triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘internet’ Category

Changement d’époque

leave a comment »


Quand j’étais jeune, le slogan c’était : libérez Mandela, aujourd’hui, c’est : libérez Balkany

Written by Le blog de Jean Trito

14 septembre 2019 at 12:42

Publié dans internet, politique, presse

Tagged with , ,

Les Pessoa du futur

with 3 comments


Fernando Pessoa, le plus grand écrivain portugais n’a rien publié de son vivanr. C’est après sa mort que l’on a retrouvé une malle pleine de ses ecrits, qui ont été publié peu à peu.
Les blogueurs seront-ils les Pessoa de l’avenir, dont in retrouvera les écrits au fond des serveurs, réservoirs de publications post-mortem ?

Written by Le blog de Jean Trito

31 août 2019 at 21:08

Archivage

leave a comment »


Des archivistes d’aujourd’hui souhaitent préserver le travail des futurs historiens, qui en raison du numérique, ne retrouveront rien des échanges de notre époque. L’idée est d’aspirer des sites entiers, les échanges sur tweeter, Facebook, et les stocker sur des serveurs pour pouvoir ainsi, longtemps après, restituer l’esprit du temps, les opinions, les mentalités. Mais quel sera le sentiment de ces historiens dans un siècle : une époque avec peu d’or dans ses paroles, et beaucoup de bêtises très datées ?

Written by Le blog de Jean Trito

25 août 2019 at 17:08

Lire des livres

with 5 comments


La leçon d’internet, apres 20 ans de pratique, c’est peut-être que l’on y perd beaucoup de temps, entre les recherches, le temps de charger des pages, le fait que rien ne soit trié, sélectionné, fiable, aboutit à nous faire parcourir des milliers de lignes d’intérêt très moyen. Rst ce plus utile et formateur que de lire un bon livre de temps à autre, bien choisi ?

C’est une question que je me pose et la poser, c’est y répondre.

Written by Le blog de Jean Trito

12 août 2019 at 21:28

Publié dans internet, littérature

Mémoire numérique

leave a comment »


J’avais l’habitude de pratiquer des examens dans le même laboratoire, depuis vingt ans, mais le propriétaire a changé. La nouvelle équipe a revu le système informatique, mais sans récupérer la mémoire ancienne. Ainsi, il faut ressaisir tous les dossiers, dont coordonnées et historiques se sont volatilisés. J’ai l’impression de ne pas être un ancien patient, mais d’arriver à l’instant, dans une entreprise qui n’a pas de mémoire. Le numérique, c’est entre Alzheimer et Fahrenheit 451.

Written by Le blog de Jean Trito

24 juillet 2019 at 17:21

Publié dans internet, santé

Harcèlement bas de gamme

leave a comment »


On voit souvent des journalistes, des publicistes, mettre en avant le harcèlement dont ils sont victimes sur twitter, porter plainte, dénoncer, et gagner en publicité et en aura.

Mais si l’on regarde leurs textes de plus près, on peut être aussi frappé par le conformisme de leur pensée confortable, de leurs concessions au prêt-à-penser. En face, on trouve des gens peut-être haineux, mais surtout sans niveau intellectuel, qui font plus preuve d’aigreur sociale que de vrais arguments. On peut ainsi se poser en courageux progressiste sans grande dépense, et contempler la montée de la mayonnaise d’électrons.

Written by Le blog de Jean Trito

7 juillet 2019 at 14:00

Publié dans internet, journalisme

Perdu en Amazonie

with 2 comments


J’ai eu quelques déboires avec mes achats sur le net avec Cdiscount qui m’a vendu des clés usb chinoises absolument non fonctionnelles, à un point tel que je me suis demandé si certains produits n’étaient pas de faux produits, absolument inutilisables. Commander sur le net parait simple, mais on oublie une contrainte physique dure, qui est celle de la livraison.

C’est ainsi qu’avec Amazon, j’ai été surpris par les dysfonctionnements récents dans la livraison. Ainsi, un produit que j’avais demandé à domicile s’est vu livré dans un point relais qu’il a été difficile de repérer, parce qu’il a fallu prendre contact avec l’entreprise pour comprendre où il avait été livré. De nouveau, pour un autre produit, j’ai reçu l’indication d’un point de livraison près de chez moi, mais qui n’ouvrait pas le samedi, ce qui, pour un travailleur, est quand même une condition de délivrance rédhibitoire. Mais le produit n’était pas au point-dit, mais ailleurs, dans un tout autre quartier de la ville, dans une ….boulangerie, qui n’était pas au courant.

Le commerce sur internet pourrait bien s’effondrer, comme les grandes surfaces, victimes d’un retour au réel, car il repose sur un système de livraison qui semble bien fragile.

 

Written by Le blog de Jean Trito

23 février 2019 at 13:26

Publié dans internet

Tagged with ,