triton95

un regard sur le monde

Scolaire

leave a comment »


Très rapidement, il y eut divorce entre ma curiosité intellectuelle et le scolaire. J’étais avide de certaines connaissances et je me retrouvais avec des exercices fastidieux, plus opératoires qu’intellectuels, et qui ne me semblaient pas offrir d’ouverture. Si l’argument de l’école était qu’il fallait ouvrir l’esprit à la critique, ma critique est rapidement devenue incompatible avec les normes scolaires, parce que la possibilité de critique est plus vaste que ce qu’imagine celui qui en ouvre les vannes.

J’étais mal fait pour ce testage des capacités fondé sur un surcroit de travail, destiné à préparer les gans au travail en entreprise. J’attendais seulement un éclairage plutôt qu’un faisceau d’exercices, ni pratiques ni théoriques, parce qu’ils n’étaient pas reliés à une réalité tangible, ni ne permettaient pourtant de comprendre  le monde. Les études m’ont parfois semblé une chose un peu vaine, fastidieuse, et la lecture a fini par s’y substituer, comme un accès direct à un savoir immense et beaucoup plus direct, même si ce fut avec le désavantage social de ne pas y accumuler de diplômes. Mais ce que j’avais déjà acquis me permit de pouvoir gagner ma vie, et j’ai pris sur mes nuits et mon temps interstitiel la peine d’approfondir le reste.

Written by Le blog de Jean Trito

22 avril 2019 à 06:23

Publié dans enfance, enseignement

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :