triton95

un regard sur le monde

Archive for avril 20th, 2012

Internet + est-il légal ?

with 2 comments


La livraison aux abonnés d’orange d’une « fonctionnalité » appelée internet +, qui leur permet de voir débité leurs achats sur leur facture du mois suivant, sans aucun contrôle, est-elle légale. Je vous rappelle le dispositif. Sauf que ces précautions en semblent pas exister, puisqu’il suffit de cliquer sur un jeu ou une sonnerie gratuite pour se voir ensuite prélevé jusqu’à 60 euros par mois, bien mal explicité sur la facture mensuelle, et qui disparaissent parmi d’autres coûts.

“Vous réalisez ainsi vos achats en toute confiance et en quelques clics :

a Vos achats sont simplifiés : 2 clics suffisent pour acheter et valider votre achat, sans qu’à aucun moment vous n’ayez besoin de vous identifier. »

Aujourd’hui, je lance le débat, est-ce que Internet plus est vraiment légal, ou ne s’agit-il pas d’une forme de hammeçonnage, de phishing ?
On peut s’interroger, je ne vois pas comment peut être légal un système de prélèvement sans aucun contrôle, et dont l’on est à aucun moment informé par mèl, par lettre. L’astuce du dispositif repose sur la faiblesse des sommes, qui ne permettent pas de rentabiliser une procédure en justice, et représentent 120 millions d’euros par an pour orange selon certains chiffres. Trop petit pour se faire prendre, trop rentable pour y renoncer. L’entreprise négocie les contentieux au coup par coup, et lache quelques euros, sans devoir renoncer au système.

Si quelqu’un peut m’éclairer, je ne comprends pas comment un tel dispositif peut être légal. J’ai l’impression qu’il y a une sorte de rapport de force qui remplace le droit, mais que fait la répression des fraudes. Le dispositif est décrit en clair pourtant sur le site d’orange, mais il me semble devoir relever de la vigilance des consommateurs.

Written by Le blog de Jean Trito

20 avril 2012 at 17:21

Le blog est-il un moyen de défense de la citoyenneté et de l’individu face aux grandes organisations

leave a comment »


Un certain nombre de situations nous sont imposées, au mépris du droit. Par exemple, la mairie de A.. ne reconnait pas les femmes mariées pour certaines formalités, au mépris des textes écrits par le ministère de l’intérieur, ce qui est quand même un peu fort de café. Orange a inventé le phishing par clic intempestif qui vous abonne à des sites inutiles pour jusqu’à 60€ par mois, sans signature, sans validation, sans même vous en informer.

Nous rencontrons tous les jours de telles atteintes au droit individuel, pratiquées sans contre-pouvoir par les grandes organisations. Nous pouvons saisir la justice, mais dans le cas d’orange, les sommes, même si elles sont colossales au niveau de l’entreprise, sont faibles au plan individuel. De même la mairie de A.., qui a sans doute fini par comprendre qu’elle était hors la loi, n’a pas répondu à mon courrier, oublieuse de cette culture qui voulait qu’une administration réponde toujours à un courrier écrit, et n’en laisse point en souffrance.

Que faire face au silence, au poids de ces organisations ?

Je crois que les blogs, internet, permettent de faire connaître leurs dérives. Pour les assurances qui vous refusent une indemnisation, on trouve des contre-attaques, car je me suis rendu compte, à ma grande surprise, que ces organisations, que je croyais surarmées juridiquement, répondaient par écrit des inepties faciles à contrecarrer.

Certaines organisations publiques ou semi-publiques ont aussi des pratiques inquiétantes : réserver un billet sur internet dispense la sncf de toute responsabilité en cas de grève, et vous ne serez pas remboursés : l’entreprise a réussi par ce transfert au privé, à se dispenser de ses responsabilités fondamentales, comme si j’embauchais un chauffeur qui ne respecterait pas les limitations de vitesse pour préserver mes points du permis.

On constate ainsi que ces organisations décentralisent ou sous-traitent afin de se débarrasser de certaines contraintes de responsabilité.

La vigilance doit être constante de notre part, sinon, nous pourrions terminer avec une démocratie purement formelle, où l’on pourrait tout nous imposer sans contrôle démocratique.

Written by Le blog de Jean Trito

20 avril 2012 at 13:00

Publié dans blog, droit, service public

Tagged with , , , , ,

Certains services d’orange sont des chèques en blanc

with one comment


Depuis que je suis abonné chez orange, je me rends que, si l’on n’y prends garde, et très régulièrement, des prélèvements inexpliqués apparaissent sur les factures. Ils correspondent à des abonnements issus de pubs sur lesquels peut-être quelqu’un a cliqué, ou n’a pas cliqué, c’est improuvable, et qui très rapidement viennent gréver la facture d’une vingtaine d’euros par mois. Comme l’on ne reçoit plus de facture, qu’il faut aller la chercher sur le site Orange, et que l’entreprise se garde bien de les expliciter sur cette fameuse facture en .pdf, l’abonnement internet est surenchéri. Je me suis rendu compte qu’il existait un service internet + « dont je bénéficiais », et qui permettait à n’importe qui de cliquer sur une touche, et d’engranger un abonnement pérenne représentant plusieurs dizaines d’euros par mois, sans que je signe quoi que ce soit, par un simple clic, peut-être survenu par inadvertance.

Voici la description édifiante de la pub

« Vous réalisez ainsi vos achats en toute confiance et en quelques clics :

a Vos achats sont simplifiés : 2 clics suffisent pour acheter et valider votre achat, sans qu’à aucun moment vous n’ayez besoin de vous identifier.

b Vos achats sont réglés en différé : puisqu’ils sont reportés sur votre prochaine facture d’accès à Internet, que vous réglez à la date et suivant le mode de paiement habituel.

c Aucun frais, ni de commission : le montant de votre achat vous est rappelé avant de confirmer celui-ci.

d Aucune donnée personnelle ou bancaire ne transite sur Internet lors d’un achat.

e Un achat via Internet + ne nécessite aucune installation de logiciel. »

Il existe une possibilité de désactiver cette action, mais il faut vraiment la chercher, de même l’origine et l’explication de la dépense. Cette fonctionnalité est offerte avec l’abonnement, mais sans que le client soit informé de cette grave faille de sécurité. Ce qui veut dire qu’Orange met à disposition un dispositif de paiement ouvert et incontrôlable : rien ne prouve que vous avez vraiment cliqué, et aucune identification n’a été demandée.

Orange a inventé en quelque sorte le chèque en blanc sans signature.

Written by Le blog de Jean Trito

20 avril 2012 at 10:24

Publié dans internet

Tagged with ,