triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘avec élégance

Sur youtube, les chanteurs désespérés

with one comment


Je me prends souvent à rechercher les différentes versions d’une même chanson sur youtube, à essayer de découvrir le chanteur le plus méconnu possible, mais je crois qu’il est une catégorie singulière à qui Youtube a permis d’émerger, c’est le chanteur désespéré. C’est souvent un homme, il vit seul avec un hamster qui tourne tristement dans une cage, et sa voix cassée accompagne musicalement un appartement en désordre garni de très vieux meubles Ikea. Youtube est manifestement la dernière chance du chanteur désespéré de se faire connaître, il nous regarde dans les yeux, presque larmoyant, de tant de douleurs et de méconnaissance. Youtube est on unique bouée de sauvetage, son seul espoir qu’un peu de la gloire des nouvelles technologies lui revienne, et qu’enfin, il dispose d’une scène pour lui. Il chante des chansons oubliées, mais qui parlent pour lui, du temps où la chanson française avait de si beaux textes qu’elle était inexportable, c’est dire à quel point elle était française. C’est le type de chanteur qui m’émeut, comme s’il avait conservé la religion de la chanson française dans une sorte de culte secret. Il se présente presque presque à nu, avec ses tatouages visibles, sa douleur dans le regard mouillé, qui semblent relater une vie difficile. Sans le net, nous ne l’aurions croisé qu’au coin de la rue, ou dans une fête quelconque dont il aurait brisé l’ambiance.

 

Written by Le blog de Jean Trito

28 décembre 2011 at 09:34

avec élégance

with one comment


http://www.dailymotion.com/video/x10blq_jacques-brel-avec-elegance_music

pour ceux qui ne connaitraient pas cette chanson posthume de Brel, elle est accessible par ce lien
(je n'avais pas compris l'insertion de l'image, mais Eye gore m'a expliqué)

avec élégance

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

4 novembre 2009 at 20:16

Publié dans vagabondages

Tagged with ,

la cinquantaine, un âge étrange

leave a comment »


C'est encore la chanson de Brel, "avec élégance" qui la décrit le mieux. Il y a une sorte de retour sur soi, on repart aux sources, le temps a relativisé ce que l'on a obtenu, si l'on souhaite  le garder, on ne souhaite plus se battre pour l'avoir. On revient à ses rêves de jeunesse, ceux que l'on n'a pas réalisés, et ils retrouvent leur fraîcheur, leur aspect décapant et réaliste, sans la naîveté, dans leur essence et que le temps n'a pas abîmés.

Jacques Brel le disait, à 20 ans, un homme a vu passer tous ses rêves, il sait ce qui l'anime.

Les décennies intermédiaires sont plus éloignées de la jeunesse que celle-ci, car on n'espère plus , mais on connaît ce qui est essentiel. Il reste peu de temps pour le réaliser, ou du moins y revenir, et l'on fait souvent ce retour sur soi, on revient aux anciennes amours, qu'on appelle le démon de midi, simplement parce que son objet n'a pas vieilli.

C'est la fin des ambitions, où l'on regarde vers le bout du chemin, et vers le début aussi, où l'on se prépare à un dernier tour de piste.

http://www.dailymotion.com/video/x3lr4_jacques-brelavec-elegance_music

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

1 novembre 2009 at 17:40