triton95

un regard sur le monde

Posts Tagged ‘écologie

Cécile Duflot, le débat interdit ?

with 4 comments


Pourquoi ces parlementaires qui n’ont pu voter la rigueur pour eux-mêmes, n’ont-ils eu d’autre argument que la bronca quand Duflot est venu évoquer la question du logement ?

Est-ce parce que le logement est un problème pour la nouvelle génération, plutôt que pour des notables de province, est-ce parce que la pénurie donne une impression de richesse à ceux qui sont propriétaires ?

L’Allemagne peut pratiquer une restriction salariale parce qu’elle est en décroissance démographique, que le logement ne pèse pas autant sur les foyers. Nous sommes dans la situation inverse, où chaque génération est moins bien logée que la précédente, et plus difficilement. Comment le parlement a-t-il pu donner cette image ridicule sur un sujet primordial.

Peut-on rêver d’une autre approche de la construction urbaine ? Il y a aussi la difficulté du vivre ensemble, qui incite les gens à se regrouper et à s’isoler dans des pavillons fort consommateurs d’espace, au détriment d’une ville plus civile et plus collective. Mais peut-être le collectif est-il perçu aujourd’hui comme un enfer, et faut-il se rassembler dans des quartiers homogènes socialement pour vivre bien. Il y a un lien entre la pénurie de logement, le séparatisme social, l’école, et notre société, les premiers sont les ingrédients de la dernière.

Il faut aussi se poser la question des temps de transport, car travailler quelque part sans pouvoir y habiter, et passer autant de temps dans les transports, alourdir son temps de travail d’une dizaine d’heures par semaine ou plus a quelque chose d’irrationnel. Je ne sais si nous pourrons améliorer notre propre gestion, si les pesanteurs sociales ne l’emporteront pas, mais c’est vrai qu’il faut au moins essayer. Le logement n’a pas vocation à devenir un bien spéculatif de substitution aux folies financières, c’est plutôt un droit qu’un bien marchand.

“C’était à Paris, une ville qui était alors si belle que bien des gens ont préféré y être pauvres, plutôt que riches n’importe où ailleurs.”

Written by Le blog de Jean Trito

21 juillet 2012 at 08:41

Publié dans logement, urbanisme

Tagged with , ,

Un accord trop tôt

leave a comment »


On est allé jusqu’à mobiliser les employés du nucléaire pour contrer l’accord entre le PS et les écologistes sur le nucléaire, mais que pensera-t-on dans le futur de cette démarche ? Finira-t-elle aux oubliettes des idées saugrenues, à une époque où l’on cherchera de nouvelles sources d’énergie pour un monde terriblement gourmand, sera-ce vu comme une vision, une lucidité sur un avenir terrible du fait des dangers de cette technologie, ou serons-nous tous morts ?

Dans les années 70, je lisais « Science et vie » qui se posait beaucoup de question sur le développement de ce programme, et l’on va nous dire qu’ils avaient tort, parce que l’on souffrirait de pénurie aujourd’hui. Mais ne gaspillons-nous pas terriblement, comme l’explique Patrick Reymond dans son excellent blog, la chute.

L’énergie est le problème de l’avenir, et nous risquons de buter bientôt sur les règles découvertes par Malthus, à moins que la progression arithmétique ne devienne négative.

Il faut poser ce jalon peut-être, sans en faire un principe rigide.

Written by Le blog de Jean Trito

25 novembre 2011 at 22:33

démarche écologique ou gain en marge ?

leave a comment »


Le grand commerce se contente de marges faibles, qu’il souhaite appliquer à de grandes quantités. Le gain de marge est l’objectif essentiel, avec l’augmentation du chiffre d’affaires auquel il s’applique. On n’a donc pas supprimé les sacs en plastique, quasiment indispensables pour ramener ses achats chez soi, mais on les fait payer. Il s’agit donc d’un produit supplémentaire ainsi vendu au client, un achat presque obligatoire, qui s’est voilé dans la démarche écologique, sinon, il aurait suffi de distribuer des sacs en papier, comme on le voit aux Etats-unis.

La première écologie n’est-elle pas de renoncer aux grandes surfaces ? les moyennes surfaces de proximité permettent de gagner un temps fou pour les achats courants, car les distances à parcourir dans les grandes surfaces sont considérables, le temps d’attente aux caisses quand on ne remplit pas son caddie est disproportionné, et l’utilisation de la voiture coûteuse si on fait les comptes. Par ailleurs, le chemin est semé de choses attrayantes et inutiles, tentantes, et dont on ne fait rien au retour.

Il me semble que le temps de ces dinosaures commerciaux est passé, et qu’il faut construire une banlieue plus dense, plus pratique, et finalement plus humaine, car où peut-on ressentir autant que l’angoisse du monde moderne que dans ces temples de la consommation ? Pour moi, un wall-mart serait un cauchemar urbain. C’est renoncer à la liberté de la rue, pour entrer dans un espace privé qui englobe la ville, sans espace public.

Written by Le blog de Jean Trito

19 novembre 2011 at 14:50

Publié dans économie

Tagged with , , ,

Sculpture à Montparnasse

with 6 comments


Un grand classique, la sculpture de détritus pour dénonce le gaspillage des ressources, et la production de déchets.

Written by Le blog de Jean Trito

13 avril 2011 at 21:14

L’obsolescence programmée, le documentaire d’ARTE

with 5 comments


Fantastique documentaire, qui a marqué les esprits, et est disponible sur youtube

Written by Le blog de Jean Trito

19 mars 2011 at 08:19

Jared Diamond et l’effondrement des sociétés

with 2 comments


on peut sous-titrer la conférence dans la langue souhaitée. Une conclusion forte : l’effondrement d’une société suit de peu son pic de richesse, une des causes en est le conflit d’intérêt entre des élites qui raisonnent à court terme, et savent se protéger des conséquences de leurs décisions. Le « monde diplomatique » a ouvert un débat sur ce livre.

Written by Le blog de Jean Trito

12 mars 2011 at 07:13

la folie environnementale des imprimantes

leave a comment »


Au bout de quelques mois, mon imprimante Epson a fini par reconnaître que je l'avais chargée de génériques, et refuse de les utiliser, alors que cela ne la regarde pas. J'hésite à acheter des cartouches Epson, elles coutent 40 €, le même prix que l'imprimante ..qui comprend le jeu de cartouches. J'envisage sérieusement de changer l'imprimante pour le même prix, mais j'ai un remord : n'est-ce pas un désastre écologique que les imprimantes actuelles ? Le consommateur paie dans le prix le dispositif qui aboutira à détruire le produit qu'il a acquis, la balle qui en viendra à bout en somme. De même les constructeurs automobiles mettaient un produit qui accélérait la rouille du bas de caisse, ou les fabricants de bas nylon un acide qui entrainait l'usure prématurée de leurs produits.Ne devrait-on pas légiférer lorsqu'il y a abus si manifeste ?

Une imprimante aujourd'hui, c'est une voiture où le plein serait à 10.000 €.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

28 juillet 2009 at 19:05

Publié dans vagabondages

Tagged with , , ,