triton95

un regard sur le monde

après le mariage pour tous, le logement pour tous ?

with one comment


sovab08022013

Ce qu’il y a d’indécent dans cette occupation totale du paysage médiatique par un sujet qui reste marginal, même s’il faut pour cela bouleverser juridiquement quelques piliers anthropologiques de notre société, c’est que l’on ne parle plus du tout des autres injustices. Il est vrai que l’on peut calculer une infinité de courbes d’inégalités pour une société donnée, les choix politiques consistant à désigner ceux que l’on veut traiter, et taire ceux que l’on ne réglera pas.

La question de l’accès au logement pour tous sera l’objet du combat d’un autre siècle sans doute, surtout quand la Halde, dans le souci (?) de différencier discrimination et différence, inscrit cette discrimination lourde dans la case du traitement différencié de la différence.

Written by Le blog de Jean Trito

8 février 2013 à 21:31

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Rien à voir entre la scène médiatique et les préoccupations publiques : bien sûr chaque ministère est mobilisé :
    – sur la question du logement et de la mise en oeuvre réelle du DALO
    – sur la santé publique
    – sur l’environnement
    – sur la justice fiscale
    – sur l’éducation
    – sur le désastre administratif qu’a engendré une RGPP mal faite….
    – sur le fonctionnement de la justice et tout particulièrement la justice pénale et l’exécution des sanctions
    – sur la sécurité intérieure : chacun y va de sa petite pique sur Manuel VALLS : mais tu sais bien que nous sommes en guerre et sur le pied de guerre, avec des moyens hors du commun pour maintenir l’état de droit et empêcher les attentats !
    – la traque du grand banditisme, de la traite des humains petits enfants comme jeunes femmes ou jeunes gens
    – la lutte contre les crimes crapuleux : sais-tu que depuis huit jours, on cherche à Rouen, un jeune homme beau comme le jour qu’on n’a plus revu depuis sa sortie d’une boite de nuit : qui sont/est le/les malades qui l’ont probablement balancé dans la Seine, au seul motif qu’il était beau comme le jour et en profitant de la seule condition qu’il était bien bourré comme ça peut arriver quand tu sors en boite ?
    Je pourrais multiplier les exemples, tout en étant témoin que de petites révolutions ont lieu silencieusement.
    Je sais que tu sais tout ça.
    Plein d’amitié

    ladyapolline

    8 février 2013 at 22:39


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :