triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘crise financière

Mais quel jeu joue Olivier Sarkozy ?

leave a comment »


Ce fut comme un coup de tonnerre, je suis resté sidéré devant mon micro. Voici le frère du Président, qui travaille pour Carlyle (un groupe qui a fait fortune avec les dernières interventions militaires américaines) et qui annonce que l’euro sera mort dans trois mois, sauf à lancer un grand de sauvetage tel celui de Paulson, ce dirigeant privé de Goldmann Sachs, qui fut nommé secrétaire du trésor pour utiliser des fonds publics, sauver son ancienne banque aux frais du contribuable, et couler Lehmann Brother, son concurrent (bonjour le super conflit d’intérêts !).

Mais à quoi jour Olivier Sarkozy, dont l’intervention n’est guère commentée dans les grands medias. Est-ce que le but est de soutenir son frère dans une démarche d’aide aux banques, est-ce la volonté américaine de couler l’euro, comme un concurrent dangereux, en lien avec les attaques récentes sur l’Allemagne, qui ne trouve plus emprunteur aux taux précédents ? quel est le but de la manoeuvre, je suppose qu’il ne parle pas simplement pour donner son avis, comme je le fais sur ce blog. Est-ce que Nicolas Sarkozy est en fait un ghost writer ? mis en place pour servir certains intérêts financiers supérieurs, avec l’objectif suivant qui serait de s’attaquer à l’euro ? cette intervention dans la famille est étrange, et elle n’a pas été démentie, contestée, critiquée, elle me pose d’insondables et angoissantes questions.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

26 novembre 2011 at 15:58

L’horreur économique de Viviane Forrester, 1996

with 3 comments


A la lecture d’un article sur wordpress, d’un commentaire du livre de Pierre-Noël Giraud, je repense soudainement à un grand succès de librairie, un livre d’économie écrit par une littéraire sous un jet de pierres, spécialiste de Van Gogh, Viviane Forrester, et dont les mots cognent encore plus fort aujourd’hui :

 

L’horreur économique, Viviane Forrester, 1996
 » Nous vivons au sein d’un leurre magistral, d’un monde disparu que des politiques artificielles prétendent perpétuer. Nos concepts du travail et par là du chômage, autour desquels la politique se joue (ou prétend se jouer) n’ont plus de substance : des millions de vies sont ravagées, des destins sont anéantis par cet anachronisme. L’imposture générale continue d’imposer les systèmes d’une société périmée afin que passe inaperçue une nouvelle forme de civilisation qui déjà pointe, où seul un très faible pourcentage de la population terrestre trouvera des fonctions. L’extinction du travail passe pour une simple éclipse alors que, pour la première fois dans l’Histoire, l’ensemble des êtres humains est de moins en moins nécessaire au petit nombre qui façonne l’économie et détient le pouvoir. Nous découvrons qu’au-delà de l’exploitation des hommes, il y avait pire, et que, devant le fait de n’être plus même exploitable, la foule des hommes tenus pour superflus peut trembler, et chaque homme dans cette foule. De l’exploitation à l’exclusion, de l’exclusion à l’élimination… ?  »

 

Written by Le blog de Jean Trito

16 janvier 2011 at 08:31

Le manifeste des économistes atterrés

leave a comment »


C’est un groupe d’économistes atterrés par les fables que l’on nous raconte sur le marché, la dette, le rôle de l’Etat. Ils ont diffusé ce manifeste que tout le monde s’arrache, une déconstruction du néo-libéralisme.

article_a140

La dette

leave a comment »


Pour approfondir le sujet, voici une émission sur la crise, signalée par Sebmusset. Notez la fureur d'Elkabach contre l'économiste non-orthodoxe, Paul Jorion.

la dette

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

4 juillet 2010 at 07:07

Publié dans vagabondages

Tagged with , ,

Le Sarkozysme à la recherche d’un consensus impossible

leave a comment »


Il faudrait dans la situation présente, et avec les objectifs de réduction de la dette, pouvoir à la fois augmenter les recettes, mais c'est impossible, parce que le Sarkozysme repose sur cette escroquerie de la baisse de la pression fiscale, et diminuer les dépenses, donc augmenter le chômage et la crise sociale, et c'est également impossible, parce que l'opinion a le sentiment qu'ils sont bien inégalement répartis.

Le figaro nous refait le coup du sondage sur le travail du dimanche (les français y sont favorables, mais la question posée, est : êtes -vous favorable à l'ouverture des commerces le dimanche, donc en fait, souhaitez-vous que les autres travaillent le dimanche). Les français seraient pour la rigueur, mais en lisant mieux on se rend compte qu'il s'agit du train de vie des ministres.

Le gouvernement ne peut dégager aucun consensus pour cette réduction, parce que le curseur a été fixé trop à droite, et que l'on gouverne au centre si l'on veut durer, et surtout gouverner tout court. Là le déséquilibre est patent, la déception immense, les mensonges (mais ont ils jamais trompé quiconque) crèvent les uns après les autres. C'est un peu la chute de la maison Fouquet, les crevasses deviennent de plus en plus visibles sur les murs.

Le bouclier fiscal a un poids économique faible, 3 Mds je crois. Il a un poids moral considérable. Sa suppression ne réglera pas les problèmes financiers, son maintien ne permettra pas de s'y attaquer. Le "redressement fiscal " de Bettencourt est immoral hurle le  pays, c'est légal répond le gouvernement en défense. Le sage montre la lune, et vous connaissez la suite.

Il est facile de taxer de populisme tout appel au peuple. Certains peuvent inviter le président sur leur yacht, pour lui conseiller les bonnes lois à prendre pour défendre leurs intérêts. Certains n'ont pas yacht, et ne peuvent que défiler dans les rues, ce n'est pas du populisme de le rappeler.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

3 juillet 2010 at 16:51

Publié dans vagabondages

Tagged with

Les priorités du gouvernement, le jeu à défaut de pain.

leave a comment »


J'ai cru halluciner quand j'ai découvert le programme du gouvernement en pleine crise sociale et financière ! Du coup, j'ai décidé de faire grève demain. Soit le gouvernement s'est coupé des réalités, soit Sarko inaugure les Chrysanthèmes et ne joue plus aucun rôle. Pourquoi se Domenechiser, alors que personne ne lui reproche la défaite des footeux, et on ne l'a pas élu pour remplacer la FFF. A moins qu'il ne soit très proche de cetté équipe bling-bling. Certains pensent que cela permettra à TF1 de faire les gros titres sur ce sujet et non sur les manifestations. On peut aussi imaginer qu'il a été écarté par ceux qui l'ont fait accéder au pouvoir, et remplace dans les faits par Fillon, Woerth, et Guéant, qui chose hallucinante annonce les projets budgétaires du gouvernement devant les milieux financiers anglo-saxons, et non la représentation nationale. Aujourd'hui j'ai compris à quel point le gouvernement avait perdu le sens des réalités.

Mondial: une réunion autour de Sarkozy

AFP
23/06/2010 | Mise à jour : 12:37
Réagir

Une "réunion de travail" sur la débâcle des Bleus au Mondial se tiendra cet après-midi autour de Nicolas Sarkozy en présence de François Fillon, Roselyne Bachelot et Rama Yade, a annoncé le porte-parole du gouvernement Luc Chatel après le Conseil des ministres. Nicolas Sarkozy a évoqué mercredi matin la déroute de l'équipe de France devant le gouvernement en indiquant qu'il "souhaitait que les décisions soient prises calmement, avec recul", a ajouté Luc Chatel.

Nicolas Sarkozy doit aussi recevoir demain matin à 10h30 l'attaquant Thierry Henry, "à sa demande", a indiqué l'Elysée, confirmant une information de la radio RMC.  Les deux hommes ont prévu de se parler en tête-à-tête pendant une heure environ.

L’attaquant du FC Barcelone repartira aussitôt en Catalogne avant de se rendre sur son lieu de vacances. Henry a ensuite prévu de finaliser son transfert avec la franchise américaine de MLS (Major League Soccer), les New-York Red Bulls.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

23 juin 2010 at 17:41

un autre regard sur la crise, Jacques Généreux

leave a comment »


Jacques Généreux compare la reddition des états devant la spéculation à Munich 1938.

jacques généreux

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

15 mai 2010 at 06:03