triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘google

Nouvelle économie

with 2 comments


Positionnement stratégique : les plus grandes entreprises du monde actuel, google, Amazon, et les entreprises de la nouvelle économie Booking, uber, sont des entreprises qui ne produisent rien, mais sont situées stratégiquement sur une voie de communication et détiennent le pouvoir de mettre des gens en relation. Grâce à leur masse, et à la manière des grandes surfaces, elles peuvent imposer aux producteurs des prix en baisse, quitte à ce que l’État doivent les subventionner ou les aider pour qu’ils puissent survivre.

Written by Le blog de Jean Trito

2 décembre 2018 at 12:56

Publié dans économie

Tagged with ,

La richesse de la bourse

leave a comment »


Google et facebook représentent la moitié de la capitalisation boursière, et ce sont des entreprises qui ne produisent aucun contenu : n’est-ce pas un constat inquiétant, mais juste de ce qu’est la richesse boursière ?

Written by Le blog de Jean Trito

20 février 2015 at 06:48

Publié dans économie, facebook, réflexions

Tagged with , ,

penser net

with 3 comments


Dans un sketch, un jeune se vante d’avoir 1723 amis sur facebook. survient une panne de courant et il s’écrit « j’ai perdu tous mes amis » « et sans google, je ne sais plus rien ».

Written by Le blog de Jean Trito

9 février 2014 at 14:18

Publié dans enseignement, internet

Tagged with , ,

youtube devient plus commercial

leave a comment »


Le site de youtube m’a demandé de me connecter via mon adresse mèl, plutôt qu par un pseudo. Du coup, je découvre une présentation bien plus commerciale, avec des pubs en pagaille entourant les videos, en contradiction avec le message bien souvent. On apprend qu’il faut être en règle avec la société pour avoir le droit d’utiliser la procédure dite de non-référencement sur google, celle qui permet de stocker ses videos et de les adresser à un cercle restreint. Cette option est devenue plus discrète, rien n’avertit l’interlocuteur que la diffusion est limitée, le bandeau d’annonce a disparu, ce qui risque d’entrainer des malentendus. Beaucoup de gens croient que mettre une video sur youtube, c’est l’ouvrir au monde entier, alors qu’il existe une possibilité d’utiliser youtube comme un stockage cloud. Il est certain qu c’est peu rentable sur la plan de la pub, on sent que youtube voudrait mettre fin à l’expérience dont on comprend qu’elle ne rapporte pas..

Written by Le blog de Jean Trito

19 avril 2013 at 22:07

Publié dans internet, video

Tagged with , , , ,

Les absents du web

with one comment


Les médias évoquent beaucoup le « droit à l’oubli » sur le web. Pourtant, et paradoxalement, de nombreux noms sont absents de google. Alice Kaplan expliquait que l’on ne pouvait plus retrouver trace des gens modestes quelques décennies après la guerre, ils avaient disparu et aucune archive ne subsistait d’eux. Et bien, à l’inverse de bien des articles journalistiques j’effectue le même constat que cette historienne.

Parfois, et par curiosité, je recherche un nom du passé, pour savoir ce qu’il est devenu. Dans le meilleur des cas, je retrouve des éléments de biographie sur copaindavant, une photo sur facebook, ou sur un quelconque réseau, mais cela va difficilement au-delà. En fait, peu de gens sont cités dans un article, ou laissent une trace un peu personnelle. Et encore, il s’agit souvent de gens exerçant des professions intellectuelles, ou ayant des fonctions électives.

Pour beaucoup d’autres, et notamment des manuels, il est impossible de retrouver la moindre allusion à leur nom sur google, plus encore s’ils habitent le monde rural. Le réseau a une capacité de souvenir, mais aussi d’oubli considérable. Je me souviens que j’avais recherché quels hommes politiques avaient soutenu l’intervention américaine en Irak, et je n’ai plus retrouvé que le nom de Pierre Lelouche, de l’intervention de Gérard Collomb, qui m’avait paru si incompréhensible, rien ne demeurait.

Il n’est donc pas possible de faire une étude historique à partir d’Internet, il possède une mauvaise capacité de conservation. Le buzz chasse le sujet de fond, l’évènement significatif. Wikipedia est symptomatique qui semble privilégier les footballeurs de 2ème division sur les intellectuels. J’ai du parfois introduire certains sujets, trouver un peu de documentation, parce qu’ils sombraient dans l’oubli justement, et que je redoutais que le web n’en retienne rien. Youtube par exemple survalorise le médiatique, est envahi par les annonces immobilières, mais l’on trouve peu de reportages de vrais amateurs qui souhaitent valoriser un lieu, un évènement ignoré et qui passerait inaperçu. Nous ne pouvons laisser des preuves, laissons des traces.

Parfois je reçois un message, pourriez-vous filmer telle rue, dans laquelle je suis passé, pour la confronter à mes souvenirs, voir si elle a changé, j’y ai vécu des choses importantes pour moi, et je ne suis pas en mesure de la revoir. Je me sens un peu dans le rôle d’Atget, qui photographia les rues du vieux Paris, aujourd’hui disparu, et produisit ainsi des documents irremplaçables. Si un jour j’écris enfin, mais il est bien tard dans ma vie pour cela, un roman, peut-être de fantastique ou de science-fiction, j’y placerai peut-être un nouveau type d’archéologue, chargé de « creuser » dans les couches anciennes du web, pour en ressortir des vestiges nécessaires à la compréhension de notre temps.

Written by Le blog de Jean Trito

21 avril 2012 at 07:38