triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘afrique

Sans état

leave a comment »


tous ces gens qui nous vantent un monde sans Etat, où l’on réduirait sans fin les services publics, feraient bien d’aller habiter en Afrique, où ils découvriraient enfin tous les charmes d’un monde sans Etat. Sans protection sociale, sans politique sanitaire, sans même de sécurité, gageons qu’ils épanouiraient enfin.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

5 mai 2013 at 18:37

Publié dans Non classé

Tagged with , , ,

L’Afrique et notre passé perdu

leave a comment »


L’Afrique ne représente pas l’altérité sociale que l’on pourrait imaginer, mais un passé de nos relations sociales que nous avons oublié. Ces relations étroites de solidarité, de tribu, de clan, de famille, les « soeurs » et « frères » d’une même génération, les enfants élevés en commun, cela ne nous est pas étranger, mais représente un passé perdu, comme le loup marsupial de Tasmanie. Nous avons coupé presque tous les ponts entre nous et tout remonté au niveau de l’Etat, seule entité collective encore agissante. Ces relations personnelles, croisées, faites de services rendus et de liens de proximité, il faudrait remonter dans notre passé pour les retrouver. Nous en avons perdu jusqu’au souvenir. Les enfants sauront-ils qu’il y avait quelque chose avant le smartphone ?

Written by Le blog de Jean Trito

2 avril 2013 at 19:37

La révolte des Zendjs

leave a comment »


Jacques Heers traite ainsi d’un sujet tabou, celui de l’esclavage en Islam.Il remarque, qu’au contraire de la traite atlantique, personne ne l’a dénoncé. Les chrétiens au contraire, et notamment du temps de l’alliance entre François 1er et le grand turc, mentaient sur la réalité de l’esclavage, ne voulant pas croire ce que racontaient les religieux, et voulant surtout préserver leur allié.

J’ai ainsi trouvé par hasard sur un forum quelqu’un qui explique sérieusement à un musulman inquiet que Mahomet mit fin à l’esclavage.

Ils évoquent notamment la révolte des Zendjs, comparable à celle de Spartacus face aux romains. Il est très difficile de trouver de la documentation sur cette épopée, dont aucun livre d’histoire ne parle.

Les Zendjs, ce sont les esclaves noirs, transportés à travers le Sahara, pour mettre en valeur les marais de Mésopotamie. Ils se révoltèrent en 869 et vainquirent pendant 14 années les armées du calife de Bagdad, et mirent en place un véritable état.C’était aussi une révolte des pauvres gens contre la luxure de la ville. Cet état se donna un chef arabe, Ali Ben Muhammad, qui organisa une société très hiérarchisée. En fait, cette armée était très largement encadrée par des arabes de haut rang. L’historien Al-Tabari leur consacra trois cents pages. En 883, après de longs assauts d’une armée de 500 000 hommes, Badgad réussit à vaincre les rebelles.

Written by Le blog de Jean Trito

31 octobre 2011 at 21:48

Argenteuil, le Ghana présente ses danses africaines à la fête des associations

leave a comment »


Chaque année, Argenteuil organise sa fête des associations. J’ai filmé les représentants du Ghana, qui ont organisé ce spectacle traditionnel.

Written by Le blog de Jean Trito

11 septembre 2011 at 15:41

De deux évènements de la campagne passés inaperçus

leave a comment »


Pourquoi NKM a-t-elle rencontré Marine Le Pen en débat ? parce qu’il s’agit de faire croire que le débat est entre l’UMP et le FN, comme s’il n’y avait pas d’autre opposition, ou qu’elle ne mérite pas un débat.

Pourquoi ressort-on les financements africains de Chirac et Villepin : parce que Sarkozy peut s’en passer, en se faisant financer directement par les riches, ou par des circuits plus cachés permettant d’anonymer de l’argent africain, comme son amitié avec Bolloré. Il s’agit de lancer des missiles préventifs contre un adversaire pressenti qui pourrait être très dangereux. Bourgi déclare d’ailleurs « Je suis un ami très écouté de Nicolas Sarkozy. », il semble que la ficelle soit quand même très visible.

Written by Le blog de Jean Trito

11 septembre 2011 at 13:16

Bolloré doit-il venir au secours du Cameroun contre l’épidémie de choléra

with one comment


Les medias français en parlent peu, une épidémie de choléra fait des ravages au Cameroun. C’est une maladie de la pauvreté, dans un pays en voie d’immergence. Le président du pays vit en France, à Nice. Que peut-il pour un pays dans lequel il ne vit plus ? Quels sont les institutions qui peuvent encore se porter au secours de la population au Cameroun ? est-ce qu’il existe une capacité organisée de réagir ? En lisant « Kamerun », un livre sur la décolonisation, je me suis rendu compte, que déjà, dans les années 50, l’intérêt stratégique majeur des français résidait dans le port de Douala. 60 ans après rien n’a changé, mais tout a changé. Le maître du port, et donc du pays, est Vincent Bolloré, l’homme qui a promené Nicoles Sarkozy en bateau. Il s’agit donc du pouvoir réel dans le pays, l’entreprise est peut-être la seule organisation pouvant débloquer des fonds pour agir. Il y a un fardeau de l’homme blanc, que M. Bolloré a repris, sans le savoir, à l’heure où les révolutions arabes qui font tomber les vieux leaders fascinent aussi les camerounais.

Written by Le blog de Jean Trito

19 février 2011 at 21:25

Notre vie vue par le darwinisme

leave a comment »


Un petit livre idéal pour le métro et les voyages pendulaires quotidiens, qui vous distraira. J’y ai appris que les esquimaux n’avaient pas de myopes, parce qu’ils ne mangeaient pas de sucre, lequel joue défavorablement sur la croissance de l’œil. L’approche génétique nous permet de comprendre combien profonde est l’empreinte de notre nourriture sur notre physique, et combien il est difficile d’en changer. Il y a eu une coévolution des européens du nord avec l’élevage laitier, mais cette adaptation, cette capacité à supporter le lactose du lait est en train de se perdre, et l’on voit de plus en plus d’européens allergiques au lait. Comment le jaune de l’œuf est-il protégé des bactéries, que l’on retrouve sur la coquille ? par le blanc, lequel est très pauvre en fer, ce qui empêche les bactéries de s’y développer, et constitue une barrière. Ainsi, de la même façon, une femme enceinte immunodéprimée légèrement pour ne pas rejeter le fœtus voit son taux de fer dans le sang baisser, ce qui ainsi la protège. Lui donner du fer peut être dangereux. On a ainsi trouvé des peuplades d’Afrique au sang pauvre en fer, comme une protection contre les parasites. Le lait maternel contient du fer très protégé de l’extérieur parce qu’enrobé, mais assimilable par l’enfant. Un bébé ne connaît ainsi pas de carence en fer. La vache doit nourrir un veau qui a besoin de se faire des muscles, le bébé humain a besoin d’un lait très gras, parce que c’est son cerveau qui doit se développer. Ce sont ainsi de nombreuses annotations, aussi simples que surprenantes dont ce livre est émaillé.

Written by Le blog de Jean Trito

11 février 2011 at 22:32