateur de mots, la lettre laisse un souvenir vivant, quand la photo est figée à jamais. La lettre contient la complexité de la vie, les contradictions, les repentirs, les incertitudes. Il semble que la mémoire des familles soit contrôlée, et que les lettres soient une trahison d’outre-tombe.

 

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

31 décembre 2011 at 08:56

Bonne année

with one comment


Je commence à cumuler un grand nombre d’années, et celles qui sont passées sont beaucoup plus nombreuses que celles qui restent à venir. Ce constat trivial explique peut-être mon intérêt pour l’histoire, et le sentiment que le passé est plus vaste que l’avenir. Je crois qu’il me reste toutefois encore des choses à faire, moins nombreuses, moins personnelles, mais plus importantes que celles qui ont guidé ma vie jusque là, parce qu’il s’agit d’assurer l’avenir de ceux qui me suivront, d’apprendre encore un certain nombre de choses essentielles, et d’essayer de réaliser ce qui est resté à l’état de potentiel, Plutôt qu’un programme, la fin d’année est d’abord un bilan. Un bilan a toujours quelque chose de plus doux-amer qu’une espérance, et c’est peut-être ce côté festif obligatoire, cette nécessité de se projeter sur l’an qui vient, qui donne cette sorte de fausseté au 31 décembre. Le coeur est nostalgique, oui, c’est une sorte d’enterrement d’une période de vie, longue d’une année, une année c’est court, mais c’est aussi une tranche de vie.

Je vous souhaite, chers amis blogueurs, une bonne fin d’année, enjouée, mais sans oublier ce qui nous fait écrire sur nos blogs, une activité à la fois dérisoire vue de l’extérieur, mais si importante parce qu’elle est personnelle, et constitue à ce titre notre rare part de création, de partage, ces moments ne sont pas nombreux.

 

Written by Le blog de Jean Trito

31 décembre 2011 at 08:23

Hugo Cabret de Scorcese

with 3 comments


On se rend compte à regarder cette image d’époque, de Georges Melies tenant son magasin de jouets à la gare Montparnasse, combien la réalisation de « Hugo Cabret » a été soinée par Scorcese, et il est même des enfants pour croire que Melies est un personnage de fiction lui aussi. La gare du nord a été entièrement reconstituée en studio, et semble un monstrueux mécanisme d’horlogerie. Un cinéaste rend ainsi hommage à un autre cinéaste, celui qui a inventé tous les trucages, et le merveilleux au cinéma.

J’ai apprécié ce film, avec « Borat » en policier abimé par la guerre de 14, un automate digne de Vaucanson, une tradition que le film évoque et qui est bien oubliée aujourd’hui. La Paris de Scorcese est plus vrai que celui de Woody Allen, une carte postale sans profondeur. Une profondeur au sens strict avec une 3D en mouvement et impressionnante, et au sens vrai d’une recherche des rêves de l’enfance, de la volonté de faire parler le passé et la mémoire, conservés par un automate dont il faut détenir la clé en forme de coeur. Un symbole, le coeur mène-t-il au souvenir, à l’inconscient, au mystère.

Il y a une grande tendresse de la part de Scorcese envers ce maitre du passé, qui fut célèbre, et dont tous les films avaient disparu. Cela traduit sans doute l’interrogation de l’artiste, est-ce qu’il va rester quelque chose de mon oeuvre ?

Hugo Cabret mêle Dickens, le petit peuple de Paris, les douleurs de la guerre, la mort du père, le destin de la création, dans un conte qui ravit les enfants.

Written by Le blog de Jean Trito

29 décembre 2011 at 21:44

plaidoyer pour plus de communautarisme sur wordpress

with 6 comments


J’ai essayé différentes plateformes de blog, et wordpress est la meilleure en matière de mise en valeur des articles, et de présentation, pour celui qui n’est pas prêt à payer pour écrire sur un blog.

J’ai du quitter vox dont la clientèle a été revendue à typepad, mais il présentait un avantage indéniable par rapport à wordpress et typepad, c’était la possibilité d’afficher des blogs suivis. On pouvait décider de suivre un blog et disposer d’un tableau qui affichait tous les articles afférents à ces blogs, sans privilégier le commentaire sur la note. On disposait d’un accès élargi à toutes les notes publiées, même non suivies, afin de pouvoir faire un choix. Ainsi on finissait par créer une communauté choisie, dont on commentait et lisait mutuellement les articles.

Sur wordpress, dans « tableau de bord », on peut découvrir à travers l’onglet « latest » les dernières productions, mais de manière assez réduite, sans pouvoir remonter le temps plus loin. Il me semble que notre demande à wordpress devrait s’axer sur ces deux possibilités : un tableau de bord des articles des blogs suivis, et une possibilité d’avoir accès à un journal des articles. L’objectif serait d’augmenter les liens communautaires, plutôt que de partir dans une invraisemblable chasse aux articles, un peu désordonnée. Bien sur le moteur de recherche est puissant, on peut chercher un élément d’un titre dans tout wordpress, mais on ne peut donner plus de consistance à ce liant, et créer ainsi de véritables collectifs. J’ai conservé un pied chez typepad pour cette raison, pour ne pas perdre les liens acquis sur vox, et que wordpress ne m’a jamais permis d’étendre.

Written by Le blog de Jean Trito

28 décembre 2011 at 11:45

Sur youtube, les chanteurs désespérés

with one comment


Je me prends souvent à rechercher les différentes versions d’une même chanson sur youtube, à essayer de découvrir le chanteur le plus méconnu possible, mais je crois qu’il est une catégorie singulière à qui Youtube a permis d’émerger, c’est le chanteur désespéré. C’est souvent un homme, il vit seul avec un hamster qui tourne tristement dans une cage, et sa voix cassée accompagne musicalement un appartement en désordre garni de très vieux meubles Ikea. Youtube est manifestement la dernière chance du chanteur désespéré de se faire connaître, il nous regarde dans les yeux, presque larmoyant, de tant de douleurs et de méconnaissance. Youtube est on unique bouée de sauvetage, son seul espoir qu’un peu de la gloire des nouvelles technologies lui revienne, et qu’enfin, il dispose d’une scène pour lui. Il chante des chansons oubliées, mais qui parlent pour lui, du temps où la chanson française avait de si beaux textes qu’elle était inexportable, c’est dire à quel point elle était française. C’est le type de chanteur qui m’émeut, comme s’il avait conservé la religion de la chanson française dans une sorte de culte secret. Il se présente presque presque à nu, avec ses tatouages visibles, sa douleur dans le regard mouillé, qui semblent relater une vie difficile. Sans le net, nous ne l’aurions croisé qu’au coin de la rue, ou dans une fête quelconque dont il aurait brisé l’ambiance.

 

Written by Le blog de Jean Trito

28 décembre 2011 at 09:34

la version de « house of rising sun », en français par Hugues Aufray

leave a comment »


L’express titre « like a rolling stone » de Dylan chantée par Hugues Aufray, alors qu’il s’agit d’une bonne version de « house of rising sun », avec un texte très brut, loin de celui de Johnny Haliday.

Written by Le blog de Jean Trito

27 décembre 2011 at 21:34

Le maire d’Argenteuil condamné en justice pour une promesse électorale non tenue ?

leave a comment »


Je n’ai pas réussi à trouver le texte et les arguments du jugement, mais il semble bien que la mairie d’Argenteuil a été condamnée parce que l’on a considéré que la promesse électorale de recruter Franck Laroze valait promesse d’embauche. Je ne sais si mon analyse est juste, mais c’est la première fois que je vois un homme politique condamné sur la base d’une promesse électorale.

N’y-a-t-il par des conclusions à en tirer concernant certaines autres promesses électorales ?

PS : Franck Laroze a déposé le jugement sur son site, lequel me semble moins caricatural que le reportage video et les propos qui y sont tenus par les politiques. Je n’analyse pas la promesse d’embauche comme une promesse électorale, comme il l’est dit dans la video, mais bien comme une vraie promesse d’embauche prise par une autorité administrative compétente, et matérialisée par un courriel assez précis sur ces conditions. Il y a donc là encore une distance entre le rapport journalistique, et le fait réel. Il s’agit d’un acte administratif, non d’une promesse électorale pour laquelle aucun tribunal ne serait compétent, et qui juridiquement n’existe pas.