triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘manifestation

Immédiate Sociale Fracture

leave a comment »


D’une certaine manière, Macron vient de mettre en avant ce qui est pour lui au centre de sa politique menée, et l’ISF risque donc ainsi de servir de cible aux prochaines manifestations.
En concentrant ainsi toute la pression sur ce sujet, il va aboutir à ce que ce bouchon saute, mais avec beaucoup de dégâts, ce qui laissera des traces. Les manifestants acquièrent ainsi une bonne raison de ne pas y renoncer, car il est maintenant un symbole comme autrefois la Bastille.
Finalement, hier Miterrand et Chirac, aujourdhui Schiappa ont eu plus de finesse que Macron. Todd pense qu’il a un problème intellectuel, mais peut-être est-ce vrai. Il vient un jour où une pisition n’est plus tenable.
Il pretend qu’il faut attendre le résultat de « cette experimentation » qui pourrait être positif, mais le bilan de la suppression de l’Isf est déjà là, dans la rue, et il est absolument désastreux.

Written by Le blog de Jean Trito

5 décembre 2018 at 22:10

La fête à Macron

with 3 comments


J’ai pris quelques images de cette manif festive, dans une très bonne anmbiance. est-ce que ce charivari va secouer le capitaine, pas vraiment

Written by Le blog de Jean Trito

6 mai 2018 at 07:50

On manifeste contre quoi ?

with one comment


On voit usuellement des manifestations définir leur objectif de revendication, souhaiter peser sur une politique. Mais qui pourrait ne pas souhaiter s’opposer à des actions terroristes touchant des innocents ? mais aussi comme on a pu dans le passé manifester contre le cancer, il y a un côté consensuel et sympathique dans cette manifestation, mais il faut aussi continuer à réfléchir, on ne peut pas espérer qu’en manifestant on puisse mettre fin au carnage, sans toucher aux racines du mal. C’est vrai que l’on aura une immense manifestation, presque consensuelle, quasiment mondiale, mais est-ce que l’on ne s’est pas aussi arrêté de réfléchir, je cherche un peu les analyses de la situation actuelle, ses racines. Il est très bien de se mettre debout, d’être ensemble, et d’être d’accord avec nous-mêmes, mais il ne faudrait pas que ce soit la fin de tout débat, de toute réflexion sur notre place dans le monde, même s’il ne faut se faire aucune illusion sur notre action personnelle sur l’international : on se retrouve là loin des eaux territoriales, et des manières policées, dans un monde sans sentiments, parmi des monstres froids. C’est toutefois une manifestation pour rentrer dans l’histoire, peut-être une de celles dont Marc Bloch disait «Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l’histoire de France : ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ; ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération.»

Written by Le blog de Jean Trito

11 janvier 2015 at 09:34

Publié dans Non classé

Tagged with ,

de la banane et de la guenon

with 2 comments


On peut ne pas apprécier la politique de Mme Taubira, et considérer que ses lois sont laxistes et ne résoudrons pas le problème de la délinquance, de même on peut ne pas pouvoir vivre dans un nouveau monde anthropologique, où le mariage concernera tous les sexes, brisant les anciennes barrières. On peut aussi s’inquiéter de l’impact de la nouvelle organisation de la famille sur celle des familles à l’ancienne, et considérer que sans rien reprocher aux gays, on est opposé à ce que le mariage pour tous vienne percuter les règles de la parentalité.

Mais les partisans de la manif pour tous ont franchi une étape dangereuse, celle de leur propre bêtise, et ont servi les partisans du mariage gay par le vide de pensée qu’ils ont étalé au grand jour. L’UMP s’est fourvoyée dans ses prises de position, car le mariage gay n’est pas le marqueur optimal de la différence entre droite et gauche, et les slogans de cette manif pour tous auraient du recevoir une désapprobation unanime de gauche et de droite. C’est une mauvaise défense de ce qui peut être une manière de concevoir la société que d’afficher en public une telle indigence intellectuelle, et avec l’occupation fallacieuse de hlm dans Paris par l’égérie du mouvement, la position de la manif pour tous s’est écroulée d’elle-même.

Ces manifestants ont cru malin de se comporter comme les italiens devant leur ministre noire, et ont dévoilé leur niveau zéro. Il existait sans doute bien d’autres arguments mieux pensés, ou tout simplement l’affirmation d’une foi, d’un crédo, axiome indiscutable par des arguments rationnels, et la manif pour tous a choisi le gouffre et le ridicule.

Du coup, la société française attend des sanctions légitimes contre les parents qui ont emmené leurs enfants dans cette dérive.

Written by Le blog de Jean Trito

1 novembre 2013 at 13:04

Vers des mouvemens plus radicaux ?

leave a comment »


J’ai été très frappé par le comportement du président, l’an dernier, alors que deux millions de personnes défilaient dans les rues contre la réforme des retraites. A la manière de Georges Busch, s’affichant en joueur de golf, alors que son pays entrait en guerre contre l’Irak, il a indiqué sur son emploi du temps un rendez-vous avec Thierry Henry, pour évoquer les problèmes du football français après la triste démonstration de l’équipe de France en Afrique du sud. C’est sans doute un « truc » de communicant, destiné à montrer sa décontraction (ou son mépris ?) devant des revendications, mais n’a-t-il pas ouvert ce jour-là une sorte de boite de Pandore. Cette démonstration que le régime est insensible au défilé de deux millions de personnes dans la rue toutes les semaines, alors qu’une seule manifestation de ce type avait fait reculer la gauche sur l’école, ne va-t-elle pas entrainer le développement de mouvements plus radicaux, plus dangereux, et qui ne perdront pas leur temps à aller manifester ?

L’absence de dialogue ne porte-t-elle pas comme la nuée l’orage, le déclenchement de troubles plus importants ? N’est-ce pas une incitation au développement de groupes plus violents, mais peut-être plus faciles à utiliser, car le terrorisme renforce le pouvoir.

Written by Le blog de Jean Trito

19 novembre 2011 at 15:39