triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘humour’ Category

Sites archéologiques

with one comment


Les claviers d’ordinateurs constituent un moyen privilégié d’accéder à la connaissance de ce que mangent nous ados, car il on y retrouve un échantillonnage de tous leurs repas. L’assiette et le verre posés directement sur le plan de travail déversent un peu de leur contenu qui reste coincé entre les touches.
Aucun doute que les archéologues du futur sauront tout de notre régime alimentaire en étudiant nos vieux claviers, mais il y aura une rupture dans leur série avec le smartphone, on parlera peut-être de l’ère du clavier horizontal, et du clavier vertical ?

Written by Le blog de Jean Trito

4 juin 2017 at 07:35

Publié dans écologie, humour

Quelque chose de Fellini

leave a comment »


Vers 1977, je voyais les débats politiques comme quelque chose de très sérieux entre grandes personnes, qu’il fallait être compétent pour pouvoir suivre.
Aujourd’hui, le dernier débat a 11 m’a ramené à l’état de spectateur devant un film de Fellini caricaturant la comédie du pouvoir. Ce que certains artistes ont imaginé il y a très longtemps, nous le vivons aujourd’hui dans la réalité.

Written by Le blog de Jean Trito

8 avril 2017 at 22:45

Dépréciation

leave a comment »


Vraiment fort, Fillon, quand il explique que le péché est effacé parce qu’il a rendu les costumes, que va faire le tailleur de costumes sur mesure, ils ont ainsi perdu 95% de leur valeur, en passant de 7 000 € à mettons 500 € s’ils sont revendus comme « occasion ». C’est une manière de dire qu’il a quand même gardé 6 500 € pour lui, à travers cette perte de valeur.

Written by Le blog de Jean Trito

26 mars 2017 at 08:19

Le trou de la sécu, l’invention d’un problème

with 3 comments


Il est certains débats fallacieux qui occupe l’espace public, destiné à nous pousser vers de fausses solutions, inspirées par des intérêts privés. L’un de ces serpents de mer est le « trou de la sécu » qui est un argument efficace, non parce qu’il est juste mais parce qu’il est présenté comme une question de « bon sens », comme si la sécu était une quelconque boutique.. Il s’agit en gros d’un besoin de financement mineur d’un système de santé publique fondé sur les cotisations, et donc le coût pour l’Etat de ce système, raisonnable en regard de son importance budgétaire, et de ce qu’il apporte.

L’invention du « trou de la sécu » devrait être mise en regard d’autres « trous », si l’on devait exiger que toute action publique soit « en équilibre et rentable ». Imaginons que l’on demande au budget de la défense d’être en équilibre, alors que pour des raisons évidentes son « trou » est égal à la totalité du budget de la défense : faudrait-il exiger du ministre de la défense qu’il envahisse chaque année un pays pétrolier afin d’équilibrer ses recettes et ses dépenses ? de même l’éducation nationale, et plus encore l’enseignement privé : sait-on que cet enseignement bien mal nommé doit être à près de 95% en déficit selon les critères appliqués à la sécu, et qu’il faudrait fortement augmenter la participation des parents, eeut-être la multiplier par dix ou vingt pour « équilibrer ce régime  » ?

Il suffit de mal poser un problème, pour qu’il en devienne un, et lui proposer de fausses solutions.

 

Written by Le blog de Jean Trito

12 janvier 2017 at 07:35

En lisant les vieux livres saints

with one comment


Il m’arrive de lire quelques pages du Coran, et de la Bible, dans le but de connaître mieux ces deux textes, et les mythes sur lesquels se sont érigés plusieurs civilisations. L’ancien testament se lit comme un récit, avec quelques redites. Le Coran est plus complexe, car il mêle à un grand nombre de citations bibliques, des phrases qui reviennent en boucle, dénonçant les « associateurs  » (les polythéistes) et vantant les « jardins sous lesquels coulent les ruisseaux ». Sa construction déroute, parce qu’il n’y a pas de chronologie, mais peut-être a-t-il voulu suivre l’ordre des révélations.

Non seulement le Coran cite abondamment l’ancien testament, ce qui fait que ces deux lectures s’enrichissent mutuellement, mais le Jésus-Christ du nouveau testament apparaît très fréquemment. On comprend la remarque du médiéviste Jacques Heers, expliquant que les arabes n’avaient jamais interdit le pèlerinage à µJérusalem, parce qu’ils le considéraient comme un saint. D’ailleurs, en 3-3, le Coran que l’ancien et le nouveau testament sont vrais. On note aussi une critique de la trinité, mais cela est compréhensible, elle ne figure pas dans les textes canoniques, c’est une construction théologique destinée à unifier Dieu, le fils et le saint-esprit en une seule entité, lors de la querelle de l’arianisme, au IVème siècle.

En allant directement au texte, on découvre des choses surprenantes : ainsi, il est demandé au musulman de manger la même chose que les gens du livre, sauf le porc. Le Coran ne permet pas le Halal dans le pays des gens du livre, peut-être est-ce une manière de refuser qu’ils puissent vivre à part en ne partageant pas les repas, et se replient sur eux-mêmes.  Pourquoi le halal s’est-il développé, et affiché comme une marque dans nos banlieues ? sans doute parce qu’il: s’agit d’une démarche marketing, le moyen de préserver une clientèle captive, et communautaire.  Encore un exemple de commerce qui sait interpréter les textes en sa faveur, en développant une mode pas vraiment conforme au texte fondateur.

 

Written by Le blog de Jean Trito

11 décembre 2016 at 15:05

Mon Dieu, où va la France ?

with one comment


2016-11-28-fillon

Amants éternels

leave a comment »


Jacques et Bernadette, ils vont quand même pas nous faire une fin à la Roméo et Juliette ?

Written by Le blog de Jean Trito

22 septembre 2016 at 20:08

Publié dans humour