triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘enseignement’ Category

Parcours optionnel mais certain

leave a comment »


Le nouveau bac à options donne le sentiment du message suivant envoyé aux jeunes, ne vous inquiétez pas, vous aurez le bac à la fin, et en attendant, etudiez ce que vous voulez, cela n’a pas d’importance.

Written by Le blog de Jean Trito

12 septembre 2019 at 19:48

Réponse syndicale universitaire

leave a comment »


Curieux le cas de la twitteuse aut(rice) du texte incendiaire (!) sur Notre-Dame. Son texte premier était à peine d’un niveau 6ème sur le plan de la forme, sa réponse semble avoir été écrite par un agrégé blanchi sous le harnais.

Written by Le blog de Jean Trito

23 avril 2019 at 15:09

Publié dans enseignement

Scolaire

leave a comment »


Très rapidement, il y eut divorce entre ma curiosité intellectuelle et le scolaire. J’étais avide de certaines connaissances et je me retrouvais avec des exercices fastidieux, plus opératoires qu’intellectuels, et qui ne me semblaient pas offrir d’ouverture. Si l’argument de l’école était qu’il fallait ouvrir l’esprit à la critique, ma critique est rapidement devenue incompatible avec les normes scolaires, parce que la possibilité de critique est plus vaste que ce qu’imagine celui qui en ouvre les vannes.

J’étais mal fait pour ce testage des capacités fondé sur un surcroit de travail, destiné à préparer les gans au travail en entreprise. J’attendais seulement un éclairage plutôt qu’un faisceau d’exercices, ni pratiques ni théoriques, parce qu’ils n’étaient pas reliés à une réalité tangible, ni ne permettaient pourtant de comprendre  le monde. Les études m’ont parfois semblé une chose un peu vaine, fastidieuse, et la lecture a fini par s’y substituer, comme un accès direct à un savoir immense et beaucoup plus direct, même si ce fut avec le désavantage social de ne pas y accumuler de diplômes. Mais ce que j’avais déjà acquis me permit de pouvoir gagner ma vie, et j’ai pris sur mes nuits et mon temps interstitiel la peine d’approfondir le reste.

Written by Le blog de Jean Trito

22 avril 2019 at 06:23

Publié dans enfance, enseignement

Gérer les mémoires

leave a comment »


J’ai ouvert un manuel d’histoire de terminale, et j’ai été surpris de constater que le point central n’était plus l’histoire, le récit, mais la coexistence des mémoires ires. Pour la colonisation notamment et la seconde guerre mondiale, il s’agit tout autant de comparer les différents récits entre eux, que de parvenir à une seule synthèse, de relater et collecter en quelque sorte les différentes versions circulant dans une société éclatée.

Written by Le blog de Jean Trito

22 décembre 2018 at 04:48

Publié dans enseignement, histoire

Comparaison européenne des salaires des profs

leave a comment »


Je ne sais pas comment on a pu effectuer des comparaisons internationales des salaires des profs et ce qu’elles valent vraiment. A-t-on seulement comparé le revenu apparent, mais dans ce cas, que vaut cette étude ?

Il aurait fallu faire une étude comparant les coûts totaux employeurs, pour intégrer le salaire social (retraite et sécu) vraiment contenu dans le salaire versé. Si un pays rémunère mieux ses enseignants que la France, mais que ceux-ci doivent payer de leur poche les charges sociales liées à la retraite et à la santé, il n’est pas certain que la comparaison soit pertinente. Ainsi, en France, lorsque l’Etat verse 100 de rémunération brute à un enseignant (dont 80 de salaire net, et 20 de charges sociales salarié), l’Etat débourse 17 € en plus de charges sociales plus 75 € pour la retraite, dans un système où le régime des retraites est ainsi équilibré, les cotisations versées équilibrant le montant des pensions versées. Si l’on tient compte du salaire social, l’enseignant coût ainsi à l’Etat 100€ de salaire brut + 17 € de charges sociales + 75 € de cotisations patronales de retraite = 192 €. Quel chiffre a-t-on retenu pour l’étude : 80 € de net, 100 € de brut, ou 192 € avec le salaire social ?

Il est donc très possible que les résultats de cette comparaison internationale n’aient guère de sens.

Les profs sont moins payés que les autres fonctionnaires pour une raison syndicale. Les syndicats ont toujours refusé le système des primes, qui pourraient être modulées en fonction du poste ou de la manière de servir, par le refus de toute inégalité entre eux. Cette stratégie ancienne s’est avérée catastrophique, dans la fonction publique où, on a en quelque sorte un système de rémunération « à la suédoise » avec des grilles très cadrées, un éventail des rémunérations entre catégories limité, et un blocage du point de revalorisation de cette grille depuis 2010, pour réduire la masse salariale de l’Etat. En fait, l’Etat, face à ce dispositif très réglementé, n’a pu jouer que sur le système indemnitaire, dont l’importance s’est considérablement accrue en 40 ans. Pour les cadres, il représente 30% à 50 % du salaire en plus, et est modulé selon l’importance du poste, et la manière de servir.

Plutôt qu’un système de grille + primes, où les variations de rémunérations entre enseignants auraient pu être de quelques %, mais avec un bénéfice majeur pour tous en termes de rémunération, les syndicats se sont battus pour que les statuts et les rémunérations soient identiques de la maternelle à la terminale, à travers l’institution d’un statut unifié. Se battant pour l’égalité totale, ils ont ainsi refusé une amélioration globale des rémunérations qu’il aurait fallu défendre et faire vivre sur le long terme, qui aurait entrainé des inégalités de rémunération, mais qui aurait été très profitable à la profession.

Written by Le blog de Jean Trito

8 septembre 2018 at 07:30

Parcoursup, injustement décrié ?

with one comment


La presse a accusé l’algorithme de Parcoursup d’avoir sélectionné les élèves, notamment en banlieue, soulignant des inégalités territoriales. Or, selon les concepteurs de ce logiciel, leur travail a consisté à rapprocher offre et demande, et la gérer. Leur logiciel ne contient aucun critère de sélection ou de pondération, laquelle relève de la seule boite noire des critères de sélection utilisées par les différents départements universitaires. Il semble que les journalistes auraient englobé Parcoursup dans des questions sociales, auxquelles il ne répond pas, et qu’il n’intègre pas.

Written by Le blog de Jean Trito

4 juin 2018 at 19:55

Publié dans enseignement

Tagged with ,

Reproduction

leave a comment »


Il est curieux que l’on entende tant de gens se réclamer de telle école, de tel lycée, et pourquoi pas de telle maternelle, comme d’un gage de qualité personnelle, alors que le système scolaire, qui fut partiellement méritocratique, semble avoir dépassé les pires prédictions des sociologues, et être devenu intensément reproductif. Paradoxalement, on ne voit personne se réclamer de son intelligence naturelle, de quelque chose d’inné qu’il ne devrait pas au système, parce que sans estampille officielle, l’inné manquerait de légitimité/. Pourtant, cette revendication de sortir de telle ou telle école a quelque chose d’un peu ridicule, comment peut-on se considérer comme la simple production d’un photocopieur même doré, et en être fier ?

Written by Le blog de Jean Trito

21 mai 2018 at 14:03

Publié dans Ecole, enseignement, sociologie