triton95

un regard sur le monde

Sound of my voice

with 3 comments


L’intérêt des petits films, ceux que personne ne voient, qui ne sont pas des blockbusters, c’est qu’ils ne nous agitent pas les mêmes scénarios stéréotypés, et contiennent des trésors d’idées et d’observations. Je ne sais rien du réalisateur Zal Batmanglij, mais j’ai déjà vu l’actrice principale, Britt Marlin, dans « another earth« , où elle crevait déjà l’écran d’un film d’auteur.

C ‘est presque l’observation clinique d’un couple de journalistes, qui pour effectuer un reportage sur une secte, se laisse enrôler et participe à des rencontres secrètes avec une gourou venue du futur. C’est une exploration psychologique de la manipulation, de l’influence, avec un esprit mystique qui empêche le film de devenir tout à fait un film sur la manipulation. Les personnages sont denses, tourmentés, plein de failles comme tous les disciples de sectes.

Britt Marlin joue un rôle envoutant, qu’elle a d’ailleurs écrit en partie. C’est un rôle féminin rare, loin des beautés glamour, de personnage hanté. Elle est à la fois d’une beauté vraie, et fragile dans sa force, sous respiration artificielle, transfusée ou sous dialyse. Elle ne sort pas, et souffre de déficit immunitaire.

Encore un film dont personne n’a parlé, sauf quelques blogs qui ont cru en cette histoire, et en la chance qu’elle avait de bourdonner sur le net, de devenir un film culte, loin des circuits traditionnels.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

13 août 2013 à 22:16

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. En effet, je n’avais jamais entendu parlé de ce film. Ton article et la bande annonce donne bien évidemment envie de le voir. Je vais guetter le dvd.
    Merci.

    Ph.C.

    14 août 2013 at 23:02

    • C’est tout l’intérêt du blog, parler de films dont personne n’a parlé, ce qui serait le cas de la moitié des films aujourd’hui.

      Le blog de Jean Trito

      19 août 2013 at 21:12

  2. […] et "east" du réalisateur Zal Batmangli, on a la même thématique inversée : sound of my voice décrit l’infiltration d’une secte par un couple de journalistes dont Brit Marling […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :