triton95

un regard sur le monde

Archive for décembre 2012

2012, bilan de l’année

with 4 comments


Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

4.329 films ont été soumis au festival de Cannes cette année. Ce blog a été vu 30 000 fois en 2012. Si chaque vue était un film, ce blog pourrait supporter 7 festivals.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Pour les amateurs de statistiques, wordpress m’envoie ce bilan de l’année écoulée

Written by Le blog de Jean Trito

31 décembre 2012 at 03:50

Publié dans blog

Paris, la traversée en roller à saint-lazare

leave a comment »


Written by Le blog de Jean Trito

31 décembre 2012 at 03:45

Publié dans Paris, sport

Paris, le palais de Tokyo

leave a comment »


Encore quelques images du palais de Tokyo, en video

 

Written by Le blog de Jean Trito

31 décembre 2012 at 03:40

Paris, regards insolites sur les environs du palais de Tokyo

with one comment


P1130134

A Paris, il faut marcher nez en l’air, observer les façades et les sculptures qui les ornent.

P1130128

Avant même d’entrer  au palais de Tokyo, je suis frappé par les sculptures présentes devant lui, et je leur trouve de l’allure.

P1130125

Ces bas-reliefs entourent les escaliers.

P1130102

Un clin d’oeil du musée à Basquiat.

P1130091

Une belle boutique du quartier.

P1130112

Les collections permanentes, accessibles gratuitement au public.

P1130092

Une autre belle boutique, originale et très spécialisée.

Written by Le blog de Jean Trito

30 décembre 2012 at 18:51

Le retour au stade oral

with one comment


Le temps qui passe nous vieillit deux fois plus vite, d’abord parce que nous disposons d’éléments de comparaison étagés dans le temps, et que l’on reconnait le retour de vieilles modes recostumées, rions des absurdités des temps modernes que personne ne voit plus, et surtout, parce que, comme une voix surgie de très loin, nous reviennent constamment les paroles anciennes avec leur tonalité. Celles à qui on ne la faisait pas, qui relativisaient déjà tout avec leur vécu historique et se moquaient des explications jugées fallacieuses des historiens travaillant sur papier.

Ces voix que l’on n’oublie pas, dont les sentences sont gravées en nous, et ressurgissent plus surement que les dernières théories à la mode, qui nous ont façonné, doublent notre mémoire, et la prolonge rétroactivement avant notre naissance. C’est ainsi que lorsque l’on parvient à la cinquantaine, on se sent beaucoup plus vieux de toute cette mémoire ouïe. L’actualité passe, et le monceau des références, comme celui d’un très grand lecteur, va au-delà de notre vie. L’on sait que l’on aura moins d’expériences à venir, mais elles seront plus profondes, moins enchantées, et ces voix du passé, celle de ces morts qui sont vivants, nous donnent une sorte de prolongation temporelle, mais vers l’arrière du temps.

Written by Le blog de Jean Trito

28 décembre 2012 at 11:19

Publié dans sociologie

Crèche de Noël avec santons

with 3 comments


Written by Le blog de Jean Trito

28 décembre 2012 at 06:35

Publié dans video

Tagged with , ,

Les succès inattendus

leave a comment »


Je suis parfois surpris que certains posts rencontrent autant de visiteurs et d’autres jamais. J’ai par exemple rédigé un article sur un lieu de vacances en Auvergne, par lequel beaucoup de gens sont passés dans les années 70, et ce fut un succès, j’ai eu tellement de nouvelles des gens de ce temps, que j’en fus ébahi. Il y avait sans doute quelque chose du vert paradis des choses enfantines dans ce souvenir, et surtout, on ne trouvait aucune évocation de ce lieu, de ce temps, de tous ceux qui avaient marqué ce souvenir. J’ai répondu à une demande.

De même, le nom d’un peintre, de préférence peu connu, donne à un article une visibilité extraordinaire. Mes meilleures diffusions sont liées au nom d’artistes classiques qui font manifestement l’objet de recherches attentives. J’ai peu de réactions pour ceux là, car c’est essentiellement et manifestement une recherche documentaire, sans émotion particulière.

Je note des choses curieuses, chaque fois que des officiels d’Argenteuil organise une manifestation devant le monument de l’avenue Gabriel Peri, on consulte mon article sur Antoine Rohal, j’ai eu un mal fou à mettre un nom sur cette sculpture, à retrouver quelques maigres éléments sur ce sculpteur. Je réponds en quelque sorte à une demande également, du fait de la rareté des retours par google.

Par contre, un article sur mon ancien lycée caserne des années 70 n’a eu aucun succès, bien que très peu de gens d’après google aient écrit sur lui. Il semble que mon désenchantement, ma déception de ce temps passé derrière ses grilles soit très partagé, et que le retour en arrière sur ce temps là ne suscite pas de vocation.

Le risque est aussi que ce qui est lié à l’actualité soit privilégié par les recherches, au détriment de tous ces textes d’humeur et de réflexion, que les abonnés connaissent, mais pas les visiteurs de hasard. C’est qui m’est le plus personnel est ce que les moteurs de recherche ne proposeront pas, mais n’est-ce pas mieux ainsi ?

Written by Le blog de Jean Trito

23 décembre 2012 at 07:29

Publié dans argenteuil, blog

Tagged with