triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘science-fiction’ Category

Sous-littérature de genre

leave a comment »


On a autrefois traité la littérature de science-fiction, ou le polar, de « littérature de genre », une manière de dire qu’elle était commandée par quelques points de passage obligés, au contraire de la vraie littérature, qui, elle pouvait échapper à ces contraintes.

Avec le temps, on se demande si ce n’est pas le contraire qui s’est produit, et si, finalement, la science-fiction n’a pas été plus à même de traiter les questions de notre temps, par sa capacité à anticiper une évolution technique et sociale qui s’est produite rapidement. Tandis que la plupart des romans se cantonnaient à la jeunesse du narrateur, avec le risque d’être profondément décalé par rapport à l’époque,  celle-ci a pris des risques et s’est projetée en avant, explorant le temps qui était devant nous, plutôt que le passé.

C’est une juste revanche ainsi, que certains des plus grands chefs d’œuvre littéraires appartiennent à ce genre, qui a rempli à fond sa mission de littérature d’imagination, justement parce qu’elle n’a pas été bornée par les contraintes matérielles de son époque.

 

 

Written by Le blog de Jean Trito

25 février 2017 at 21:31

station eleven

leave a comment »


station-eleven

C’est un roman d’une jeune canadienne dont je n’avais jamais entendu parler, et c’est une révélation. Une épidémie a détruit une grande partie de l’humanité, la privant de ses technologies et de ses moyens de communication. Pourtant, une troupe de théâtre continue vaillamment d’aller de ville en ville pour jouer Shakespeare. L’originalité de cette œuvre de science-fiction, c’est que la science-fiction est le passé, dont certains gardent la nostalgie. C’est un roman d’une grande densité, qui entremêle l’histoire des personnages, avec leurs aventures dans le présent apocalyptique, des réflexions sur la culture, l’art, les comics, la religion.

Written by Le blog de Jean Trito

8 janvier 2017 at 19:15

de l’interprétation et du raffinement des textes

leave a comment »


Ce pourrait être une nouvelle d’anticipation. Une civilisation a développé une culture brillante et tolérante sur la base d’un livre saint trouvé dans des ruines il y a fort longtemps, mais qu’elle a beaucoup interprété. Personne ne lit ce vieux livre, qui est presque oublié. Les découvertes de la science et de la philosophie permettent encore d’enrichir la lecture des exégèses disponibles, améliorant sans cesse et raffinant le corpus des textes de la doctrine. Un jour, un groupe de gens décide de revenir au texte fondateur, et de ne pas le lire avec le filtre de la culture. La secte enrôle, et met en place une société de plus en plus violente et intolérante, une sorte d’envers de la société qui avait précédé son émergence. La dernière image de cette histoire, c’est une vue de la couverture du livre saint, intitulé « mein Kampf ».

Written by Le blog de Jean Trito

3 avril 2016 at 15:31

Publié dans religion, science-fiction

Mad max, dystopie improbable

with 3 comments


Mad max, c’est une étrange vision du futur : alors que l’on sait que c’est la bagnole, qui, faute de pétrole et de pièces manufacturées, disparaitra en premier, Mad max imagine à l’inverse, un monde où il ne restera que les bagnoles.

Written by Le blog de Jean Trito

3 janvier 2016 at 21:12

Publié dans cinéma, science-fiction

Tagged with

monde perdu, ou livre perdu ?

leave a comment »


au collège, j’ai longtemps cherché « le monde perdu » à la bibliothèque municipale, mais sans succès, il n’était jamais disponible. Aujourd’hui, il est très facile à trouver en téléchargement gratuit sur le net, car il est tombé dans le domaine public, mais qui le lit encore ?

Written by Le blog de Jean Trito

3 janvier 2016 at 21:11

Publié dans littérature, science-fiction

Tagged with

Trois films extraordinaires

with 3 comments


Qu’est-ce qui relie ces trois films, au-delà du fait qu’ils furent relativement discrets, et que l’un d’eux, sur Guantanamo, n’est jamais sorti au cinéma ? Sans doute la question des relations hommes-femmes, avec sa part de rêvé et de manipulation. Plutôt que d’aller voir le très-raté terminator 5, je vous recommande de vous procurer d’urgence les DVD de ces trois films remarquables. Le premier évoque Guantanamo, avec l’actrice Kristen Stewart, bien loin de twilignt et les relations avec son « détenu » dans lesquelles elle parvient à conserver sa part d’humanité, le deuxième porte sur la différence entre l’humain et le robot, et le troisième dans le milieu de l’art, un des derniers grands films italiens, sur la contrefaçon dans l’art et dans la vie.

Written by Le blog de Jean Trito

12 juillet 2015 at 06:40

Publié dans art, cinéma, science-fiction

variété de la vie

with one comment


Les gens sortent du bureau où ils ont passé leur journée devant un écran d’ordinateur, prennent les transports en commun où ils vont pouvoir se détendre en fixant l’écran de leur smartphone, avant de se réinstaller devant les divers écrans de télé, d’ordinateur, ou de tablette qu’ils vont retrouver chez eux pour vraiment couper avec leur journée de travail. Tout cela me fait penser à ces vieux de Jacques Brel, qui vont du lit au lit, mais en tellement plus modernes.

Written by Le blog de Jean Trito

23 février 2015 at 20:16