triton95

un regard sur le monde

Les biopics, un musée de cire

leave a comment »


Tous ces biopics qui sortent me font penser à des musées de cire aseptisés, où l’on ripoline l’histoire de personnages sulfureux. On a eu des hommages à Cloclo, à E Hoover, et maintenant Margaret Thatcher : si ça continue on va avoir des biopics de Staline et Hitler idéalisés. Avez-vous noté le paradoxe du film, qui décrit finalement la longue vie d’assistée de cette dame qui les a tant dénoncés ! C’est une forme de mise en abyme, ou un pied de nez qui dissumule un humour involontaire, le vrai sens ironique du film.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

15 février 2012 à 22:53

Publié dans cinéma

Tagged with , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :