triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘val d’oise

Argenteuil en couleurs sepia d’automne

leave a comment »


Le noir et blanc ou le sepia donne un ton de nostalgie aux lieux, et surtout en souligne le dessin, en en ôtant la couleur.

Je n’avais jamais remarqué combien la maison de Claude Monet, et celle où Marx séjourna en 1882, avant d’aller en Algérie, étaient proches l’une de l’autre, trois maisons les séparent tout au plus. Ils n’ont pas séjourné aux mêmes époques, et n’auraient pu se rencontrer, mais ils ont habité en face de la gare qui les mettait à 20 minutes de Paris. Georges Braque n’est pas né loin d’ici non plus.

Balade dans le centre-ville, un jour d’automne, propice à être rendu en noir et blanc, pour souligner le dessin des maisons. Je me surprends à trouver des sujets photographiques en grande quantité en me promenant au hasard des rues. Par contre, le photographe passe moins inaperçu qu’à Paris, on me demande régulièrement ce que je photographie, car on a très peur d’être épié manifestement.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

23 novembre 2014 at 18:29

Argenteuil, la butte des chataigniers qui domine Paris

leave a comment »


Un parc, qui doit effectuer sa jonction avec la butte d’Orgemont, a été créé sur cette ancienne carrière de gypse. D’une hauteur de 125 mètres, elle domine tout Paris, Montmartre, la défense, et la tour Eiffel.

Written by Le blog de Jean Trito

24 juillet 2014 at 19:32

Parcs d’Argenteuil

leave a comment »


Le parc des champioux est un espace où la richesse des textures végétales apportent une grande finesse aux videos zen que je peux y tourner. C’est un apprentissage pour moi que de prendre en compte le mouvement des feuilles, la lumière à travers les branches. Le soleil qui filtre est la plus belle image pour moi, que j’ai longtemps cherché à la belle saison, en m’étendant sous les arbres.

Le jardin de l’ermitage a été fleuri avec délicatesse. Les couleurs dignes des impressionnistes agrémentent cette video zen, où le seul mouvement est apporté par la brise.

Written by Le blog de Jean Trito

3 mai 2014 at 16:29

Argenteuil, la sculpture de l’esclavage de William Castano

leave a comment »


P1010072

Written by Le blog de Jean Trito

20 mars 2014 at 21:54

Le calvaire lipideux des habitants d’Argenteuil

with one comment


groargent

depuis qu’une société privée spécialisée dans les balances a décrété qu’Argenteuil était la ville la plus grosse de France, ma vie est devenue un enfer, les gens se moquent de nous, et voici l’image des habitants d’Argenteuil qui est affichée désormais dans les medias.

Written by Le blog de Jean Trito

18 mars 2014 at 21:17

Publié dans argenteuil, comique

Tagged with ,

Argenteuil, le parc des berges le dimanche

with 2 comments


)

Argenteuil, en son centre-ville, manquait cruellement d’espaces verts. L’installation d’un parc des berges, sur un ancien terrain vague, est un succès si inattendu, qu’il pose également la question de la restauration des berges de la Seine, aujourd’hui occupées par une départementale, ce site mondialement connu que Claude Monet a peint, et qui n’est plus accessible.

Cette absence m’a fortement frappé en arrivant ici, je me suis demandé longtemps comment il se faisait que personne ne s’en était préoccupé avant, ou peut-être une vision plus utilitaire avait empêché de voir ce que serait l’avenir de nos villes, non pas ces vastes zones pavillonnaires, consommatrices d’espace sans liberté, et refuge pour une famille repliée sur elle-même, mais un vivre-ensemble pour reprendre avec un peu d’ironie un slogan électoral de la mairie actuelle. Comme pour ces grandes villes américaines, ou simplement Paris, l’espace vert est le poumon de la ville, on peut y jouer, lire, discuter, y laisser parler son corps, loin des confinements du monde moderne.

C’est aux impressionnistes que l’on pense en voyant tous ces gens rechercher un peu de soleil et de place, à l’ile de la jatte de Signac, et à une tradition plutôt parisienne de recherche de l’espace vert de manière décontractée.

L’importance des espaces collectifs a été sous-estimée, ou peut-être, à l’instar de certaines villes américaines, a-t-on pensé que l’espace libre devenait nécessairement un espace pour la délinquance, et que tout espace vert ne pouvait exister que dans la privatisation du jardin pavillonnaire. Pourtant, malgré les difficultés de la ville, on se rend compte que rendre la ville aux habitants, et ne pas en faire seulement un lieu de passage automobile est une grande révolution sociale. J’ai une tendance à toujours marcher beaucoup là où j’habite, à la découverte de mon environnement, et j’apprécie le centre-ville à Argenteuil, avec ses trottoirs élargis récemment, ses bistrots dont certains se féminisent, et ces nouveaux parcs, dont le jardin d’Héloïse, dans lequel on tournera certainement un grand film un jour, un havre de paix pour les promeneurs et un endroit magique qui attend ses poètes et ses écrivains.

Ces réalisations se rapprochent de la ville moderne, qui ne pourra plus être ces blocs de béton jouxtant des pavillons clôturés, mais un vrai espace de vie partagée, avec une beauté destinée à donner plus de joie à ses habitants.

Written by Le blog de Jean Trito

12 mars 2014 at 07:33

Argenteuil, inauguration du jardin d’Héloïse

leave a comment »


Cest un grand jour pour la ville d’Argenteuil avec l’inauguration tant attendue du jardin d’Héloïse.

http://www.argenteuil.fr/Actualite/1506/PAGERETOUR/2/81-actualites.htm