triton95

un regard sur le monde

Macron-histoire

leave a comment »


Macron en Algérie a sans doute utilisé les mots du discours officiel pour plaire à ses interlocuteurs, en disant que la colonisation était un crime contre l’humanité.

Sans aller chercher  à droite, Emmanuelle Cosse l’a corrigé sévèrement en rappelant que le crime contre l’humanité correspondait à une définition juridique assez stricte, une atteinte contre une population déterminée, et non une guerre ou une conquête.

Il y a quelque chose de fallacieux a utiliser les mots de manière impropre pour un sujet sensible du passé, qui touche les générations antérieures. Je suis surpris qu’un élève de l Ena, «assistant» soi-disant de Ricoeur pour un ouvrage qui dénonçait l’excès de memoire, puisque énoncer de tels contresens, même lors d’une campagne électorale. Il y a même une part d irresponsabilité politique, une croyance naïve que la culture et le passé n’ont pas d importance, et que l’on peut en faire en faire ce que l’on veut.

Car la conclusion logique et évidente de sesce propos est  qu’il devra se rendre demain en Israël, et expliquer à ses dirigeants qu’ils doivent cesser la colonisation, car elle constitue un crime contre l humanité. Dans ce cas, on pourra continuer à critiquer sa vision de l histoire, mais on pourra admirer son courage et sa cohérence.

 

 

 

 

Advertisements

Written by Le blog de Jean Trito

16 février 2017 à 12:40

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :