triton95

un regard sur le monde

Archive for the ‘économie’ Category

Mobilité

with one comment


Avez-vous remarqué combien les jeunes d’aujourd’hui sont enthousiastes pour partir à l’étranger  où l’herbe leur paraît plus verte, et où c’est le cas d’ailleurs, tandis qu’ils sont réticents à une mobilité en France, dont ils  sentent bien qu’elle leur retirera leur réseau social, pour un niveau de vie lmpacté et un logement hors de prix, dans un pays qui leur semble moins unifié ?

Written by Le blog de Jean Trito

26 janvier 2019 at 19:35

Publié dans économie, sociologie

Tagged with , , ,

Ligne Maginot

leave a comment »


Dans mon enfance, passer les frontières n’était pas simple : il fallait attendre longtemps les contrôles tatillons des douanes d’alors, un service que l’on a un peu oublié au temps d’erasmus.

On produisait et consommait national.

Les échanges entre pays étaient alors moins nombreux

Il fait imaginer ce que sera le brexit, d’une douane de l’époque devant soudain traiter d’énormes flux de marchandises.

 

 

Written by Le blog de Jean Trito

20 janvier 2019 at 11:04

Le modèle économique des agences immobilières

with one comment


Les agences immobilières offrent une gestion de location pour votre compte. Elle consiste à prendre en charge pour vous la sélection des locataires, à percevoir les loyers et à gérer les problèmes éventuels d’impayés. Et c’est là que le bât blesse.
Le modèle économique de ces agences leur permet d’afficher une devanture commerciale, de prospecter des clients, mais pas de gérer un contentieux avec le locataire qui semble avoir tous les droits, même celui de ne pas payer les loyers.Dans ces cas, elles renoncent à toute action jugées ainsi non rentables. Elles sont en quelque sorte des entreprises Potemkine.
La loi a renforcé la protection des locataires en transférant une « solidarité sociale » sur le propriétaire qui doit assumer sur ses deniers le loyer de son locataire. Notons que l’on n’a pas pensé à impliquer les banques dans le dispositif, lesquelles continuent à percevoir les traites chaque mois, elles.
En banlieue, le modèle n’est plus gérable, sauf par une gestion communautaire, où on loue en interne, mais où l’on fait aussi la police à l’intérieur de la communauté, préférant ne pas miser de fortes sommes sur des procédures jugées par trop aléatoires.

Written by Le blog de Jean Trito

6 janvier 2019 at 13:39

Publié dans économie

Tagged with ,

Privé de résultats

leave a comment »


C’est un constat un peu effrayant, lorsque l’on recourt au privé pour s’assurer, se couvrir socialement, augmenter sa retraite, on finance d’abord des frais de marketing incroyables, destinés à rameuter le client. Mais lorsque l’on a besoin des prestations pour lesquelles on a souscrit, on tombe de haut : absence de professionnalisme, les responsables font le mort, les fabuleuses retraites promises des années auparavant semblent avoir fondu comme neige au soleil. Et lorsque l’on a confié la gestion à quelqu’un, on est bien souvent réduit à s’informer par soi-même, pour effectuer un travail qui n’a pas été accompli.

Written by Le blog de Jean Trito

30 décembre 2018 at 15:23

Publié dans économie, politique

Coût d’éloignement

leave a comment »


Un des facteursvde la crise tient aussi à l’éloignement du centre des villes, que ce soit la fuite de la proche banlieue vers la grande banlieue, ou la sortie des villes moyennes dans le cadre de la rurbanisation.
Cette recherche de la « qualité de vie » s’avère insoutenable avec la hausse du carburant et la réduction des services publics, la vie devient plus couteuse et plus difficile.
Le modele s’essouffle, d’où la crise.

Written by Le blog de Jean Trito

24 décembre 2018 at 15:17

Renversement

with 3 comments


Pour la première fois peut-être, on assiste à un renversement du rapport de force, celui qui s’est établi entre le système financier et le reste de la société, et pour la première fois, face à une presse béate et acquise, on affiche une très importante critique d’un système qui, tel le lierre a vecu au detriment de la société et de l’Etat.
Des économistes montrent que l’on n’a pas redistribué aux salariés les gains de la productivité, que c’est en modérant les salaires que lon a trouvé moyen d’augmenter la profitabilite du système. Les lois de 1973 ont permis aux banques privées de prospérer au detriment de la dette publique. De même, en 2008, le sauvetage des banques s’est fait par l’endettement.
Sans l’Etat, sans ce socialisme des riches, le monde financier n’aurait pas perduré, sa « création de richesse » n’est provenue que de ce siphonnage de ressources communes. On le voit avec la sécurité sociale privée ou l’on veut nous imposer
un systeme où les frais de gestion représentent 25% pour remplacer une sécurité sociale où ils ne sont que de 2%.
La captation des journaux par un monde financier desireux d’avoir bonne presse explique labsence de critique accessible au grand public, mais qui a pu continuer d’exister parce que personne n’était tout à fait dupe.
La communication enthousiaste dans la presse n’avait pour fonction que d’occuper l’essentiel de l’espace pour rarefier l’oxygène disponible pour une autre lecture du monde.
Ce rapport de force perdure depuis des decennies, cest la première fois qu’un mouvement social tente de le renverser.

Written by Le blog de Jean Trito

13 décembre 2018 at 04:25

Publié dans économie, politique, presse

Tagged with ,

Conversion

leave a comment »


Les manifestants ont ils raison de penser qu’ils pourraient convertir un admirateur du veau d’or, sans transition, au christianisme ?

Written by Le blog de Jean Trito

11 décembre 2018 at 08:03

Publié dans économie, Emmanuel Macron, politique

Tagged with