triton95

un regard sur le monde

La révolte des Zendjs

leave a comment »


Jacques Heers traite ainsi d’un sujet tabou, celui de l’esclavage en Islam.Il remarque, qu’au contraire de la traite atlantique, personne ne l’a dénoncé. Les chrétiens au contraire, et notamment du temps de l’alliance entre François 1er et le grand turc, mentaient sur la réalité de l’esclavage, ne voulant pas croire ce que racontaient les religieux, et voulant surtout préserver leur allié.

J’ai ainsi trouvé par hasard sur un forum quelqu’un qui explique sérieusement à un musulman inquiet que Mahomet mit fin à l’esclavage.

Ils évoquent notamment la révolte des Zendjs, comparable à celle de Spartacus face aux romains. Il est très difficile de trouver de la documentation sur cette épopée, dont aucun livre d’histoire ne parle.

Les Zendjs, ce sont les esclaves noirs, transportés à travers le Sahara, pour mettre en valeur les marais de Mésopotamie. Ils se révoltèrent en 869 et vainquirent pendant 14 années les armées du calife de Bagdad, et mirent en place un véritable état.C’était aussi une révolte des pauvres gens contre la luxure de la ville. Cet état se donna un chef arabe, Ali Ben Muhammad, qui organisa une société très hiérarchisée. En fait, cette armée était très largement encadrée par des arabes de haut rang. L’historien Al-Tabari leur consacra trois cents pages. En 883, après de longs assauts d’une armée de 500 000 hommes, Badgad réussit à vaincre les rebelles.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

31 octobre 2011 à 21:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :