triton95

un regard sur le monde

Gérer les mémoires

leave a comment »


J’ai ouvert un manuel d’histoire de terminale, et j’ai été surpris de constater que le point central n’était plus l’histoire, le récit, mais la coexistence des mémoires ires. Pour la colonisation notamment et la seconde guerre mondiale, il s’agit tout autant de comparer les différents récits entre eux, que de parvenir à une seule synthèse, de relater et collecter en quelque sorte les différentes versions circulant dans une société éclatée.

Written by Le blog de Jean Trito

22 décembre 2018 à 04:48

Publié dans enseignement, histoire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :