triton95

un regard sur le monde

Dead end, un road-movie oppressant

leave a comment »


Je m’étonne du nombre de petits films, pleins d’intérêt, dont on n’entend jamais parler. Cet impressionnant road-movie, d’une famille qui se perd sur une petite route angoissante, dont elle ne parvient plus à sortir a quelle chose d’extraordinaire, et prouve que certains gros budgets tuent le film fantastique, en remplaçant les émotions par des effets spéciaux.

Ce sont deux français qui ont réalisé ce film, Jean-Baptiste Andrea, et Fabrice Canepa.

Une famille américaine très moyenne se perd donc la nuit de Noël, et rencontre une mystérieuse dame blanche qui annonce la mort d’un membre. Une mystérieuse limousine noire emporte ainsi les membres de la famille, un à un. C’est aussi un terrible huis-clos, où les dialogues fusent, les révélations, les haines, les regrets, les trahisons dévoilées. L’ambiance est oppressante, et dans cette ambiance de mort, de médiocrité, c’est quand même la vie qui va l’emporter.

Nous angoissons avec eux, sur cette route qui semble ne jamais finir, on les voit tomber en état de choc, régresser, s’insulter, c’est presque comme si l’on pénétrait dans l’inconscient familial, si l’on pouvait ainsi en donner une représentation, avec ses moments terribles et ses moments burlesques.

C’est dans les petits films, qui, sortes d’éprouvettes, contiennent le plus d’idées, les blockbusters vivent davantage sur un acquis de recettes éprouvées.

Publicités

Written by Le blog de Jean Trito

10 novembre 2011 à 22:15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :