triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘chômage’ Category

La réforme du droit du travail

leave a comment »


Manuel Valls a reporté la discussion sur la réforme du droit du travail : n’a t-il pas des informations dont nous ne disposons pas, et ne s’est-il pas rendu compte que ses députés auraient refusé de voter sous la pression du 49-3, et auraient choisi la motion de censure ?

Written by Le blog de Jean Trito

29 février 2016 at 20:28

Campagnes de presse

leave a comment »


Le livre de Todd fait l’objet d’une campagne de presse, qui a commencé par une prestation si ridicule de Sophia Aram, qu’elle a indisposé les lecteurs de journaux, se demandant pourquoi ce sketch débile qui ne comprenait rien aux questions posées. Il est possible que Todd soit vu comme un cabot, par sa manière de mettre les pieds dans le plat, mais ce n’est quand même pas Zemmour, le niveau est plus élevé, il essaie d’aller au-delà des thèmes imposés des medias, et de leur présentation obligatoire de la société. Il dévoile la société, telle que nous ne voulons pas la voir. Est-il scientifique ? en sciences humaines, il y a des analyses, des interprétations, mais jamais de vérités absolues. Ce qui pose question, ce sont les attaques des journaux, avec des arguments plus ridicules les uns que les autres, qui ne parlent pas du livre, qui n’ont aucun fond, c’est d’une certaine manière, une campagne de dénigrement et de propagande. Je pense aussi à ce qui s’est passé à propos de l’amendement déposé par Jean-Louis Touraine, les réactions irrationnelles, irresponsables de certains m’ont fait honte.

Written by Le blog de Jean Trito

9 mai 2015 at 20:00

un an de perdu pour tous

leave a comment »


Au bout d’un an on fait le bilan d’étape, et l’on se rend compte qu’on l’a passé sur la mariage pour tous, un sujet marginal, pour lequel 75 % des français étaient indifférents, avec un affrontement de plus en plus médiatisé des extrêmes. Sans doute un truc de communicant : montez en épingle un sujet de second ordre, qui ne touchera aucun intérêt économique, pour ne pas répondre à ces trois questions lancinantes qui sont le travail, le logement et les transports. Un tel sujet, qui recueillait un consensus de 90 % des français, dès lors que l’on ne touchait pas à leurs droits fondamentaux, que l’on ne bouleversait pas les règles de filiation dans une surenchère absurde et alors que la société était mure pour l’accepter, ce sujet aurait dû nous occuper trois jours, car son vote était acquis. Même Sarkozy l’avait envisagé, de même que le vote des étrangers, ce qui aurait coupé l’herbe sous le pied de la gauche, qui n’aurait plus eu de projet, mais peut-être a-t-il redouté l’impact sur les plus de 67 ans qui constituaient l’essentiel de son électorat.

Written by Le blog de Jean Trito

19 avril 2013 at 23:48