triton95

un regard sur le monde

Le net vers une normalisation

with 3 comments


Bernard Poulet explique que le modèle économique de l’information ne tient plus, elle est coûteuse à produire, et Internet a permis à la presse d’échanger des euros contre des centimes. Il constate la disparition du recueil de l’information brute, et le remplacement par son commentaire. Il en arrive même à cette conclusion désarmante pour un journaliste de l’expansion : « Puisque le marché ne permet plus la production d’une information de qualité, il faudra peut-être la concevoir à l’avenir comme un service public ».
Une de ses réflexions me frappe : il constate le chaos sur le net, et explique que ce far-west cessera et sera remplacé par un ordre, lorsque les pouvoirs publics s’en donneront les moyens. Est-ce que cela veut dire que nous avons connu un âge d’or de la liberté sur le net, que nous avons pu utiliser tout ce qu’il nous apportait, pu nous exprimer, et qu’ensuite, tout se refermera ? Il est vrai que nous avons connu des découvertes techniques qui sont apparu comme des révélations, avant de sombrer dans le banal et le divertissement. Il est possible aussi qu’en l’absence de vrai contenu, le désintérêt vienne pour le net comme pour le transistor que l’on faisait hurler sur la plage dans les années 60, ce qui serait incongru aujourd’hui. Je crois voir un exemple de ce renfermement dans wikipedia : l’encyclopédie semble de plus en plus envahie par des intégristes de leur fonction, qui annulent et mutilent le travail des autres contributeurs, sans respect, parce qu’ils se voient les vigiles du temple. Il semble même que la rédaction et la correction des articles soient de plus en plus concentrée sur quelques internautes qui semblent y passer tout leur temps. On peut voir aussi que la « neutralité », ou le formalisme sont des cache-sexes pour une lecture politique des évènements. Les contributeurs, qui par leur variété, apportent quelque chose, ont tendance à quitter wikipedia. Il y a comme un phénomène de sectarisme parmi les administrateurs, un aplomb, un ésotérisme des justifications.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

25 février 2011 à 06:38

Publié dans internet

Tagged with ,

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. « disparition du recueil de l’information brute et remplacement par son commentaire » => c’est très vrai, je m’étais fait la remarque. On se dit dans une ère d’information avancée, mais regardons un peu : dans tout ce qui nous est donné de lire à longueur de journées sur internet, à la radio, dans les journaux, à la télé… Pour une information réelle, combien « d’informations » qui sont le commentaire, l’interprétation, la contestation, ou simplement le relai d’une information ?

    Un Oeil

    25 février 2011 at 13:57

  2. et nous-mêmes sommes des commentateurs, avec quelques informations et constats que nous faisons de première main.

    Le blog de Jean Trito

    25 février 2011 at 14:07

  3. […] rebondis sur un article de Jean Trito à propos de l’information [Lire ici] […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :