triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘Montebourg

Les primaires, une bonne idée ?

leave a comment »


C’est la réflexion du maire d’Argenteuil sur une video qui m’a mis la puce à l’oreille. Il faisait le constat que les votants aux primaires ne venaient pas des quartiers populaires, mais des classes moyennes, et qu’il y avait même croisé des militants d’autres partis, qu’il n’a pas cités, dont la femme du député UMP, Georges Mothron.

Les primaires, ne l’oublions pas, constituent la grande idée du think tank Terra Nova, qui avait conseillé à la gauche de couper les ponts avec le peuple. Aujourd’hui, nous avons le résultat d’un scrutin qui n’a pas été effectué par les militants du parti socialiste. Les think tank sont souvent des émanations de groupes financiers, destinés à faire en sorte que tout change à l’intérieur du système sans que l’on change de système, plus des groupes de pression que des laboratoires d’idées. Même Sarkozy semble ébahi de la léthargie du PS qui ne s’éveille que par Montebourg, et Aubry, et de se retrouver avec seule adversaire Marine Le Pen, qui a récupéré beaucoup de thèmes de gauche. MAis peut-être, un 21 avril répété était-il son objectif ? Le capitaine de pédalo donne l’impression de diriger un vaisseau-fantôme, où Strauss-kahn vient même le hanter.

François Hollande nous donne l’impression d’être le nain dormeur bourré de lexomil.

communication, quand le dernier geste contredit le discours

with one comment


On enseigne, en communication, et lorsque l’on fait des exercices devant une camera à ne pas oublier que la caméra reste ouverte après la fin de l’exercice, et qu’il faut se garder de montrer un geste de soulagement qui contredirait l’assurance manifestée dans l’exercice, ou qui en changerait le sens. Ainsi, la nuit au Fouquet de Sarkozy signifiait « je vous ai bien eu », en ridiculisant les naîfs qui avaient cru en un discours valorisant le travail, et découvrait que le premier geste du nouvel élu était de se faire féliciter par les milieux financiers qui l’avaient hissé au pouvoir. De même, Montebourg et Royal, par leur choix de Hollande, ont décrédibilisé leur discours radical et de rupture, pour un réflexe bien carriériste.

Written by Le blog de Jean Trito

20 octobre 2011 at 08:09