triton95

un regard sur le monde

Je me souviens du père Bourgier..

with 6 comments


je me suis souvenu du père Bourgier, ce prêtre de Saint-Etienne à la face émaciée, qui avait défendu les émigrés, et avait été condamné en correctionnelle, mais il ne reste aucune trace de lui sur le net. Je me souviens que dans ces années 70, les prêtres portaient les cheveux longs et la barbe, et jouaient de la guitare comme on les voit dans « la vie est un long fleuve tranquille », je me souviens aussi que ces mêmes prêtres avaient lancé dans les journaux un appel à la mise en place des 35 heures, afin que le travail soit partagé et pour lutter contre le chômage. Je n’ai pu retrouver aucune trace de ces évènements, et c’est à peine si l’on me croit aujourd’hui.

Advertisements

Written by Le blog de Jean Trito

5 janvier 2014 à 23:15

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Etait-ce la pleine époque des prêtres-ouvriers ?

    Agatheb2k

    21 janvier 2014 at 13:05

  2. 😆 je ne sais pas s’il s’agit du même, voici un lien sur l’arrivée de l’abbé Maurice Bourgier avec des jeunes sur l’île de Port-Cros
    http://www.port-cros.net/?p=589

    Agatheb2k

    21 janvier 2014 at 21:06

    • c’est difficile à dire, car ce nom n’est pas rare, d’autre part il est impossible de trouver la moindre trace de lui, nulle part sur le net.

      Le blog de Jean Trito

      21 janvier 2014 at 21:26

      • Le problème, c’est que la hiérarchie de l’église est au moins aussi rigide que celle de la « grande muette »… toutes les têtes qui font mine de dépasser sont automatiquement coupées dès qu’elles sortent du « politiquement correct ».
        Alors il n’y a plus qu’à éplucher les journaux de l’époque (il y avait une bonne adresse pour cela à Paris dans le 3ème) ou à sonner à la porte des archives diocésaines de St-Etienne 😆

        Agatheb2k

        23 janvier 2014 at 20:07

      • j’espère aussi que quelqu’un se souviendra de cette époque où l’église ne se battait pas sur les sujets actuels, mais pour des questions sociales, que l’on semble ne plus imaginer aujourd’hui, sauf peut-être de la part du Pape François.

        Le blog de Jean Trito

        24 janvier 2014 at 19:22


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :