triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘sociologie’ Category

La société disparue

leave a comment »


Il n’y a plus, comme dans les années 60, d’évocation de la société, globale, holiste, mais un découpage en minorités, opprimées, mais aggressives, qui réclament des droits particuliers, séparés, mais sans devoirs, sans vision d’ensemble. Le local sans le global.

Written by Le blog de Jean Trito

17 août 2019 at 08:15

Publié dans politique, sociologie

Retraite désanticipée

with one comment


L’ancien dispositif de retraites était bien plus plein de bon sens, car lheure du départ sonnait à soixante ans précises, et l’on savait que lon devait laisser la place aux jeunes, si nombreux à ne pas avoir de travail. Aujourd’hui, avec ce système comptable flou, et l’absence de limite bien claire à la vie professionnelle, personne nentend plus sonner la fin du match, et dans l’arbitrage revenu/temps libre, c’est le revenu qui l’emporte. De sorte que je vois bien des gens poursuivre la partie la plus lucrative de leur carrière au-delà de cette limite raisonnable de 60 ans, objet voici peu d’un large consensus, pour s’attarder encore de nombreuses années dans une activité professionnelle où ils ne sont plus désirés.

Written by Le blog de Jean Trito

27 juillet 2019 at 19:13

Religion bien comprise

leave a comment »


70% des français ne pratiquent pas ou plus de religion, faut-il vraiment le déplorer ? C’est une chose dont j’ai été conscient enfant, dans les années 60, de cet immense décalage entre ce qu’était devenu le monde, et  ce qu’ était demeurée la religion.

Aujourd’hui, que trouve-t-on parmi cette minorité encore pratiquants ? Si l’on met de coté les vieilles personnes, témoins d’un autre temps, et bien essentiellement des gens qui prient pour que rien ne change. Pour les chrétiens, nous avons des classes aisées qui estiment que le monde va de soi, et qui s’arc-boutent sur une pratique bien plus traditionnelle qu’il y a 40 ans, et de l’autre, du côté musulman, une hantise de l’émancipation de la femme, qu’il s’agit de garder comme un mauvais génie compressé dans sa bouteille, par une peur anticipée sans doute de se retrouver dans la société décrite par Houellebecq. Si nous voulons que rien ne change, alors prions pour cela.

Written by Le blog de Jean Trito

23 juillet 2019 at 06:25

L’islamophobie d’Iribarne, un grand livre aux idées claires

with 2 comments


Islamophobie
On a peu parlé de ce livre, sauf à droite et pourtant d’Iribarne est un sociologue aux idées claires, On lui doit « la logique de l’honneur ». Dans ce livre, il démonte brillamment le terme d’islamophobie, un concept qui n’existe pas dans la réalité. Il distingue bien dans la religion ce qui relève de la spiritualité et du rite, qui est bien accepté, et ce qui relève du projet societal et politique, et qui est inacceptable, parce que c’est orthogonal, ou à rebours de la civilisation occidentale. Il reste donc deux solutions aux musulmans, soit renoncer au projet social, et bien vivre sa spiritualité dans la société française, soit bâtir une contre-société, mais sur des territoires restreints.

Written by Le blog de Jean Trito

7 avril 2019 at 04:04

Qu’est venue faire Fiona dans cette galère?

leave a comment »


Son nom est maintenant connu dans toute la France, notre députée s’est distinguée en défendant la position de decathlon, firme commerciale, qui fait commerce de la soumission des femmes. Comment a-t-on pu en arriver là ? Une élue des classes aisées et moyennes de la ville, qui pense ainsi additionner à sa mince base électorale les milieux religieux retrogrades, alors qu’elle aurait l’occasion d’ouvrir les yeux de populations qu’elle croit représenter. Même en politique le courage de regarder l’avenir et d’y emmener ses administrés paie. Personne dans la vile ne comprend qu’une macroniste présente une image aussi obscurantiste, et semble ne pas même se situer au niveau de modernité d’une Marion-Maréchal Le Pen ? Il y a une grave responsabilité de la part d’une élue de viser si bas, avec un calcul politique qui constitue une erreur et une faute. La démagogie va vite trouver ses limites, de quelle crédibilité va-t-elle disposer désormais, qui va la prendre au sérieux : nous sommes en France  au XXI ème siècle, un pays rationaliste, où la femme dispose d’un des statuts les plus élevés au monde, où le religieux n’interfère pas avec l’Etat, où le niveau moyen est élevé, et où cette position est très loin de notre culture.

Fiona est jeune, et peut-être incroyablement naïve, certains éléments profonds lui ont échappé, elle croit sans doute que l’on peut transposer des dispositifs anglo-saxons dans les relations sociales, en ignorance de notre histoire. C’est ce que l’on peut lui pardonner.

Pourquoi Macron joue la banlieue ?

with 6 comments


Les banlieues ne se sont pas mobilisées, parce qu’elles ne partagent pas les problèmes des gilets jaunes. Les gilets jaunes representent une France profonde, qui a souhaité s’éloigner des banlieues, où elle avait du mal à vivre, mais doit faire aux frais de transport et de remboursement du logement liés à la périphérie. En banlieue, une part des gens est logée par la collectivité en hlm, bénéficie d’un bon réseau de transport et ne subit pas les mêmes inconvenients. Macron joue la banlieue, dont il pense qu’elle est plus facile a manipuler contre les gaulois en jaune.

Written by Le blog de Jean Trito

6 février 2019 at 21:19

Mobilité

with one comment


Avez-vous remarqué combien les jeunes d’aujourd’hui sont enthousiastes pour partir à l’étranger  où l’herbe leur paraît plus verte, et où c’est le cas d’ailleurs, tandis qu’ils sont réticents à une mobilité en France, dont ils  sentent bien qu’elle leur retirera leur réseau social, pour un niveau de vie lmpacté et un logement hors de prix, dans un pays qui leur semble moins unifié ?

Written by Le blog de Jean Trito

26 janvier 2019 at 19:35

Publié dans économie, sociologie

Tagged with , , ,