triton95

un regard sur le monde

Archive for mars 2014

campagne municipale

with one comment


Tous les candidats semblent promettre deux choses :
-plus d’investissement et d’espaces verts dans la ville, plus de projets, plus de dynamisme ;
-moins d’impôts et moins de dettes.

Du coup je m’interroge, n’est-on pas en train de nous promettre tout et son contraire, des choses inconciliables. Une réduction des impôts nécessiterait de tailler dans les budgets sociaux, de renoncer à l’amélioration de la ville, et en banlieue les besoins sont gigantesques. La satisfaction induite pour les classes moyennes se solderait rapidement par un désenchantement, et un repli sur soi, voire par un départ de la ville. De même, une augmentation des impôts, alors que les impôts sur le revenu augmentent, que l’on va mettre en place une « taxe enfants », par la baisse du quotient familial, que le coût du logement augmente pour des classes moyennes qui ne bénéficient pas du logement social, ne repoussera-t-elle pas les vélléités d’installation de classes moyennes dont on attend qu’elle permettent le financement de la dette ?

Si quelqu’un peut me répondre sur cette quadrature du cercle..

Written by Le blog de Jean Trito

18 mars 2014 at 19:55

Publié dans argenteuil

Argenteuil, le printemps au parc des champioux

with one comment


P1020677

P1020688

P1020705

P1020717Arge

Written by Le blog de Jean Trito

16 mars 2014 at 11:30

Publié dans argenteuil, jardins

Argenteuil, la campagne des municipales

leave a comment »


P1020694

Written by Le blog de Jean Trito

16 mars 2014 at 07:18

Publié dans argenteuil

Argenteuil, le parc des berges le dimanche

with 2 comments


)

Argenteuil, en son centre-ville, manquait cruellement d’espaces verts. L’installation d’un parc des berges, sur un ancien terrain vague, est un succès si inattendu, qu’il pose également la question de la restauration des berges de la Seine, aujourd’hui occupées par une départementale, ce site mondialement connu que Claude Monet a peint, et qui n’est plus accessible.

Cette absence m’a fortement frappé en arrivant ici, je me suis demandé longtemps comment il se faisait que personne ne s’en était préoccupé avant, ou peut-être une vision plus utilitaire avait empêché de voir ce que serait l’avenir de nos villes, non pas ces vastes zones pavillonnaires, consommatrices d’espace sans liberté, et refuge pour une famille repliée sur elle-même, mais un vivre-ensemble pour reprendre avec un peu d’ironie un slogan électoral de la mairie actuelle. Comme pour ces grandes villes américaines, ou simplement Paris, l’espace vert est le poumon de la ville, on peut y jouer, lire, discuter, y laisser parler son corps, loin des confinements du monde moderne.

C’est aux impressionnistes que l’on pense en voyant tous ces gens rechercher un peu de soleil et de place, à l’ile de la jatte de Signac, et à une tradition plutôt parisienne de recherche de l’espace vert de manière décontractée.

L’importance des espaces collectifs a été sous-estimée, ou peut-être, à l’instar de certaines villes américaines, a-t-on pensé que l’espace libre devenait nécessairement un espace pour la délinquance, et que tout espace vert ne pouvait exister que dans la privatisation du jardin pavillonnaire. Pourtant, malgré les difficultés de la ville, on se rend compte que rendre la ville aux habitants, et ne pas en faire seulement un lieu de passage automobile est une grande révolution sociale. J’ai une tendance à toujours marcher beaucoup là où j’habite, à la découverte de mon environnement, et j’apprécie le centre-ville à Argenteuil, avec ses trottoirs élargis récemment, ses bistrots dont certains se féminisent, et ces nouveaux parcs, dont le jardin d’Héloïse, dans lequel on tournera certainement un grand film un jour, un havre de paix pour les promeneurs et un endroit magique qui attend ses poètes et ses écrivains.

Ces réalisations se rapprochent de la ville moderne, qui ne pourra plus être ces blocs de béton jouxtant des pavillons clôturés, mais un vrai espace de vie partagée, avec une beauté destinée à donner plus de joie à ses habitants.

Written by Le blog de Jean Trito

12 mars 2014 at 07:33

tout pub

with 4 comments


après les videos qui ne s’ouvrent qu’après un long pensum publicitaire, voici que les journaux procèdent de même, et qu’une fenêtre s’ouvre dès qu’on veut lire un article. Le net devient de moins en moins fréquentable, pris en contradiction entre sa liberté apparente, et la nécessité de rentabiliser les contenus. Ne va-t-il pas finir comme la télévision, qui mis à part Arte, n’est quasiment plus regardable, prises entre les variétés publicitaires, et les variétés tout court ?

Written by Le blog de Jean Trito

9 mars 2014 at 07:30

Le remplaçant du remplaçant

with one comment


Quand il est apparu que Sarkozy s’usait au pouvoir, on a cherché un remplaçant, qu’il fallait préalablement faire monter dans les sondages. Le but était de tout changer pour que rien ne change. Strauss-Kahn est apparu ainsi comme l’homme providentiel, jusqu’à son suicide politique. Du coup, François Hollande est devenu le remplaçant du remplaçant pour ces milieux, ce qui explique aussi en partie ses difficultés.

Written by Le blog de Jean Trito

8 mars 2014 at 09:41

Publié dans François Hollande

La tour Eiffel scintillante

leave a comment »


Written by Le blog de Jean Trito

7 mars 2014 at 10:32

Publié dans Paris, video