triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘grec ancien

Argenteuil, peut-on rire de la politique locale ?

with 3 comments


Je parcours depuis des années les articles locaux, les journaux municipaux, j’assiste à quelques interventions, je lis les blogs de politique municipale, je m’intéresse et me passionne pour des projets et des luttes très locales, dans une ville que la plupart des français sont incapables de situer sur une carte de France. Pourtant, cette vie politique locale, ses valeurs, ses affrontements, n’est-elle pas tout aussi passionnante que la politique politicienne à la télévision ?

Par ailleurs, je suis presque seul sur ce domaine, bien que j’ai vu quelques bonnes caricatures, mais trop marquées et à sens unique sur un tract de Xavier Péricat, je crois. J’ai assemblé quelques idées, et ce que je sais du passé moyen-âgeux de la ville, au sens très large, pour imaginer ces quelques crobards réalisés de très bon matin, en une demie-heure, après avoir laissé mon imagination défiler.

Je ne suis pas certain que cela me permette de sortir un livre que j’irai dédicacer, comme les grands, au presse-papier, la librairie principale de la ville, mais j’espère au moins vous amuser, même si ces dessins parlent d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.

Publicités

Epidémie de grec ancien à Argenteuil ?

with 4 comments


Parmi les effets cocasses du séparatisme social, il en est un, lié à la volonté de pouvoir envoyer ses enfants dans un lycée hors de la ville, qui est le choix du grec ancien, une option rare qui permet de demander le lycée Van Gogh à Ermont (classé 877 ème au plan national), plutôt que le lycée Georges Braque (classé 1024ème au niveau national par l’express). Il s’agit ainsi d’échapper au centre-ville, et de pouvoir gagner une zone plus résidentielle. Qu’est-ce qui est le plus déterminant dans la réussite scolaire d’un enfant, le niveau scolaire des parents, ses capacités intrinsèques, ou l’environnement social. On a à Argenteuil une population qui a été chassée de Paris par les prix immobiliers, qui a pu s’installer ici à une certaine époque, alors que les prix étaient modérés, et qui cherche maintenant à ne pas se mélanger avec le reste de la ville. 20 % des enfants sont scolarisés hors de la ville après le primaire. Je note les efforts, les recherches, les calculs accomplis par les parents, les stratégies définies pour placer l’enfant dans une position socialement mieux choisie, jusqu’à revenir à cette option distinctive presque surannée, le grec ancien.

Written by Le blog de Jean Trito

23 janvier 2012 at 08:12