triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘claude monet

Argenteuil en couleurs sepia d’automne

leave a comment »


Le noir et blanc ou le sepia donne un ton de nostalgie aux lieux, et surtout en souligne le dessin, en en ôtant la couleur.

Je n’avais jamais remarqué combien la maison de Claude Monet, et celle où Marx séjourna en 1882, avant d’aller en Algérie, étaient proches l’une de l’autre, trois maisons les séparent tout au plus. Ils n’ont pas séjourné aux mêmes époques, et n’auraient pu se rencontrer, mais ils ont habité en face de la gare qui les mettait à 20 minutes de Paris. Georges Braque n’est pas né loin d’ici non plus.

Balade dans le centre-ville, un jour d’automne, propice à être rendu en noir et blanc, pour souligner le dessin des maisons. Je me surprends à trouver des sujets photographiques en grande quantité en me promenant au hasard des rues. Par contre, le photographe passe moins inaperçu qu’à Paris, on me demande régulièrement ce que je photographie, car on a très peur d’être épié manifestement.

Written by Le blog de Jean Trito

23 novembre 2014 at 18:29

Les coquelicots d’Argenteuil

leave a comment »


Argenteuil est connue dans le monde entier pour ses champs de coquelicots, ceux que Claude Monet a peints. J’ai réussi à trouver près des murs moyenâgeux de la chapelle romane Saint-Jean, ce tapis de fleurs digne d’un autre temps.

Written by Le blog de Jean Trito

30 juin 2012 at 16:21

Les ciels d’Argenteuil

leave a comment »


bien sur la place Salvador Allende n’a rien du glamour que l’on trouve sur les tableaux impressionnistes, ces hommes de couleur qui ont chroniqué la ville, mais malgré le décor urbain, je trouve une beauté neigeuse aux ciels argenteuillais

Written by Le blog de Jean Trito

15 mai 2011 at 13:07

Argenteuil, la fête annuelle des impressionnistes

leave a comment »


la ville d’Argenteuil, où Monet peignit 300 tableaux et n’en possède aucun, n’a pas pu préserver les sites historiques de ces peintures, mais organise une fête annuelle au bord de la Seine, en fermant la route qui a recouvert ces sites connus dans le monde entier

Written by Le blog de Jean Trito

1 mai 2011 at 23:01

Claude Monet à Argenteuil

leave a comment »


A Argenteuil, où il inventa l’impressionnisme, Claude Monet s’installa près de la gare pour être à un quart d’heure de Paris. Il a recherché un paysage où la campagne et le monde moderne de l’industrie se mêlaient. De ces cent toiles peintes dans la ville, aucune ne se trouve à Argenteuil, mais seulement dans les plus grands musées, comme le National Gallery à Londres. J’ai eu la surprise d’y découvrir ce petit tableau, où l’on voit un bras de la Seine, aujourd’hui recouvert d’une route, à deux cents mètres en contrebas de chez moi.

Written by Le blog de Jean Trito

9 avril 2011 at 11:28

Argenteuil, la maison de Claude Monet

with 6 comments


Pour la fête du patrimoine, Argenteuil a ouvert le jardin de la maison de Claude Monet, qui y vécut vers 1875. Attiré par le mélange de ville et de campagne, il finit par se réfugier dans le jardin pour peindre, du fait de l’industrialisation rapide de la ville, qu’il quitta pour cette raison.

Written by Le blog de Jean Trito

19 septembre 2010 at 18:05

Argenteuil en fin 2009, au tournant de la décennie

leave a comment »


D’Argenteuil, je reparlerai souvent. C’est une ville qui a été le berceau de l’impressionnisme, car Claude Monet, arrivé à 30 ans y resta une décennie. Si les sites hauts en couleur n’ont pu être conservés, j’essaie d’en montrer le charme discret tourné vers un monde moderne, et les lieux anciens ou plus récents.

Written by Le blog de Jean Trito

9 septembre 2010 at 23:50

Argenteuil, l’hiver, au temps de Claude Monet

leave a comment »


Lorsque je regarde les toiles de Monet, j'ai bien du mal à identifier quel lieu d'Argenteuil aurait pu les inspirer, peut-être est-ce maintenant coulé sous le béton ?

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

1 janvier 2010 at 18:35

Publié dans vagabondages

Tagged with ,

Ce qui reste des sites impressionnistes à Argenteuil

with 3 comments


Est-ce là qu'ont été peints le champ de coquelicots ou le chemin à travers les hautes herbes, sur cette colline d'Orgemont à Argenteuil ? Nul ne le sait, je n'ai pu trouver de documentation sur le sujet, mais c'est un des rares endroits où l'on peut retrouver une trace des paysages de Claude Monet ou Renoir  d'autrefois.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

5 décembre 2009 at 14:58

coin de banlieue

leave a comment »


c'est un coin de banlieue, une place Salvador Allende, un nom qui date du temps où Argenteuil faisait partie de la ceinture rouge, quand les rues s'appelaient Lénine (tiens Montpellier relance la mode). C'est une simple place un peu bétonnée où jouent les enfants. Au fond, la basilique peinte tant de fois par Claude Monet, comme un contrepoint du passé. Sur cette place, Georges Braque est né, dans une maison disparue depuis. C'est tout, vous nous avez posté pour cela, presque rien, me demandera-t-on ? mais vous seriez passé à côté sans la voir cette place, n'a t-elle pas son intérêt, son histoire ?

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

19 janvier 2008 at 17:03