triton95

un regard sur le monde

Damien Saez, l’immédiatique

leave a comment »


 

Je découvre ces chansons à travers cet article de télérama. C’est un chanteur atypique, qui semble fuir les medias, et travailler presque secrètement ses textes. C’est une voix fragile, fasciné par les voix viriles de Brel et Léonard Cohen. Cette ballade de Châtillon, entre Barbara et Henri Tachan, restera je le crois. C’est un métis de notre temps, élevé dans une ambiance musulmane, mais où la religion n’était qu’une culture, un accompagnement des fêtes familiales, en manque de père, mais aussi dans la partie « France profonde » de sa famille, où il a été baigné de littérature, ce qui l’a sauvé. Cette origine composite est ce qui a produit nos grands artistes, le déchirement, le décentrement, être à la fois d’ailleurs et profondément dans la culture française.

 

 

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

2 décembre 2012 à 07:56

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :