triton95

un regard sur le monde

Archive for septembre 2014

repentance à l’envers

with 2 comments


Cette demande des journaux que des musulmans viennent critiquer en public des terroristes qui leur sont aussi proches que Breivick pour moi, cette idée d’une sorte de repentance à l’envers, alors qu’on ne l’exige pas d’autres religions en France qui peuvent avoir soutenu des actes inqualifiables, est un peu suspecte. Il y a comme un côté obligé à l’exercice, une sorte de soupçon, comme si on les suspectait d’être une cinquième colonne devant constamment prouver son allégeance à la république, même après des générations de présence.

Cette demande est aussi incongrue que ces séances de repentance nationale à propos d’un temps que la majorité des français n’ont pas connu, alors qu’il faudrait laisser place à l’histoire.

On ne sait pas ce que représente ces ennemis, qui ne sont pas au niveau des états occidentaux, ni en armes, ni en moyens, et si providentiels pour demeurer présents dans chaos que nous avons contribué à créer. Cela tient parfois de 1984, l’ennemi dont personne ne sait s’il existe vraiment, est indispensable à la cohésion, et permet de dériver les tensions internes vers l’extérieur.

Written by Le blog de Jean Trito

28 septembre 2014 at 11:14

Publié dans politique, réflexions, religion

le droit et l’économie

leave a comment »


Au début de mes études, j’ai été attiré davantage par l’économie que par le droit. Dans la première, je cherchais une explication du monde, un remède à la crise, persuadé que certains « sachant » détenait une connaissance qui aurait pu nous tirer de la crise. Le droit me semblait une matière tatillonne et littéraire, administrative, et j’ai mis plus de temps à m’y intéresser.
Avec le temps, je me suis rendu compte que le droit donnait plus de prise sur la vie, parce qu’il permettait de se défendre en s’appuyant sur des règles, un raisonnement particulier, parce que formé de mots, et que raisonner en droit, c’est toujours un peu jouer sur les mots. D’une certaine manière, il m’a paru bientôt plus rigoureux que l’économie, où j’ai assez vite perçu que l’on était parfois dans le domaine de l’idéologie pure, et, surtout, nous avons du absorber la génération des « économistes » de la révolution conservatrice, où l’on donnait de l’économiste, même à des journalistes qui n’avaient pas fait d’études approfondies dans le domaine, et traduisaient les pressions venues des milieux financiers. L’économie est vite apparue à nu : une sorte de religion destinée à développer une emprise sur la société, par un discours omniprésent et unique.

Written by Le blog de Jean Trito

28 septembre 2014 at 09:18

Publié dans économie, droit

Tagged with

Paris, de la porte dorée à la grande bibliothèque

leave a comment »


la suite de la promenade, de l’ancien musée des colonies, jusqu’au nouveau quartier récemment émergé autour de la grande bibliothèque.

Written by Le blog de Jean Trito

27 septembre 2014 at 16:24

Paris, de la porte de Pantin à la porte dorée

with one comment



Je continue de mettre en pratique le livre de Dominique Lesbros, qui décrit 8 grandes randonnées dans Paris, hors des sentiers battus, dans une ville un peu secrète. Plein est cette fois, de Pantin à la porte dorée, en passant par la Mouzaïa.

Written by Le blog de Jean Trito

27 septembre 2014 at 14:18

livres introuvables

with 4 comments


Je suis étonné que, malgré la profusion de livres qui sortent, et les stocks revendus via les services du net, on ne retrouve plus la trace de certains grands livres. Par exemple, on ne peut plus trouver « l’immatériel » d’André Gorz, penseur écologique et du capitalisme. Ma tentative d’achat s’est terminée en queue de poisson, j’ai été prélevé du montant, mais le livre semble avoir été perdu par la poste, et il n’est plus édité, sauf à payer un prix scandaleux en occasion. Je me demande bien pourquoi personne ne pense à rééditer ce livre fécond en poche, il serait ainsi largement accessible, et continuerait de nous apporter des leçons bien utiles à notre temps.

Written by Le blog de Jean Trito

27 septembre 2014 at 11:11

Publié dans André Gorz, écologie

Tagged with ,

rentrée littéraire

leave a comment »


La livre « le royaume » d’Emmanuel Carrère a reçu quelques mauvaises critiques, dont celles de Bernard Pivot, et Pierre Assouline, qui m’ont beaucoup déçu à cette occasion. Comment ont-ils pu laisser passer un des meilleurs livres de ces dernières années. On dit que Carrère n’a pas de style, mais c’est autre chose, c’est une forme de style qui nous donne le sentiment d’être de plain-pied dans l’histoire, dans la tête de l’auteur, de ses personnages, c’est une empathie partagée, sans distance.

je suis frappé par la qualité de ce livre, qui me semble du niveau d’un nouvel Ernest Renan. L’auteur a fait tout le parcours des chrétiens, d’une croyance littérale, à une recherche de ce qui reste essentiel et vrai dans ces récits de l’évangile de Luc, et les actes des apôtres, qui décrivent la réussite, grâce à des aménagements, de la petite secte de Saul, qui n’était pas la « maison mère ».

Written by Le blog de Jean Trito

27 septembre 2014 at 11:07

Publié dans christianisme, religion

consommation

with one comment


Une des meilleures preuves que nous n’avons pas besoin de tout ce que l’on produit et importe, c’est que pour vendre ces produits, il a fallu transformer la télévision en message publicitaire permanent, comme si, sans un matraquage total, on ne pouvait plus rien vendre. Ou alors, ce que l’on produit ne correspond à aucun besoin, s’il n’est pas généré par la pub, et que l’on pourrait se passer d’une bonne part de nos marchandises. Les règles du commerce font que l’on ne produit que ce qui peut correspondre à une demande solvable, laquelle nécessite beaucoup d’argent aussi pour en faire la pub justement. Une bonne partie de ce que l’on achète au final, c’est de la TVA et des frais publicitaires.

Written by Le blog de Jean Trito

27 septembre 2014 at 10:57

Publié dans économie, publicité, réflexions

Tagged with