triton95

un regard sur le monde

1ère nuit du Ramadam

with 2 comments


Ce que personne ne dit jamais assez du sunnisme, c’est qu’au contraire du catholicisme, il n’est pas hiérarchisé et centralisé. De ce fait, les luttes pour le leadership y sont ouvertes et disputées. Le Conseil français du culte musulman a voulu rationaliser la pratique en supprimant la nuit du doute, et en se fondant sur la mécanique céleste, extrêmement précise, et qui permet d’en prévoir la date. Ce qui vient de se produire, c’est un conflit de pouvoir, car d’autres instances, s’appuyant sur la tradition, ont contesté la fixation de cette date. Le conseil, tout comme Chantecler, ce coq qui pensait que le soleil ne se levait qu’après qu’il ait chanté, a du rebrousser chemin.

La journée du doute permet de prendre le pouvoir sur une incertitude, au sens de Michel Crozier, qui expliquait que, dans les organisations, ce sont les zones d’incertitude qui sont riches en possibilité de pouvoir, et leur conquête est un enjeu important. Ce qui est mécanique et inflexible ne présente pas d’intérêt, car ne permettant aucun conflit, donc aucune victoire. LE conseil a perdu deux fois, une première fois en ne pouvant anéantir une zone d’incertitude, qui aurait rationalisé la pratique, et permis de trouver un accord, d’autre part en perdant le combat de la conquête de cette zone d’incertitude et en la laissant à d’autres pouvoirs.

Tel fut l’enjeu de la fixation de la date du Ramadam en 2013. Ce fut une lutte pour le pouvoir camouflée derrière des arguments théologiques, un peu comme « le nom de la rose » de Umberto Eco.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

10 juillet 2013 à 07:48

Publié dans politique, religion

Tagged with ,

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Merci pour l’explication .. je comprend mieux maintenant pourquoi que ca commence aujourd’hui plutot qu’hier

    nuage1962

    10 juillet 2013 at 11:38

  2. Michel Crozier a bien décrit comment dans les organisations, les décisions peuvent être interprétées à la lumière des luttes de pouvoir entre différents individus et groupe, notamment pour le contrôle des zones d’incertitude.

    Shana S. Sampson

    30 juillet 2013 at 02:29


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :