triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘peinture’ Category

Venise, au fil de l’eau

leave a comment »


Venise est une ville si belle, que l’on croirait y vivre un rêve. C’est une ville sans plus guère d’habitants, autres que ceux qui travaillent pour le tourisme, elle n’a pas les activités ordinaires d’une autre ville. C’est une vraie ville-musée, où les habitants sont en quelque sorte des gardiens de musée.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

6 août 2016 at 02:20

Chioggia

leave a comment »


C’est un village au sud de Venise, et dont il semble une réduction. Son église comporte des trésors de peinture.

Written by Le blog de Jean Trito

5 août 2016 at 06:28

Venise

leave a comment »


Voici ce qu’un touriste comme moi, équipé d’un bon compact à 200 € peut filmer à Venise, sans être Visconti.

Written by Le blog de Jean Trito

5 août 2016 at 06:10

Argenteuil, le parc des berges le dimanche

with 2 comments


)

Argenteuil, en son centre-ville, manquait cruellement d’espaces verts. L’installation d’un parc des berges, sur un ancien terrain vague, est un succès si inattendu, qu’il pose également la question de la restauration des berges de la Seine, aujourd’hui occupées par une départementale, ce site mondialement connu que Claude Monet a peint, et qui n’est plus accessible.

Cette absence m’a fortement frappé en arrivant ici, je me suis demandé longtemps comment il se faisait que personne ne s’en était préoccupé avant, ou peut-être une vision plus utilitaire avait empêché de voir ce que serait l’avenir de nos villes, non pas ces vastes zones pavillonnaires, consommatrices d’espace sans liberté, et refuge pour une famille repliée sur elle-même, mais un vivre-ensemble pour reprendre avec un peu d’ironie un slogan électoral de la mairie actuelle. Comme pour ces grandes villes américaines, ou simplement Paris, l’espace vert est le poumon de la ville, on peut y jouer, lire, discuter, y laisser parler son corps, loin des confinements du monde moderne.

C’est aux impressionnistes que l’on pense en voyant tous ces gens rechercher un peu de soleil et de place, à l’ile de la jatte de Signac, et à une tradition plutôt parisienne de recherche de l’espace vert de manière décontractée.

L’importance des espaces collectifs a été sous-estimée, ou peut-être, à l’instar de certaines villes américaines, a-t-on pensé que l’espace libre devenait nécessairement un espace pour la délinquance, et que tout espace vert ne pouvait exister que dans la privatisation du jardin pavillonnaire. Pourtant, malgré les difficultés de la ville, on se rend compte que rendre la ville aux habitants, et ne pas en faire seulement un lieu de passage automobile est une grande révolution sociale. J’ai une tendance à toujours marcher beaucoup là où j’habite, à la découverte de mon environnement, et j’apprécie le centre-ville à Argenteuil, avec ses trottoirs élargis récemment, ses bistrots dont certains se féminisent, et ces nouveaux parcs, dont le jardin d’Héloïse, dans lequel on tournera certainement un grand film un jour, un havre de paix pour les promeneurs et un endroit magique qui attend ses poètes et ses écrivains.

Ces réalisations se rapprochent de la ville moderne, qui ne pourra plus être ces blocs de béton jouxtant des pavillons clôturés, mais un vrai espace de vie partagée, avec une beauté destinée à donner plus de joie à ses habitants.

Written by Le blog de Jean Trito

12 mars 2014 at 07:33

La dame en rouge, la graffeuse de Saint-Etienne

with one comment


J’ai découvert cette artiste sur les trottoirs de Saint-Etienne, aura-t-elle un destin à la Miss tick, Basquiat, Bansky ? Qui sait.

P1000402

P1000403

P1000407

P1000408

P1000410

P1000424

P1000427

P1000477

P1000478

Written by Le blog de Jean Trito

31 octobre 2013 at 19:06

Publié dans art, peinture, saint-etienne

Tagged with , ,

Argenteuil, le parc des berges

leave a comment »


La ville d’Argenteuil vient d’ouvrir un nouvel espace vert, et à le voir ainsi rempli d’enfants, on comprend à quel besoin important il répondait. Il a pourtant été critiqué, mais je me suis amusé à le représenter à ma manière, comme personne ne l’a fait en tout cas, dans l’esprit des peintres et dessinateurs qui ont hanté Argenteuil. C’est un souvenir de ce temps, et un regard vers le futur, car la jeunesse de la ville est là. Cette réalisation est conforme à ce que je souhaitais, une ville a besoin de parcs, pas d’un étalement urbain morne et infini. En attendant que l’on restaure les berges de la Seine, bitumées aujourd’hui, pour étendre ce parc jusqu’au fleuve. Mais comment les générations politiques précédentes n’ont-elles pas vu l’intérêt de préserver ce site, l’un des plus célèbres au monde.

Argenteuil le parc des berges

Argenteuil le parc des berges

Argenteuil le parc des berges

Argenteuil le parc des berges

sieste au parc des berges à Argenteuil

sieste au parc des berges à Argenteuil

Elle m’a fait penser à un dessin impressionniste, la sieste, dans les mêmes paysages.

parcberges 6 01062013

parc berges 4-01062013

Les enfants sont toujours très curieux de ce que l’on fait, si cela sort de l’ordinaire.

Written by Le blog de Jean Trito

2 juin 2013 at 00:52

Ma réinterprétation de Vermeer au crayon de couleur Faber-Castell

with one comment


vermeer 16052013

vermeer 16052013-2

vermeer 16052013-3

Written by Le blog de Jean Trito

16 mai 2013 at 21:33

Publié dans art, culture, dessin, peinture