triton95

un regard sur le monde

Yanick Paternotte fait condamner une vieille dame au tribunal

leave a comment »


C’est étrange ce jugement, qui condamne une vieille dame inoffensive. Elle a 500 € de pension, et tricote en ville pour se faire un peu d’argent, pas une sdf, pas une mendiante.

Le maire de Sannois, lui a dit « dégage », elle lui a répondu « salaud », et elle a écopé d’une condamnation de 800 €, transformée en sursis. Le maire de Sannois a expliqué qu’il voulait faire respecter son arrêté anti-mendicité.

1- depuis quand les élus en sont-ils à faire la police eux-mêmes ?
2- qu’il vienne à Argenteuil et vire les dealers des rues s’il en a le courage, ce sera plus sport que s’attaquer aux petites vieilles. Il pourra imiter Charles Bronson, ou venir déguisé en Batman, ce qui aurait au moins de la gueule.

Concernant l’arrêté municipal anti-mendicité, je ne suis pas certain que la base légale en soit solide, et avec une bonne argumentation, il est surement possible de le faire annuler.

Lors d’un conseil municipal, Yanick Paternotte a expliqué que c’était pour lutter contre la criminalité qu’il avait pris cet arrêté, on semble bien loin de cette justification.

* QUESTION DEMADAME BELMIHOUB
CONCERNANT L’ARRETE SUR LA MENDICITE
Elle interroge Monsieur le Maire sur un arrêté municipal contre la mendicité pour savoir les raisons d’être de cet arrêté. Elle se dit surprise vu le peu de mendiants dans la ville ; elle considère que ces personnes sont paisibles et dans un état de dénuement important.
Monsieur le Maire répond qu’il s’agit de reconduire un arrêté limité dans le temps, pris depuis plusieurs années.
Il vise à cibler certains lieux, où on ne veut pas que des populations souvent étrangères viennent quêter,

parfois de manière agressive notamment autour du marché, de la Gare ou de l’Eglise.
Monsieur le Maire précise qu’il ne faut pas être naïf sur la situation de ces individus, issus de filière maffieuse, qui ne parlent pas la langue. La vraie misère est connue des acteurs sociaux, les gens qui ont des difficultés refusent souvent l’aide. La vraie solidarité c’est celle du voisinage.
Madame BELMIHOUB est d’accord sur la démarche en cas de problème de délinquance et de sécurité mais doute s’agissant de la mendicité.
Monsieur GAUBERT dit que certains de ces mendiants notamment devant l’Eglise ne sont pas aussi paisibles. Cela inquiète les personnes âgées qui fréquentent la Paroisse. C’est également une mesure de prévention afin de donner les moyen s d’intervenir aux polices Municipale et Nationale à l’égard de ces individus. Les communes qui n’avaient pas pris d’arrêté ont eu des problèmes.
Monsieur GREMONT attire l’attention sur le comportement d’un individu.

Comment les institutions ont-elles pu s’acharner sur une vieille dame, alors que l’on hésite à s’attaquer aux trafics véritables ?

On sent toute la morgue d’un notable qui s’attaque aux pauvres, et sa petitesse à travers cette affaire. A Argenteuil, Philippe Metezeau, pourtant du même bord que Paternotte a au moins eu l’élégance de prendre la défense de la dame en question. De même, le maire PS d’Argenteuil, a expliqué en réunion publique que l’on ne pouvait s’opposer au droit de circuler et de stationner, y compris pour les clochards, intégrant ainsi les jurisprudences habituelles concernant ces arrêtés anti-mendicité, toujours annulés par les tribunaux. On ne peut transformer une ville en centre fermé.

J’ai essayé d’évoquer cette affaire sur le blog argenteuil politique, elle a été censurée, sous le prétexte d’être sans rapport avec les finances des élus. J’y ai vu un rapport direct, mais peut-être a-t-on hésité à laisser apparaitre sur ce blog d’opposition municipale une critique d’un élu voisin, surtout quand il se décrédibilise. D’une certaine manière, son comportement est bien pire que celui de Georges Mothron, et cette malheureuse affaire du Malodor. Quelqu’un va t-il saisir la Cour européenne des droits de l’homme, je pense que la requête a de bonnes chances d’aboutir.

Je repense en lisant cette affaire, à une réflexion d’un vieux bonhomme mort voici pas mal d’années;

philosophe de comptoir

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

16 mars 2013 à 11:20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :