triton95

un regard sur le monde

L’Europe et l’état fédéral américain

with 4 comments


Nous avions beaucoup de mal à comprendre l’animosité des américains envers leur état fédéral, c’est quelque chose qui échappe à notre entendement. Pour nous, l’organisation nationale ne suscitait pas cette méfiance. Pourtant, il faut penser que l’Amérique a un état à deux niveaux, et que nous pouvons maintenant ressentir cette suspicion envers l’état fédéral, en nous référant aux européens, dont nous pouvons comprendre les motivations de l’intérieur, et leur rejet de plus en plus grand de l’union européenne.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

18 février 2014 à 21:18

Publié dans Non classé

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bien vu. J’avais en tête la vague idée de faire un billet là-dessus : sur la perception de l’Etat des deux côtés de l’Atlantique, mais il me manquait le biais par lequel étudier le sujet. Je crois que vous tenez là le bon. Les Américains ont une vraie méfiance a priori de l’Etat, une crainte naturelle de sa nature totalitaire. Pour le Français moyen, il est au contraire automatiquement associé à la préservation des libertés, et on attend tout de lui.

    Un Oeil

    20 février 2014 at 09:19

  2. Eh bien moi, je crois que cette comparaison ne tient pas debout. Je ne sais pas qui est le « français moyen » par rapport à vous tous, lol, mais je sais que le français tout court rejette le Régionalisme qui n’est que l’expression d’un retour à l’Etat centralisé. Par conséquent, le français moyen n’attend rien de l’Etat, encore moins la préservation de ses libertés.

    Ensuite, pour appréhender la relation qui unit les américains à leur Etat fédéral, il faut d’abord appréhender, les relations qui unissent les Etats-Unis au reste du monde. Les cycles relevés par Klingsberg qui, d’un point de vue structurel (géographique, maritime, historique), mettent à jour les phases d’introversion et d’extraversion américaines nous apprennent beaucoup sur la tentation isolationniste des américains. Si ces derniers se sentent coupés de leur Etat fédéral c’est qu’ils se sentent intrinséquement coupés du reste du monde sauf quand ce repli laisse des traces préjudiciables en terme de commerce extérieur et de libre circulation.

    Notre Etat s’est construit sur l’idée de Nation, le leur sur l’idée de personne (comme en témoigne le slogan de Monroe : « L’Amérique aux américains ». Aucune comparaison n’est donc possible entre nous et eux !

    Nathalie

    22 février 2014 at 10:04

    • Ce n’est pas de la science politique, c’est plutôt métaphorique, mais destiné à faire un rapprochement permettant de comprendre un sentiment. L’Etat féféral aux USA fait souvent l’objet de détestation que nous ne comprenons pas, parce que nous le comparons à notre Etat national. Par contre, si nous faisons un parallèle avec l’Europe, vue comme lointaine, et destructrice des systèmes sociaux nationaux, nous pouvons mieux comprendre ce sentiment, et vice-versa. Comparaison n’est par raison, je sais bien.

      Le blog de Jean Trito

      22 février 2014 at 10:56

    • Lorsque je dis « Français moyen », j’entends « le Français en général », sans mépris. Et oui, je pense qu’en France on attend beaucoup de l’Etat. On attend qu’il créé de l’emploi et résorbe le chômage. On attend qu’il maintienne certains équilibres sociaux, économiques, sociétaux… On attend qu’il protège. Il est très vite tenu pour responsable, et lorsqu’il est négligent on ne lui pardonne pas (rappelez-vous la canicule de 2003, c’était la faute du Ministre de la Santé si l’on mourrait de chaud).
      Notre vision générale est que la vie est une jungle et que l’Etat est là pour y instaurer un peu de paix et de justice. A contrario, l’Américain (moyen !) considère qu’au départ est la liberté individuelle, et que chaque pas que fait l’Etat se fait au détriment de cette liberté. Il sera ainsi en permanence soucieux de la place de l’Etat, de savoir s’il n’est pas trop fort, ou si les citoyens sont suffisamment armés pour s’en prémunir si jamais cet Etat devenait totalitaire…

      Un Oeil

      22 février 2014 at 23:28


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :