triton95

un regard sur le monde

Ce qui pèse sur nous

with 5 comments


Le french bashing, que certains journaux complaisants relaient, est une attaque organisée contre ce qui reste d’un contre-modèle au modèle dominant, le modèle français, tissé de puissantes solidarités publiques. D’où l’impuissance de Hollande, qui ne peut jouer qu’en défense, pour essayer de sauver des acquis sociaux et la protection d’un peuple, à qui d’autres font payer le coût social de la mondialisation. Cette offensive idéologique, organisée, multiformes : est-ce que cet économiste qui a peu écrit en français et issu de l’école de Toulouse, école puissamment impliquée dans ce combat idéologique, n’a pas été récompensé du prix de la banque de Suède, pour ouvrir un contre-feu à la diffusion des oeuvres de l’autre économiste français, Thomas Piketty ?

La sortie du système social est si difficile par la démocratie, que seule l’installation du contre-modèle au niveau européen, hors de portée du vote, a permis de l’imposer aux peuples. N’est-il pas significatif, et posant des interrogations, que le dirigeant d’un pays qui a organisé l’évasion fiscale, et aidé ainsi des grandes entreprises à devenir des embusquées du combat actuel, soit aujourd’hui à la tête de la commission ? Ce n’est pas un hasard, pas une contradiction, mais le résultat parfait du système mis en place. N’avions-nous pas d’autre dirigeant à proposer aux jeunesses européennes ?

L’imposition du néo-libéralisme en Europe nécessite de détricoter les dispositifs sociaux, et même les nations, puisque l’on parle d’une « Europe des régions », ce qui viserait à rendre impossibles les solidarités larges actuelles, et les remplacer par des zones de richesse économique différente libérée du poids des solidarités territoriales.

De même, en matière de retraite, on prône un dispositif par capitalisation, véritable ligne Maginot, comme si l’on avait jamais vu une société fonctionner correctement avec une vieille génération vivant derrière un tel rempart, coupée du monde réel, dans une rente perpétuelle.Aux Etats-unis, pays chantre de la retraite par capitalisation, on voit ainsi des nonagénaires travailler encore à leur âge, en raison de l’insuffisance de leurs pensions, belle preuve s’il en fallait de l’inanité du système.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

16 novembre 2014 à 07:26

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Un exposé intéressant. Avec le cours du pétrole et la situation en Russie, je pense que le tout ne vas pas aller en s’améliorant…

    longeyesamurai

    17 novembre 2014 at 03:35

  2. A reblogué ceci sur raimanet.

    raimanet

    17 novembre 2014 at 17:54

  3. A une époque où l’on ne cesse de parler de moralisation de l’économie, mettre à la tête de la Commission le mec de l’affaire luxleaks…un chrétien en plus ! 😉

    Bref ! Mais ce n’est pas ce qui m’amène à un intervenir ici, pas plus que le « french bashing » qui n’est pas un phénomène nouveau mais peut-être plus actif sur les réseaux sociaux (je ne sais pas, je ne surfe pas beaucoup). Je pense notamment au projet de loi Obama,sur l’assurance sociale pour tous, taclé par les américains qui avaient peur, tenez vous bien !, de devenir des français, bien qu’ils ne cessent de nous rebattre les oreilles avec leur « Hidden welfare state » !

    En réalité, j’ai plutôt achoppé sur ce que vous disiez du régionalisme. Non pas que je ne sois pas d’accord mais parce qu’en dépit de la fusion de certaines régions (ex: le nord, pas de calais, picardie dont je ,ne sais même pas au final si elle est effective, il me semble que oui ?.) je n’en vois, ni n’en comprends le mécanisme.

    J’ai suivi, un peu comme tout le monde, dans les Echos et sur Localtis, l’examen du PLF 2015 avec, naturellement, les 3,7 milliards de dotation globale d’Etat en moins pour les collectivités territoriales, soit environ 2% de leur budget total (certains avancent 3% ?). Autant dire qu’il leur faudra travailler sur leur gestion patrimoniale. Et puis j’ai un peu suivi la mise en place progressive des métropoles avec, notamment, Lyon comme ville test et les transferts de budget entre le département du Rhône et la métropole à venir. Je vois aussi à peu près comment fonctionnent les EPCI mais quid de la Région dont je n’ai rien compris au rôle et aux éventuelles suppressions qu’elle engendrerait ? Pourriez-vous éclairer ma lanterne sur ce régionalisme (ou cette régionalisation ?) dont tout le monde parle et qui me reste, malgré tout, invisible, matériellement et budgétairement ? Merci des précisions qui vous voudrez bien m’apporter.

    Nathalie

    26 novembre 2014 at 15:00

    • je ne suis pas sur de pouvoir répondre complétement, n’étant pas un spécialiste. Les régions ont un rôle économique, d’éducation, et cette réforme a pour but de réaliser des économies en supprimant et en regroupant des services administratifs, et aussi en supprimant des postes d’élus. Elle s’inscrit aussi dans une logique d’une Europe des régions, dont on peut se demander si en nous poussant à imiter l’Allemagne, mais dont le contexte et l’histoire est toute autre, elle ne contribue pas à affaiblir le rôle de l’Etat, la solidarité nationale. De plus le niveau départemental, qui maile le territoire disparaitrait, et l’on supprimerait ainsi un échelon administratif. Avant d’en savoir plus, il faudra déjà se mettre d’accord sur le découpage, et les capitales régionales.

      Le blog de Jean Trito

      26 novembre 2014 at 21:11

      • Oui, je me doute que tout se fait selon la logique de la MAP mais je ne suis pas sûre du tout qu’on supprime le département. J’ai cru comprendre qu’on supprimerait sans doute le conseiller général. En fait, je n’en sais rien. Je me contente de supposer que ce n’est pas demain la veille que nous passerons d’un Etat jacobin en voie de décentralisation à un Etat federal, ça me semble tellement incompatible avec l’article 1 de la Constitution.

        Et puis la mise en place des Métropoles me brouille le paysage administratif. Ca devient une telle usine à gaz.

        Merci en tout cas de votre réponse.

        Nathalie

        27 novembre 2014 at 19:36


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :