triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘chanson française’ Category

Défaites de la musique

leave a comment »


J’ai vu le palmarès des victoires de la musique , c’est gentillet : la meilleure chanteuse change….en anglais, et la meilleure chanson est une ritournelle sans prétention d’un chanteur a la voix grêle. Tout celle est bien sympathique, mais je n’échangerais pas tout ce palmarès contre une seule chanson de Brel ou de Barbara : c’est un grand mystère pour moi, comment se fait il que nos chanteurs n aient plus rien à dire ?
N’avons nous plus d idées en France, ou bien sommés nous victimes d’un système commercial qui étouffe l’expression, ou n’avons nous plus aucun talent ? Ou Peut être cet art mineur est il moribond.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

12 février 2017 at 16:32

Bernard Bruel, un grand interprète de Brel

leave a comment »


je reviens périodiquement sur cette video, de cet homme, qui sans être connu des medias, sans avoir reçu de formation musicale, interprète Brel de tout son coeur. Peut-être quelque chose de Roger Gicquel, une interprétation sincère, bien loin des paillettes de certains.

Written by Le blog de Jean Trito

30 août 2016 at 21:54

de la chanson d’hommage

leave a comment »


Pour les hommages, tantôt on fait appel à de jeunes chanteuses, qui vont chanter de vieilles chansons, tantôt on demande des chansons aux jeunes chanteuses, mais on les fait chanter par un vieux chanteur.

Written by Le blog de Jean Trito

10 janvier 2016 at 13:30

Mais qui a décidé de l’hommage à Cabu ?

with one comment


cabu 10012016

Mais que reste-t-il de Cabu, dans cet hommage ?

Written by Le blog de Jean Trito

10 janvier 2016 at 11:44

Eurovision

with one comment


Après Frehel à l’eurovision, j’espère que l’an prochain, ce sera Michel Houellebecq avec ses textes en français qui ne ressembleront en rien à ceux des autres candidats.

Written by Le blog de Jean Trito

30 mai 2015 at 06:27

Publié dans chanson française

Jacques Brel ne nous accompagnera pas jusqu’au bout

leave a comment »


Loin de ces textes insignifiants portés par des voix masculines suraigües, Jacques Brel nous aura accompagné toute notre vie, sauf pour la dernière partie, car nous l’avons dépassé en âge. Des tourments de la jeunesse, à ceux de l’âge moyen, jusqu’à la cinquantaine « ces villes épuisées, par ces enfants de cinquante ans » « nous lisons dans les yeux des ravissantes, que cinquante ans c’est la province », il nous a laissé là avant de dépasser le demi-siècle. L’accompagnement de ses textes déchirés va nous manquer pour accompagner cette dernière période de notre vie, à moins que « les vieux » n’ait préfiguré ce qu’il a préféré ne pas vivre.

Written by Le blog de Jean Trito

6 mai 2015 at 08:10

le dernier disque

with one comment


J’ai cessé de m’intéresser à la chanson française à partir de 1978, c’est l’année où Brel est mort, et où il a sorti des chansons fabuleuses, que l’on n’a plus égalé depuis. On peut augmenter les aigus, mettre de l’orchestration, brasser les lieux communs de l’époque, mais on ne peut faire aussi profond. C’est une année qui pour moi clôt l’histoire de la grande chanson française, celle qui portait des textes, qui vous prenait aux tripes. Aujourd’hui, on a plus de diplômés, mais personne ne peut produire de tels écrits chantés, comme si la qualité d’écriture n’allait pas avec les diplômes, mais avec la capacité d’émotions que ces chanteurs, nés avant guerre, ont possédé à un point jamais égalé. C’est un constat que font les gens de ma génération sans doute parce que l’on dispose du recul du temps, à moins que les musiques entendues jeunes ne se gravent à jamais dans nos esprits (malgré les lois sur le téléchargement, et le contrôle d’Hadopi) selon une théorie neuronale.

Written by Le blog de Jean Trito

27 août 2014 at 21:26