triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘christianisme’ Category

Les bonnes soeurs superstars

leave a comment »


2016 08 02 bonnes soeurs

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

2 septembre 2016 at 08:12

Paris, paroisse du Saint esprit, 12ème arrondissement

leave a comment »


Written by Le blog de Jean Trito

8 mai 2016 at 22:21

Le Puy en Velay

leave a comment »


 

 

 

 

Written by Le blog de Jean Trito

2 mars 2016 at 23:44

des religions gigognes

with 2 comments


Si l’Islam doit beaucoup au christianisme, que la Coran cite abondamment, celui-ci fait référence à un prophète juif, et le Moïse fondateur du judaïsme semble bien être un égyptien. L’Egypte serait ainsi à la source de tout.

Written by Le blog de Jean Trito

12 décembre 2015 at 13:31

Publié dans christianisme, islam, religion

Campagnes de presse

leave a comment »


Le livre de Todd fait l’objet d’une campagne de presse, qui a commencé par une prestation si ridicule de Sophia Aram, qu’elle a indisposé les lecteurs de journaux, se demandant pourquoi ce sketch débile qui ne comprenait rien aux questions posées. Il est possible que Todd soit vu comme un cabot, par sa manière de mettre les pieds dans le plat, mais ce n’est quand même pas Zemmour, le niveau est plus élevé, il essaie d’aller au-delà des thèmes imposés des medias, et de leur présentation obligatoire de la société. Il dévoile la société, telle que nous ne voulons pas la voir. Est-il scientifique ? en sciences humaines, il y a des analyses, des interprétations, mais jamais de vérités absolues. Ce qui pose question, ce sont les attaques des journaux, avec des arguments plus ridicules les uns que les autres, qui ne parlent pas du livre, qui n’ont aucun fond, c’est d’une certaine manière, une campagne de dénigrement et de propagande. Je pense aussi à ce qui s’est passé à propos de l’amendement déposé par Jean-Louis Touraine, les réactions irrationnelles, irresponsables de certains m’ont fait honte.

Written by Le blog de Jean Trito

9 mai 2015 at 20:00

Encore la réforme du collège

with 2 comments


Je suis plus circonspect sur ce point d’histoire, sur lequel les medias insistent beaucoup trop. A notre époque, nous apprenions aussi l’apparition de l’islam en 5ème, et il me semble important que les élèves connaissent la colonisation arabe, puis ottomane, qui précéda celle des français et des anglais. Ces deux empires immenses et qui ont duré doivent être mieux connus. On apprend de toute façon le christianisme en 6ème : lors d’une réunion de classe de ma fille, un prof avait expliqué aux parents que les enfants allaient étudier le christianisme et la bible, et un père arabe s’en était ému, mais le prof lui avait expliqué que l’on étudierait ensuite l’islam et le coran dans le cours du collège.

Ce que je trouve beaucoup plus grave, c’est la suppression des classes européennes et bilangues, qui permettaient de sauver l’école publique. Ce que montrent les statistiques de Ménard, maire de Béziers, ce qu’il a sous les yeux, ce qu’il ne sait pas lire de ces statistiques sur la fréquentation de l’école publique, c’est que s’il y a 60% de musulmans dans le public (il n’a pas étudié le privé, où 50% des élèves vont à Béziers), c’est parce que l’école publique n’accueille plus que les enfants pauvres, et les classes moyennes vont dans le privé.

Les classes bilangues constituaient un moyen de retenir des enfants des classes moyennes dans le public, en leur offrant un enseignement un peu plus soutenu, constituer des « bonnes classes » en quelque sorte. Le collège est le cimetière des enfants fragiles, et ces classes ont été le seul moyen de mettre un peu de qualité dans l’école publique. Les enseignants du public, qui mettent tous leurs enfants dans le privé, ont dénoncé cet élitisme, qui les privait d’une juste répartition égalitaire des bons élèves dans toutes les classes, et ont fini par obtenir la fin de ces classes bilangues, sans être capables de comprendre qu’ils allaient encore accélérer le siphonnage des bons élèves de l’école publique par le privé.

A droite on dénonce la réforme de Vallaud-Belkacem, mais il me semble qu’il y a une plus grande sincérité, moins politicienne, et que l’on a compris l’ampleur des dégâts qu’allait causer à l’école publique,une telle réforme. Casser ce qui fonctionne correctement n’est pas la preuve d’une bonne vision des choses.

Tocqueville, l’indépassable

with 3 comments


De Tocqueville, je n’ai quasiment pas entendu parler durant mes années de lycée. Je l’ai découvert plus tard, par mes propres lectures. J’ai été stupéfait par la qualité de clarté et d’écriture du tome II de la démocratie en Amérique, et de l’ancien régime et la révolution. Tocqueville est profond sans jardon, lumineux et simple. Son oeuvre est issue d’une tension entre ses origines aristocratiques, et sa découverte de la démocratie dans un pays neuf, et son importance accordée à la religion dans la régulation de la société. Il passe de la thèse à l’antithèse, et souvent des citations hémiplégiques reprennent l’une ou l’autre sans en retenir l’aspect « dialectique », déformant ainsi sa pensée par ces morceaux choisis. On trouve en lui à la fois une analyse historique fine, des considérations sociologiques, une analyse des rapports sociaux qui pourraient annoncer Durkheim ou Bourdieu, une analyse politique, vue à travers la notion de couche sociale, de caste, ou d’absence de ces couches dans une démocratie où la différence se fait par la richesse, mais où les séparations sont plus subtiles.

Written by Le blog de Jean Trito

3 janvier 2015 at 10:08