triton95

un regard sur le monde

Cet étonnant sujet des pourboires

leave a comment »


On se demande pourquoi, et qui a lancé ce sujet dans les medias. C’est une sorte d’appel au salaire au noir, en total porte-à-faux avec les mesures prises dans le domaine du service. Il est évident que les français ne donnent plus de pourboire, puisque le service est intégré dans le prix, et que le taux de TVA a été diminué afin de donner plus de marge aux entreprises de restauration, soit pour baisser leurs prix, soit pour augmenter leurs salariés.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

10 septembre 2017 at 19:28

Publié dans Non classé

Tagged with ,

une France post religion

with 2 comments


Il m’arrive de me plonger dans les livres fondamentaux des religions, comme l’ancien testament, ce long récit, ou le Coran, dont l’ordre des paragraphes m’intrigue. En confrontant ces livres, on se rend compte de ce qu’ils doivent les uns aux autres, et une multitude d’autres textes auraient pu être intégrés aux grands livres du monothéisme, et sont restés plus ou moins apocryphes.

Les religions ont voulu apporter plus ou moins d’exégèse à ces textes, et leur lecture intègre une couche plus ou moins épaisse d’explications. Il y a des religions où l’interprétation a recouvert le texte, et des tentatives fondamentalistes de revenir à un texte que le changement de contexte, et l’abime du temps ont rendu incompréhensible, et décalé par rapport à notre temps.

En me plongeant dans les récits des monothéismes, j’ai l’impression d’étudier une mythologie dont il resterait une foule d’adeptes. J’ai longtemps vécu en considérant que tout cela faisait partie d’un lointain passé, d’une illusion comme disait Freud, c’est du moins ainsi que je voyais les choses enfant, et je percevais le caractère obscurantiste de tout cela.

Aujourd’hui, le choc de ce passé et de notre futur, m’ont incité à me plonger bien davantage dans cette histoire religieuse, qui a quand même occupé l’humanité longtemps et peut-être pour longtemps encore, car peut-on imaginer une société, un monde totalement lucide, et qui conserverait une capacité à mobiliser ses masses ? il y a eu des utopies sans Dieux au XXème siècle, mais nous n’en gardons pas un grand souvenir…..

Written by Le blog de Jean Trito

10 septembre 2017 at 05:49

Publié dans religion

Etat des forces

leave a comment »


la loi travail est le constat d’un rapport de force entre les forces économiques, une photo de l’échiquier, elle montre la progression des forces, en l’absence de toute résistance. Elle est couplée avec une volonté de désengager l’épargne de l’immobilier, afin que la baisse du prix de l’immobilier puisse accompagner ou entrainer une baisse du coût du travail. En cela, elle est quand même pensée, et sa cohérence va au-delà de ce que notent les journaux.

Written by Le blog de Jean Trito

2 septembre 2017 at 19:45

Publié dans économie, politique

Politique du logement

with 2 comments


L’Etat consacre 40 milliards d’euros par an à soutenir le logement à travers des aides diverses, mais doit-il soutenir un secteur sinon en pleine spéculation, du moins en pleine inflation ? Est-ce logique ? Des économistes ont expliqué que ces 40 milliards pourraient être économisés sans que le secteur en souffre, compte tenu que l’on ne faisait qu’insuffler de l’inflation dans une sorte de relance pro-cyclique.

Toutes les politiques vont tendre à sanctionner la propriété immobilière, pour réorienter l’épargne vers la bourse. Il semble que Macron ait plus d’atomes crochus avec les lobbys boursiers, voire les mutuelles, qu’avec le secteur immobilier.

Faire monter la bourse, en y réorientant l’épargne permettra à certains de gagner beaucoup d’argent, qui ont besoin de petits actionnaires pour faire de la plus-value.

Et puis il y a un autre argument : un jeune que l’on paie 2 000 euros, et qui paie 1 000 euros de loyer, conservera le même revenu net s’il paie 500 euros de loyer, mais n’est plus payé que 1500 euros par son entreprise : les entreprises y retrouveront de la marge, car l’immobilier élevé entraine une inflation des salaires. Il s’agit aussi de gagner en compétitivité, à l’exemple de l’Allemagne où le logement pèse moins lourd, et permet de moins payer les employés.

Ensuite, il faudra régler le problème des enfants, qui ont été soutenus financièrement par l’Etat, et dont l’instruction et l’éducation coûtent cher.

Moins d’enfants, c’est aussi à l’instar de l’Allemagne, une économie, une pression à la baisse sur les salaires. Un jour, nous serons donc plus compétitifs, mais avec moins d’avenir en tant que peuple.

Written by Le blog de Jean Trito

1 septembre 2017 at 19:58

Publié dans Non classé

De mes ennuis avec huawei

leave a comment »


La suite de mes ennuis avec mon téléphone huawei

Mon téléphone huawei est tombé en panne au bout de deux mois, je l’ai renvoyé au service après-vente pour réparation, mais il n’est jamais revenu. J’ai appelé le service, qui à travers une voix lointaine d’un pays que je ne connais pas, m’a indiqué l’avoir renvoyé par colissimo, que je n’ai jamais reçu. Ils m’ont seulement d’aller voir à la poste, mais je n’ai reçu aucun mèl, aucun message de leur part, et je me vois mal chercher une épine dans une botte de paille à la poste. J’ai fini par me résoudre à acheter un téléphone …français, d’archos, pour 50€, qui n’est pas un sommet de technologie, mais fonctionne lui. P.. de mondialisation !

Written by Le blog de Jean Trito

26 août 2017 at 06:58

Publié dans économie

La casse des casques

leave a comment »


L’obsolescence programmée des casques audio
Avez-vous remarqué combien les casques audio, que l’on peut connecter avec tous nos objets électroniques se dégradent vite, tantôt c’est un écouteur qui vous lâche, mais plus généralement c’est l’anse qui casse, parce que réalisée en plastique fragile. Tout le monde a fait le même constat autour de moi, et passe son temps à racheter des casques. Est-ce tout à fait un hasard ?

Written by Le blog de Jean Trito

26 août 2017 at 06:52

Publié dans économie

Gérer la presse

leave a comment »


Aude Lancelin explique ceux qui ont acheté la presse naviguent entre deux objectifs, ne pas perdre d’argent, mais ne pas faire une presse trop critique, qui serait trop lue, et qui nuirait ainsi à leurs intérêts financiers.

Written by Le blog de Jean Trito

26 août 2017 at 06:29

Publié dans économie, presse