triton95

un regard sur le monde

Archive for août 2019

Tweet à rien

with one comment


Je me suis inscrit voici quelques mois sur tweeter, et je suis frappé par la monomanie des gens très présents. On y est très présent pour une idee fixe, plus l’on y ecrit, et moins il y a de variété dans ce que l’on écrit, on est là pour échanger avec le même, et s’insulter avec la crémerie opposée. Il y a même des excommunications, avec blocage du compte, qui fait perdre tous les abonnés, comme dans un jdu de sociét.
Peut-être ai-je suivi un peu au hasard des gens polémiques ou proposes par le logiciel, mais peut-on être discret et réfléchi dans cette chambre d’échos ?

Il y a quelques participants de meilleurs tenue, mais même des essayistes aux livres de qualité, rentrent dans le jeu et finissent par ressembler aux auttes, plus dans letac au tac caricatural que dans l’élévatio. En laissant plus d’espace, moins de réactions rapides et caricaturales aux textes, lr blog permet, à mon avis, une expression de mailleure qualité.

Written by Le blog de Jean Trito

12 août 2019 at 05:00

Publié dans Non classé

Sitution économique réelle

leave a comment »


Guillaume Duval explique que le système européen est favorable aux petits pays, un député allemand représente 800 000 personnes, un maltais 80 000. La France était au centre de l’Europe, elle n’est plus qu’aux marges de l’Europe des 28. La capitale allemande, Bonn, située à l’ouest dd l’Europe, est devenue Berlin, proche de la frontière polonaise et donc de l’Europe Centrale. Il y a une prime aux petits pays, qui se multiplient, en raison de la fragmentation de l’est, et de velléités d’indépendance, et parce que le système européen leur est fzvorable.

Pourquoi la redistribution joue désormais en faveur des plus riches ? Les politiques fiscales européennes, selon Guillaume Duval ne jouent que sur les capitaux mobiles, dans un moins disant fiscal non harmonisé, de sorte que seuls les plus aisés beneficient de la « concurrence » des systèmes. Les gens qui n’appartiennent pas à cette « société liquide » n’en bénéficient pas, et constatent quils en paient le coût, notamment par une refuction des services publics. Gael Giraud explique que la non-séparation des banques d’affaires 3de dépôt, aboutit à socialuser les pertes de speculation, là aussi au détriment des serf vices publics. Ce sont les banques qui tiennent l’Etat, parce qu’il ne serait pas en mesure d’assurer les dépôts. Le passif de chacune de nos grandes banques représente 4 fois le budget de l’Etat, il lui est donc impossible d’assurer les dépôts, et les banques sont en position de force face à l’Etat.

Written by Le blog de Jean Trito

4 août 2019 at 08:41

Changement

with one comment


L’Algérie veut passer à l’anglais, mais n’est-ce pas aussi l’aveu de l’échec de l’arabisation, comme l’a montré Boualem Sansal ? L’arabisation a nécessité d’importer des enseignants venus du Golfe, qui ont aussi apporté un islamisme dévastateur. Plutôt que de revenir au français, ce qui serait un constat d’échec, elle préfère tourner la page dans une fuite en avant tournée vers le monde anglo-saxon.

Written by Le blog de Jean Trito

2 août 2019 at 02:22

Publié dans algérie