triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘François Hollande

un an de perdu pour tous

leave a comment »


Au bout d’un an on fait le bilan d’étape, et l’on se rend compte qu’on l’a passé sur la mariage pour tous, un sujet marginal, pour lequel 75 % des français étaient indifférents, avec un affrontement de plus en plus médiatisé des extrêmes. Sans doute un truc de communicant : montez en épingle un sujet de second ordre, qui ne touchera aucun intérêt économique, pour ne pas répondre à ces trois questions lancinantes qui sont le travail, le logement et les transports. Un tel sujet, qui recueillait un consensus de 90 % des français, dès lors que l’on ne touchait pas à leurs droits fondamentaux, que l’on ne bouleversait pas les règles de filiation dans une surenchère absurde et alors que la société était mure pour l’accepter, ce sujet aurait dû nous occuper trois jours, car son vote était acquis. Même Sarkozy l’avait envisagé, de même que le vote des étrangers, ce qui aurait coupé l’herbe sous le pied de la gauche, qui n’aurait plus eu de projet, mais peut-être a-t-il redouté l’impact sur les plus de 67 ans qui constituaient l’essentiel de son électorat.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

19 avril 2013 at 23:48

Argenteuil parviendra-t-elle à aider Hollande à gouverner ?

leave a comment »


On se souvient que malgré un score aux présidentielles écrasant en faveur de Royal, Lamdaoui, candidat PS parachuté de Paris, n’avait pu se faire élire à Argenteuil. Le taux de participation (76%) est une bonne nouvelle. Il va falloir se battre pour donner les moyens à Hollande de gouverner, en envoyant un représentant de sa couleur à l’assemblée. Honnêtement, je ne sais pas quelle est la côté réelle de Doucet : les blogs de la ville semblent refléter l’avis d’apparatchiks, de déçus très proches du système dont ils attendaient un emploi public, un logement, il faudrait aussi avoir l’avis du reste de la population. L’enjeu est maintenant de ne pas mettre en place un « pluralisme et un contre-pouvoir » souhaité par la nouvelle opposition, qui rendrait la France ingouvernable, et annulerait l’élection. Cet argument a déjà été servi en 1981, mais les français y ont répondu par un raz-de-marée socialiste, qui a donné les moyens nécessaires au président élu. L’effort, pour les argenteuillais, pour confirmer leur vote, va consister à envoyer de toutes leurs forces un représentant représentatif de leur vrai vote.

Written by Le blog de Jean Trito

7 mai 2012 at 07:32

Le football contre la justice sociale

with one comment


Il semble exister de la part de notre président une curieuse diplomatie du footballeur, par laquelle on utilise les vedettes du foot français pour défendre les valeurs des classes accaparantes. J’ai déjà noté que l’on avait ressorti Thierry Henry comme un alibi le jour d’une immense grève nationale, afin que les medias diluent leurs sujets en faveur des graves questions tenant à notre football national.

Aujourd’hui, alors que François Hollande marque des points en donnant quelques gages à gauche par sa proposition de taxer les plus riches, voici que les pleureuses commencent à nous expliquer que cela va être un drame national, que l’on va perdre non pas nos cerveaux (tout le monde rirait), mais la valeur de notre foot national, nos merveilleuses équipes comme le PSG que le monde nous envie. Je crois que le monde du foot est en train de se couvrir de ridicule, et que la réaction de leur public pourrait être violente en cas de campagne trop marquée. Après tout, que le PSG et d’autres équipes friquées disparaissent, et que Saint-Etienne devienne à nouveau champion de France, en quoi cela serait-il pénalisant pour l’amateur de foot ? L’utilisation du « milieu » du foot en politique est grotesque. Rien ne justifie les revenus des joueurs, et personne ne mourrait de leur exil vers l’étranger, au contraire, on s’en porterait mieux, puisque l’on fut champion du monde 98 en grande partie grâce à cet exil.

Written by Le blog de Jean Trito

2 mars 2012 at 19:49

Deux propositions de Hollande qui ne feront pas consensus, le vote des étrangers (1)

with 2 comments


Il est deux propositions du programme de François Hollande, qui sont issues de la gauche moderne, mais qui peuvent être l’objet d’un intense débat polémique. Leur fondement semble issu du rapport de Terra Nova qui préconisait d’abandonner le peuple, et de s’appuyer sur les étrangers et la classe moyenne supérieure. Ainsi le candidat socialiste propose le vote local des étrangers, et le mariage homosexuel.

Le vote des étrangers est-il une bonne idée ? l’idée peut sembler généreuse qui consiste à élargir la base électorale, et à donner une voix à ceux qui n’existent pas en tant que citoyens. Mais quel est donc l’intérêt d’une naturalisation, puisque la nationalité ainsi acquise n’entrainerait pas de progrès en matière de citoyenneté ? par ailleurs, cela pourrait désinciter à effectuer le saut d’une demande de naturalisation, puisque l’on pourrait ainsi peser sur les choix locaux, sans engagement profond dans le pays où l’on vit. On imagine aussi toutes les manipulations possibles d’intérêts étrangers sur leurs ressortissants. La vraie mauvaise raison est pratique : on constate que les classes populaires ne vont pas voter, ne faut-il pas faire un effort de ce côté-ci plutôt que de côté là ? n’y a t-il pas un problème dans cet absentéisme, et l’ajouté d’étrangers sans réciprocité avec leur pays d’origine, n’est-il pas un cadeau empoisonné ? que penserait-on de mesures qui ne passeraient que par un vote étranger ? c’est le type même de l’idée qui semble défendre un principe, mais aboutit plutôt à le détruire, celui du suffrage universel. Il existe pourtant des domaines, professionnels, notamment, où la nationalité n’est pas exigée. On peut donc aussi se poser la question en matière de gestion locale, mais la gestion locale n’intègre-t-elle pas également des aspects nationaux et culturels propres ?

Il est possible que l’on ne soit que dans le domaine des principes sans incidence réelle avec cette proposition?. Pense-t-on vraiment que ce vote contribuerait à intégrer les habitants, s’il leur permettait de faire abstraction plus longtemps de la nationalité ? je ne fais qu’ouvrir ce débat, mes lecteurs ont peut-être d’autres idées, d’autres réflexions à apporter.

Written by Le blog de Jean Trito

29 janvier 2012 at 08:13

Les primaires, une bonne idée ?

leave a comment »


C’est la réflexion du maire d’Argenteuil sur une video qui m’a mis la puce à l’oreille. Il faisait le constat que les votants aux primaires ne venaient pas des quartiers populaires, mais des classes moyennes, et qu’il y avait même croisé des militants d’autres partis, qu’il n’a pas cités, dont la femme du député UMP, Georges Mothron.

Les primaires, ne l’oublions pas, constituent la grande idée du think tank Terra Nova, qui avait conseillé à la gauche de couper les ponts avec le peuple. Aujourd’hui, nous avons le résultat d’un scrutin qui n’a pas été effectué par les militants du parti socialiste. Les think tank sont souvent des émanations de groupes financiers, destinés à faire en sorte que tout change à l’intérieur du système sans que l’on change de système, plus des groupes de pression que des laboratoires d’idées. Même Sarkozy semble ébahi de la léthargie du PS qui ne s’éveille que par Montebourg, et Aubry, et de se retrouver avec seule adversaire Marine Le Pen, qui a récupéré beaucoup de thèmes de gauche. MAis peut-être, un 21 avril répété était-il son objectif ? Le capitaine de pédalo donne l’impression de diriger un vaisseau-fantôme, où Strauss-kahn vient même le hanter.

François Hollande nous donne l’impression d’être le nain dormeur bourré de lexomil.

Un accord trop tôt

leave a comment »


On est allé jusqu’à mobiliser les employés du nucléaire pour contrer l’accord entre le PS et les écologistes sur le nucléaire, mais que pensera-t-on dans le futur de cette démarche ? Finira-t-elle aux oubliettes des idées saugrenues, à une époque où l’on cherchera de nouvelles sources d’énergie pour un monde terriblement gourmand, sera-ce vu comme une vision, une lucidité sur un avenir terrible du fait des dangers de cette technologie, ou serons-nous tous morts ?

Dans les années 70, je lisais « Science et vie » qui se posait beaucoup de question sur le développement de ce programme, et l’on va nous dire qu’ils avaient tort, parce que l’on souffrirait de pénurie aujourd’hui. Mais ne gaspillons-nous pas terriblement, comme l’explique Patrick Reymond dans son excellent blog, la chute.

L’énergie est le problème de l’avenir, et nous risquons de buter bientôt sur les règles découvertes par Malthus, à moins que la progression arithmétique ne devienne négative.

Il faut poser ce jalon peut-être, sans en faire un principe rigide.

Written by Le blog de Jean Trito

25 novembre 2011 at 22:33

Faut-il recréer les 60 000 postes d’enseignants supprimés comme le propose François Hollande ?

leave a comment »


Faut-il recréer les postes d’enseignants supprimés, comme le propose le candidat Hollande, sans doute aussi avec l’objectif de recueillir le vote enseignant, toujours très puissant au parti socialiste ? Doit-on considérer que l’on peut bâtir un programme dont le seul objectif sera de revenir en arrière, dans un état des choses antérieur ? Faut-il considérer que la RGPP est venue de nulle part, alors qu’elle a souvent mis en œuvre des réformes de l’administration qui ont longuement mûri depuis des décennies ? Sarkozy a été vu par beaucoup de fonctionnaires même comme un réformateur dynamique. Il ne semble pas raisonnable de revenir systématiquement sur ses réformes structurelles, sans réfléchir sur leur bilan. La question du nombre d’enseignants s’est posée depuis longtemps, avec des classes d’âge en baisse. Il y a quelques années, tout en maintenant globalement l’effectif de fonctionnaires, on affichait des suppressions d’emplois au budget, lesquelles étaient redéployées vers des secteurs prioritaires. Il y avait donc un processus de destruction /création, et l’on affichait ainsi des créations dans des secteurs prioritaires. L’échec de Sarkozy ne tient pas seulement à ces mesures, il tient à une volonté d’augmenter les inégalités, un échec dans le domaine du logement, à la réunion du Fouquet, où des riches qui avaient acheté un candidat, s’en sont partagé les bénéfices.

Written by Le blog de Jean Trito

21 septembre 2011 at 07:42