triton95

un regard sur le monde

France Portugal

with one comment


Presque consternante cette présentation du journal télévisé, rien que des supporters hurlant, qui voulaient apparaitre à la télé, pas de commentaire technique, pas de présentation footballistique de l’équipe portugaise, on a choisi le niveau « plage et vacances ».

Certains commentaires en cours de match étaient effarants, la blessure de Ronaldo était une vraie chance pour nous. Pourtant, les joueurs des deux équipes ne le prenaient pas ainsi. Quand Rolnaldo est sorti se faire soigner, les deux équipes se sont pratiquement arrêtées de jouer, y compris les bleus qui n’ont pas profité de leur surnombre pour attaquer, comme dans un recueillement religieux en respect de la blessure du maitre. Quel contraste entre les équipes et le commentaire finalement.

On a beaucoup négligé le Portugal, même si sa victoire ressemble à un hold up, il a fait comme la France contre l’Allemagne, il a résisté, en transformant une de ses deux occasions, là où les français en ont eu sept.

C’est l’euro des revanches, l’Allemagne n’avait jamais battu l’Italie, elle l’a fait, la France n’avait jamais battu l’Allemagne et elle l’a fait, et nous avions battu trois fois le Portugal en demi-finales, en 1984 dans les dernières minutes, en 2000 grâce à un penalty de Zidane à la dernière minute, en 2006 grâce à un penalty de Zidane. La différence entre le football et les autres sports, c’est que le suspense est intense, chaque seconde est une incertitude.

La Portugal a atteint deux fois la demi-finale de la coupe du monde, plusieurs fois les demi-finales de l’euro, il avait atteint la finale et l’a perdue chez lui face à la Grèce en 2004. Le Portugal est un roi sans couronne, qui a reçu la première hier soir.

 

Nous nous avions besoin d’une grande fête nationale, dans notre climat morose, et notre perte d’identité, et nous en avons été frustrés, et c’est le plus triste.

Advertisements

Written by Le blog de Jean Trito

11 juillet 2016 à 19:59

Publié dans football

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Le mot de hold up est un peu fort. Le Portugal n’a pas démérité et j’ai trouvé le combat équilibré. Cette sensation m’est plus apparue sur le France – Allemagne comme vous le notez.

    Un Oeil

    13 juillet 2016 at 02:42


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :