triton95

un regard sur le monde

Le goût du fantastique

leave a comment »


Adolescent, on est plus attiré par la lecture d’histoires fantastiques et de science-fiction, que par les lectures obligées, dont l’appréhension ne nous est pas immédiate, émotionnellement parlant.

Il y a cette interrogation de l’avenir, et une absence d’intérêt pour les choses mortes du passé. on se projette davantage vers le futur que l’on ne se retourne vers le passé.

Plus tard, le goût acquis jeune peut demeurer. Ce n’est pas parce qu’une histoire est vraie qu’elle nous parle, ni même plausible. Il est des histoires imaginaires qui sont pleines de vérités, comme du temps où les prophètes parlaient par paraboles, sans qu’on croie à leur récit on en comprenait le sens.

Il est des mythes, dont le caractère fantastique est destiné à augmenter notre sensibilité aux choses. Certains sentiments sont si ineffables que seules les histoires fantastiques semblent permettre d’en exprimer la réalité. Certaines maladies nous éloignent tellement du monde, sans que cette situation soit susceptible d’une quelconque compréhension, que seuls le fantastique et la science-fiction soient capables d’en relater le solipsisme, le sentiment d’étrangeté.

Oui, je crois que c’est la clé de ce genre, d’aller au bout de notre humanité, de nos angoisses, de nos impossibilités, dans un monde d’ombres, qu’aucun réalisme ne pourrait exprimer. Le mythe, l’imaginaire, vont au plus profond de notre être, ils nous sont moins extérieurs que le réalisme.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

10 novembre 2011 à 21:44

Publié dans cinéma, littérature

Tagged with ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :