triton95

un regard sur le monde

Oscar Pistorius, la lumière et puis l’ombre

with 5 comments


Oscar Pistorius est un des rares phénomènes totaux du sport, on se demande quelle volonté de fer lui a permis de se battre pour ne plus être un handisport obscur, et passer dans la lumière du sport de haut niveau. On imagine qu’il a en fait énormément souffert, que son aventure ne s’est pas faite sans laisser de profondes blessures. Il a pu prendre sur lui-même, se donner des moyens pour, né sans jambes, pouvoir dépasser l’humain ordinaire sur son propre terrain. C’est peut-être l’un des plus grands symboles du sport des dernières années, car certes, la gloire existe pour un athlète de devenir un Dieu du stade, mais il le doit d’abord à un constat naturel, il court plus vite que les autres, même s’il travaille beaucoup. Les autres athlètes ont exploité leur richesse naturelle. Oscar Pistorius a réussi à se construire totalement, à partir de rien, en reconstituant artificiellement ce qu’il n’avait pas. C’est peut-être dans cet artifice, cette lutte, peut-être soutenue par une psychologie en souffrance, qu’il faut rechercher les causes de sa chute. Ce qu’il a fait était bien au-delà de ce qu’ont réalisé tous les autres participants des jeux olympiques. Pour la première fois, il y a eu un homme semi-artificiel sur les pistes, quelqu’un parti de plus bas que les autres. Seule sa psychologie particulière lui a permis de réaliser l’impensable, de s’imposer pour pouvoir courir avec les autres.

On me dira que l’on trouve aussi ce profil chez d’autres êtres, mais je crois que la cause de sa chute est aussi ce qui l’a fait réussir, une capacité hors du commun à vouloir se dépasser, des relations violentes avec les autres, et puis de temps en temps, un esprit qui ne pouvait plus soutenir cette tension.

Il a vaincu le handicap morale, mais sa maladie morale, il n’a pu la dominer. Ou, peut-être, la paranoïa d’Oscar Pistorius est-elle celle de tout un pays, où les minorités blanches vivent dans une mentalité obsidionale, de citadelle assiégée, comme la décrivent les romans de Nadine Gordimer et Coetzee.

L’athlète lumineux n’est plus aujourd’hui que sa part d’ombre.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

15 février 2013 à 21:34

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Je vous trouve indulgent : il a tout de même tiré à quatre reprises sur sa compagne ! Quant à sa condition physique, rien ne dit qu’il ne prenait pas des substances renforçant sa résistance (notamment à la douleur) et qui auraient pu avoir des effets secondaires sur son mental.
    A suivre !

    Pascale ZUGMEYER

    16 février 2013 at 09:55

    • Je pensais plutôt qu’il avait cette structure mentale, bien que les sportifs prennent des produits, je n’ai pas pensé que les effets puissent être aussi dévastateurs. On remarque que parfois des footballeurs perdent leur contrôle et donnent des coups de savate ou de tête à l’adversaire, mais il me semble que cela ne va pas plus loin.

      Le blog de Jean Trito

      16 février 2013 at 12:45

      • Une call-girl relatait que ces sportifs avaient des comportements étranges allant de l’agressivité à la surexcitation en passant par la paranoïa. Personne n’en parle ; le dopage fait pourtant des ravages.

        Pascale ZUGMEYER

        16 février 2013 at 13:17

      • la police s’oriente vers la recherche de drogues, ce qui fait un peu penser à Marie Trintignant et Bertrand Cantat. Il me semble quand même qu’il devait avoir un problème personnel, peut-être qui lui a permis de posséder l’agressivité pour aller jusque là, avec l’aide sans doute de son milieu privilgié, à moins que ce ne soit la continuation de la maladie de l’apartheid. Je ne pensais pas que le dopage pouvait mener jusque là, qu’il pouvait modifier une structure psychique.

        Le blog de Jean Trito

        17 février 2013 at 10:33

  2. Bonjour

    Je ne connais pas l’homme ni même son histoire.

    Ce que j’aime,
    C’est de voir des hommes qui continuent à vivre peu importe leurs difficultés,
    Et çà c’est ce que je trouve beau.

    vickydu01

    17 février 2013 at 04:49


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :