triton95

un regard sur le monde

Fausses polémiques

leave a comment »


Le seul moyen d’apparaitre en relief dans des medias qui pronent un certain politiquement correct, c’est d’y faire de la provocation, en enfreignant certaines règles de bienseance. Pour bien être scandaleux, il faut bien connaitre et les enfreindre dans une sorte d’hommage du vice à la vertu. Alors, quelqu’un s’indignera à son tour des propos tenus, donnant ainsi une certification de scandale, et appelant à la protestation, la petition, pour entretenir le bourdonnement et la montée en épingle de laccrochage verbal. Rien de politiquement important ne sera remis mus en cause, et les medias vont occulter tout autre sujet. Le schéma rst le suivant, quelqu’un s’indigne d’un propss calibré pour indigner, puis un autre va s’indigner de l’indignation elle-même.

Written by Le blog de Jean Trito

24 septembre 2018 at 21:47

Tocqueville et la colonisation

leave a comment »


Tocqueville est un penseur à lexpression claire,qui presente souvent des thèses opposées pour en faire la synthèse, dr sorte que ses commentateurs, selon leur morceau choisi, peuvent lui faite tout dire et son contraire. Il a longtemps eu mauvzise presse, n’était pas enseigné et je ne l’ai découvert qu’après vingt ans.
Concernant l’histoire, on veut absolument chausser les lunettes idéologiques du present pour juger le passé. Une longue introduction nous prévient, mais si des précautions d’usage sont nécessaires lorsqu’il sagit de certain texte de la deuxième guerre mondiale, sans qualité et qui a servi à la propagande, ces précautions sont inutiles pour Tocquevill. Il sagit du texte dun homme politique responsable, pratique, rt non du penseur pur. Cest un exemple de realpolitique, car il sagit d’une e critique de la méthode employée et d’un veritable projet de colonisation du pays. Pas un texte théorique mais un rapport qui examine tous les aspects, avec le réalisme de son epoque. Nous n’apprenons l’histoire quavec les livres de notre temps, ce decentrement a suelque chose de salubre.

Written by Le blog de Jean Trito

23 septembre 2018 at 12:46

Publié dans histoire

Livres en séries

leave a comment »


S’ils devaient une explication de leur religion, les musulmans devraient peut-être insister sur l’origine judo-chrétienne du coran, dont une formule un peu simpliste mais qui recadre bien les choses, dirait que c’est une bible traduite en arabe, ou plutôt une réécriture de ce texte dans la langue poètique du 7ème siècle, mais sans doute après des transmissions d’abord orales.
Il nest pas possible de presenter ce livre comme incréé, alors qu’il se reclame, et dans son texte même, de ses prédécesseurs. L’incréation du livre est un concept proche de l’infaillibilité du pape, comme un moyen de clore tout debat, mais qui ne fonctionne pas, car il vole en quelque sorte l’histoire de la religion, en masquant sed origines et en contredisant son propre texte. Une analyse plus hustorique, lèverait ce voile d’étrangeté, et rendrait les choses plus comprehensibles pour les autrs gens du livrr.

Written by Le blog de Jean Trito

22 septembre 2018 at 06:23

Publié dans christianisme, islam, religion

Audience inattendue

with 5 comments


L’avantage du blog sur smartphone, cest que l’on peut écrire n’importe où, n’importe quand et plus spontanément.
Je m’étonne de l’audience que m’attribue wordpress 400 lecteurs, dont une partie importante aux États-Unis.
Il est possible que ce blog ait atteint une telle taille avec sa variété de thèmes abordés, que les moteurs de recherche le traitent comme une encyclopedie, ou un dictionnaire philosophique. La taille, l’ancienneté deviendraient des références même sur un net recent. Sur un media donné, on ne possède de liberté et de créativité qu’au début, ensuite un système social finit toujours par filtrer les gens autorisés à s’exprimer en fonction d’un diplôme, d’une ligne idéologique.
Sans séléction organisée, le nouveau media est d’abord décrié en raison de son illégitimité, du manque de pedigree de ses intervenants.
A la fin, on a quelque chose de prestigieux, mais sclérosé.
Nous sommes encore au début de quelque chose de nouveau, mais qui pourrait évoluer dans deux sens opposés, la Pravda et l’insignifiance.

Written by Le blog de Jean Trito

16 septembre 2018 at 08:49

Publié dans internet, politique, réflexions

Ecrivaines sans écrits vains

leave a comment »


Duras et Yourcenar sont peut-être nos plus grands écrivains de la deuxième moitié du XXeme siecle, mais les hommes auront eu cinq prix Nobel sur la même période, Modiano, Le Clezio, Camus, Simon et Sartre.

Juliben Gracq a peut-être été oublié, mais ses critiques me semblent plus incisives que ses romans, qui savent moins générer l’émotion que Duras et Yourcenar.

Personne ne semble vraiment se souvenir d’elles, ni les lire encore, et pourtant ce sont nos plus grandes stylistes.

Written by Le blog de Jean Trito

15 septembre 2018 at 09:12

Publié dans littérature

Tagged with , ,

Assignation

with one comment


Prétendre qu’enseigner leur langue d’origine aux enfants d’emigrés est une chance, en leur permettant de garder le lien avec le pays de leurs parents, a quelque chose dune forfaiture, cest une manière de leur proposer une intégration minorée, de leur signifier quelque part qu’ils ont vocation à y retourner, cest les laisser davantage sous l’influence de gouvernements étrangers, et cest peut-être plus le fruit dune condescendance que d’une générosité.

Written by Le blog de Jean Trito

8 septembre 2018 at 21:56

Comparaison européenne des salaires des profs

leave a comment »


Je ne sais pas comment on a pu effectuer des comparaisons internationales des salaires des profs et ce qu’elles valent vraiment. A-t-on seulement comparé le revenu apparent, mais dans ce cas, que vaut cette étude ?

Il aurait fallu faire une étude comparant les coûts totaux employeurs, pour intégrer le salaire social (retraite et sécu) vraiment contenu dans le salaire versé. Si un pays rémunère mieux ses enseignants que la France, mais que ceux-ci doivent payer de leur poche les charges sociales liées à la retraite et à la santé, il n’est pas certain que la comparaison soit pertinente. Ainsi, en France, lorsque l’Etat verse 100 de rémunération brute à un enseignant (dont 80 de salaire net, et 20 de charges sociales salarié), l’Etat débourse 17 € en plus de charges sociales plus 75 € pour la retraite, dans un système où le régime des retraites est ainsi équilibré, les cotisations versées équilibrant le montant des pensions versées. Si l’on tient compte du salaire social, l’enseignant coût ainsi à l’Etat 100€ de salaire brut + 17 € de charges sociales + 75 € de cotisations patronales de retraite = 192 €. Quel chiffre a-t-on retenu pour l’étude : 80 € de net, 100 € de brut, ou 192 € avec le salaire social ?

Il est donc très possible que les résultats de cette comparaison internationale n’aient guère de sens.

Les profs sont moins payés que les autres fonctionnaires pour une raison syndicale. Les syndicats ont toujours refusé le système des primes, qui pourraient être modulées en fonction du poste ou de la manière de servir, par le refus de toute inégalité entre eux. Cette stratégie ancienne s’est avérée catastrophique, dans la fonction publique où, on a en quelque sorte un système de rémunération « à la suédoise » avec des grilles très cadrées, un éventail des rémunérations entre catégories limité, et un blocage du point de revalorisation de cette grille depuis 2010, pour réduire la masse salariale de l’Etat. En fait, l’Etat, face à ce dispositif très réglementé, n’a pu jouer que sur le système indemnitaire, dont l’importance s’est considérablement accrue en 40 ans. Pour les cadres, il représente 30% à 50 % du salaire en plus, et est modulé selon l’importance du poste, et la manière de servir.

Plutôt qu’un système de grille + primes, où les variations de rémunérations entre enseignants auraient pu être de quelques %, mais avec un bénéfice majeur pour tous en termes de rémunération, les syndicats se sont battus pour que les statuts et les rémunérations soient identiques de la maternelle à la terminale, à travers l’institution d’un statut unifié. Se battant pour l’égalité totale, ils ont ainsi refusé une amélioration globale des rémunérations qu’il aurait fallu défendre et faire vivre sur le long terme, qui aurait entrainé des inégalités de rémunération, mais qui aurait été très profitable à la profession.

Written by Le blog de Jean Trito

8 septembre 2018 at 07:30