triton95

un regard sur le monde

une citation de César, sur la lutte politique acharnée d’un village perdu

with one comment


« Lon dit qu’en traversant les monts des Alpes, il passa par une petite villette de Barbares habitée de peu d’hommes pauvres et mal en poinct, là où ses familiers qui l’accompagnoyent se prirent à demander, en riant entre eulx, s’il n’y avoit point de brigues pour les estats et offices de la chose publique en ceste ville là, et s’il n’y avoit point de débats et d’envies entre les principaux pour les honneurs d’icelle, et Cæsar parlant à certes, respondit, « Je ne say pas cela, dit-il, mais quant à moy j’aimerois mieux estre icy le premier, que le second à Rome. »

(Vie de Jules César, chap. XI ; XIII de la traduction.)

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

28 avril 2012 à 12:58

Publié dans histoire

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. C’était vrai dans ce temps-là, c’est encore vrai aujourd’hui!

    longeyesamurai

    30 avril 2012 at 03:58


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :