triton95

un regard sur le monde

Les années Sida

with 2 comments


Il est curieux que le mariage pour tous entraine un tel déferlement, car au fond qu’y a-t-il de si choquant que d’accepter que des gens puissent utiliser un statut juridique afin d’accomplir des choses ensemble. Même si je suis un peu dubitatif, je me dis après tout, pourquoi pas, et ce n’est enlever de liberté à personne. Je suis étonné que cette loi entraine tant de réactions, alors qu’on pouvait être beaucoup plus choqué par le comportement irresponsable des gays durant les années Sida. En ce début des années 80, le gay était à la mode, et il me semblait qu’une majorité des boites étaient devenues des boites gay, un pourcentage des jeunes générations bien plus fort qu’aujourd’hui s’affichait comme gay, et les chanteuses androgynes étaient à la mode. Les hebdomadaires « progressistes » faisaient presque toutes leur unes sur cette maladie. Des émissions, des films lui étaient consacrés, et le présentaient comme une nouvelle peste. Une chape de plomb a enveloppé les rapports humains, y compris entre hommes et femmes en ce temps.

Certains gays reconnaissent aujourd’hui que le minitel a été un fantastique vecteur de progression de la contagion. Je me souviens que les médecins de mon hôpital étaient très choqués par l’irresponsabilité de ces malades du Sida, de la difficulté à les gérer, certains ont même changé de spécialité pour cela. A l’époque, un chef de service de gauche avait dénoncé les backrooms de sa grande ville, et l’absence de responsabilité. Bien plut tard, l’un de ses médecins, devenu une personne politique de droite connue, fit l’objet d’un feu médiatique pour avoir présenté cette situation telle qu’elle était, avec les questions que tous les membres du corps médical de ce service s’étaient posées.

Il est étonnant de constater que ce discours n’a pu exister dans le domaine public, sauf peut-être à l’extrême droite, sous peine d’une carbonisation médiatique immédiate, alors que la question finalement moins choquante du mariage a déclenché des mouvements interminables.

 

Advertisements

Written by Le blog de Jean Trito

24 mai 2014 à 15:06

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Mon petit frère a le Sida, la seule fois qu’il n’a pas pris ses précautions ,,, et la seule fois qu’il n’a pas écouté sa petite voix et qu’en plus, il doutait de son partenaire qui lui se savait infecté

    Heureusement, aujourd’hui, la médecine a assez avancé pour qu’il puisse avoir une vie quasi normale et que physiquement, cela ne parait pas comme avant quand la maladie évolue …

    nuage1962

    24 mai 2014 at 15:39

    • oui, aujourd’hui, le sida est une maladie chronique avec laquelle on peut vivre, en prenant des précautions et des médicaments.

      Le blog de Jean Trito

      24 mai 2014 at 15:56


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :