triton95

un regard sur le monde

L’Afrique et notre passé perdu

leave a comment »


L’Afrique ne représente pas l’altérité sociale que l’on pourrait imaginer, mais un passé de nos relations sociales que nous avons oublié. Ces relations étroites de solidarité, de tribu, de clan, de famille, les « soeurs » et « frères » d’une même génération, les enfants élevés en commun, cela ne nous est pas étranger, mais représente un passé perdu, comme le loup marsupial de Tasmanie. Nous avons coupé presque tous les ponts entre nous et tout remonté au niveau de l’Etat, seule entité collective encore agissante. Ces relations personnelles, croisées, faites de services rendus et de liens de proximité, il faudrait remonter dans notre passé pour les retrouver. Nous en avons perdu jusqu’au souvenir. Les enfants sauront-ils qu’il y avait quelque chose avant le smartphone ?

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

2 avril 2013 à 19:37

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :