triton95

un regard sur le monde

Liberté d’écrire

with 2 comments


Si le blogueur est souvent méprisé, il ne faut peut-être pas s’arrêter à cet état de la piensance, et plutôt voir la formidable chance que nous avons de pouvoir écrire sans passer sous les fourches caudines d’un rédacteur en chef, ou la demande des clients et des annonceurs. Même si notre diffusion se réduit à nos quelques dizaines de lecteurs, nous pouvons laisser une trace, et développer des sujets, et sous un angle que personne n’aborde jamais. Le biais dans notre écriture tient peut-être à ce que nous sommes souvent des urbains, de niveau moyen, et dont le regard n’embrasse pas toute la société, mais chaque rédacteur n’est-il pas dans la même situation ? Il ne faut pas céder à ce terrorisme intellectuel, que les blogueurs n’auraient pas de légitimité, et continuer de creuser notre sillon, ne serait-ce que pour permettre à d’autres d’accéder à des réflexions peu répandues, et recherchés pour leur spécificité justement.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

29 mai 2014 à 16:53

Publié dans blog

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. En effet!

    Patty O'Green

    29 mai 2014 at 17:17

  2. Pas mieux ! J’y pense aussi quand je publie des billets complètement hors actualité, dont j’imagine que leur valeur est justement d’être publiés pour longtemps, accessibles à la personne qui dans un an ou trois, s’intéressera précisément au même sujet.

    FrédéricLN

    30 mai 2014 at 10:39


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :